• Enfants : Attacher son enfant en voiture

    Attacher un enfant dans une voiture est un geste important pour sa sécurité.

     

    siege auto.jpg

     

    Mais il faut l'attacher correctement dans un dispositif adéquat.  Il est + fréquent de rencontrer des situations dans lesquelles les parents ont acheté un siège adéquat mais l'ont mal fixé à la structure ou "oublient" d'y attacher l'enfant.

    Un enfant mal attaché est peu ou pas protégé en cas d'accident.  Dans certains cas, l'attacher mal peut être + dangereux que ne pas l'attacher du tout !

    Attacher un enfant en voiture, ce n'est pas seulement le prémunir contre les conséquences d'un accident que l'on pense improbable, c'est aussi faire en sorte qu'il soit "sage" durant le trajet.  Le petit enfant est curieux et agile.  En l'espace d'une seconde on peut le retrouver sur la plage arrière ou occupé à jouer avec le changement de vitesse, ou penché au dehors par une fenêtre ouverte.

    Des chercheurs ont bien montré qu'un enfant difficile, qd il est livré à lui-même, se calme lorsqu'il est attaché ds son siège "à lui", le visage à bonne hauteur pour voir ce qui se passe au dehors.

    Cet effet de la ceinture de sécurité sur le comportement de l'enfant est également important : Lorsque bébé est calme, la famille roule en paix.

  • Savoir-vivre : Accord des plats et des vins

    Harmonie des vins et des mets

     

    vins.jpg

     

    Phase du repas

    Mets

    Vins

     

    Entrées

    Crustacés

    Coquillages

    Toute la gamme des vins blancs secs

     

    La bouillabaisse

    La bourride

    Les rosés de Provence ou du Midi

     

    Poissons en sauce

    Vincs blancs moelleux

     

    Poissons accomodés au vin rouge

    Même vin que celui de la préparation

     

    Poissons frits ou grillés

    Mêmes vins que pour les crustacés

     

    Foie gras

    Blancs puissants et nerveux dignes du foie gras seul.

    Ex : Champagne brut

     

    Gibier

    Frais ou légèrement faisandé (caille, perdreau)

    Vins rouges souples et tendres pour accompagner un gibier à fine saveur

     

    Faisandé

    Vins rouges corsés

     

    Rôtis - grillades

    Viandes blanches (veau, agneau, porc)

    Crus rouges, légers, mais de grande classe

     

    Viandes rouges (mouton, bœuf)

    Rouges hauts en couleur et en chaleur

     

    Fromages

    Pâtes fondues et fromages frais

    Blancs et rosés doux

     

    Pâtes demi-dures, pressées, persillées

    Vins rouges légers

     

    Pâtes molles, fermentées

    Vins rouges puissants

     

    Desserts

    Jamais de vin avec un entremets chocolaté

    Vins doux naturels du Roussillon ou d’Anjou

     

    Fruits

    Champagne brut

     

  • Environnement : Le plastique

     

    Jeter un sac plastique , c'est grave pour la nature.

    tortue.jpg

    Un sac plastique ne se désintègre pas dans le sol ni dans l'eau. 

    Dans la mer, il ressemble à une méduse et il trompe les tortues et les cétacés.

    Dans l'estomac d'une baleine morte d'une occlusion intestinale sur les côtes, on a retrouvé 1,7 kg d'emballages plastique...

  • Beauté : Des ongles en bonne santé

    Voici qq conseils pour préserver la solidité et la santé de vos ongles : Bisou

    ongles.jpgGardez-les courts pour éviter qu'ils ne cassent.

    Utilisez une lime en carton.

    Limez-les des côtés vers le centre.

    Coupez vos ongles après le bain, ils seront moins durs. Coupez les ongles de pieds à l'aide d'une pince ou de ciseaux. Et coupez tjrs vos ongles d'orteils  à angle droit  Evitez de couper dans les coins pour échapper aux ongles incarnés.

    Ramollissez les cuticules en plongeant qq minutes les doigts dans de l'eau tiède, repoussez-les avec un bâtonnet en buis.

    Faites de temps en temps un masque aux mains et aux pieds.  En les recouvrant d'une couche épaisse de crème que l'on retire après 10 minutes.

    Séchez bien chaque ongle avt de passer la 1ère couche de vernis transparent.  Celle-ci est utile pour protéger les ongles du vernis coloré et pour assurer une + longue tenue aux couches ultérieures. 

    Attendez toujours que chaque couche soit bien sèche avt d'appliquer la suivante.  Et commencez toujours par passer le pinceau au centre de l'ongle, colorez ensuite les côtés. 

    Pour évitez de mettre de la couleur sur les orteils, écartez-les à l'aide de tampons d'ouate. 

    Pour fixer la couleur et faire tenir le vernis + longtemps encore, posez une couche transparente mate ou brillante par-dessus, selon les goûts.

     

  • Psychologie : Moments Clés (2)

    Autres expériences de la vie  par lesquelles nous passons tous ...

     

    expériences.jpg

    1/ Apprendre à gérer son argent :

    Faire ses premières économies, mettre de l'argent de côté afin de pouvoir réaliser de chouettes projets comme un grand voyage, acheter des meubles, une voiture...

     

    2/ Oser qqchose de fou :

    Faire du karting, un saut en parachute, embrasser un(e) inconnue... Faire qqchose de complètement inhabituel, juste pour voir, pour repousser ses limites, pour bouleverser ses habitudes !

     

    3/ Régler ses comptes :

    Qd on devient un vrai adulte, il est temps de régler 1x pour toutes les histoires qu'on traîne depuis des années.  Mettre une fin à des conflits ridicules avec ses parents ou amis et repartir du bon pied.  Soulagement garanti.

     

  • Psychologie : Moments-Clés

    Il y a dans la vie des moments-clés, des événements-charnières par lesquels on passe pratiquement tous. Embarrassé

    En voici déjà 3 :

    1/ Quitter papa, maman.

    chemin.jpgSera-t-on Tanguy ou non? Le syndrome Tanguy, inspiré du nom du film français...pour ces nouveaux éternels adolescents qui restent longtemps habiter la maison familiale...

    L'âge idéal pour prendre son envol : 25 ans.

    2/ Réussir son premier entretien d'embauche.

    Que ce soit pour un job d'étudiant ou pour un premier "vrai" emploi, apprendre à se présenter, à mettre ses qualités en avant, être confiant et convaincre l'employeur qu' on est la bonne personne pour cet emploi...Si,si, on peut y arriver!

    3/ Surmonter sa première grosse rupture.

    Pas toujours facile de se séparer de son premier grand amour qu'on aurait voulu éternel...

    Mais, rassurez-vous, on survit et on en sort généralement grandi. Et puis, comme on dit, un de perdu, 10 de retrouvés!

     

  • Environnement : Aérosols, mode d'emploi

    Les aérosols rendent bien des services, de la salle de bains à la cuisine, en passant par le garage, sans oublier le lieu de travail.  Ils sont partout et facilitent la vie. 

     

    aerosols.jpg

     

    Quelques conseils pour bien les utiliser :

    1/ D'une façon générale, il ne faut pas pulvériser sur ou près d'une source de chaleur : feu, flamme, corps incandescent, lampe allumée, appareils électriques en fonctionnement.  On peut utiliser un aérosol près d'une plante verte.

    2/ Il est important de lire et respecter les précautions d'emploi indiquées sur chaque aérosol.  De +, une pulvérisation prolongée est généralement déconseillée : quelques brèves pressions suffisent pour obtenir l'effet désiré et utiliser la juste quantité de produit (sauf recommandation précisée sur le mode d'emploi).

    3/ Les aérosols doivent être rangés hors de portée des enfants dans un endroit frais et aérés.  Il faut également éviter de placer les aérosols à un endroit où le soleil peut les chauffer excessivement..

    4/ Ne jamais percer ni brûler les aérosols, même vides.

     

  • Psychologie : La dépression post-natale

    La dépression post-natale ( baby blues ) est une phase à prendre très au sérieux : l'accouchement peut entraîner des modifications sur le plan physiologique et avoir des répercussions sur le plan psychologique.

    baby.jpg

     

    1ère chose à faire, c'est consulter un médecin qui prescrira vitamines et oligo-éléments qui doivent manquer.

    La pratique de la relaxation est aussi une excellente chose.  Cette discipline permet d'apprendre à respirer correctement et à se détendre.

    Ne pas hésiter à demander de l'aide à son entourage.  Il est important d'être épaulée.  Renouer des liens avec ses amis afin de briser l'isolement dans lequel on a tendance à se réfugier.

  • Vêtements : La spartiate

    La ballerine a d'abord ouvert la voie, puis ce fut au tour de la tong.  Depuis, le plat a retrouvé ses lettres de "sexyness".  Plus la peine de se briser une jambe sur des talons de 12 pour plaire...

    spartiate.jpg

    La spartiate est un concentré de sex-appeal ignoré : des liens en cuir qui entravent la cheville, c'est sensuel...Avec en + un côté sauvage et Belle-des-Champs.

    C'est très pratique et chic, surtout si on choisit des couleurs argenté, doré ou cuir naturel.

    Se porte partout, pas uniquement chez les éleveurs de chèvre,dans les péplums ou sur des plages lointaines..La spartiate n'est plus antique ou ethnique..Elle est citadine..

  • Bien-Etre : Compléments alimentaires , groupes à risque.

     

    Les fumeurs et tous ceux qui sont exposés à un tabagisme passif ont un besoin important en vitamines C et B9.  Ils devraient absorber 200 mg de vitamine C par jour.  Or, dans leur façon de s'alimenter, on constate qu'ils se détournent de tous les aliments riches en vitamine C au profit d'aliments gras.  Un apport supplémentaire est indispensable.

     

    gelules.jpg

    En ce qui concerne les non-fumeurs, on conseille 100 mg de vitamines C par jour, soit 2 oranges. Un apport supplémentaire n'est pas nécessaire. L'alimentation doit suffire à couvrir les besoins.

    On peut avoir une alimentation apparemment équilibrée, mais souffrir de déficiences.  Les personnes qui boivent + de 4 verres d'alcool ( vin, whisky,..) par jour vont, très vite, manquer de vitamine B1 et souffrir de trous de mémoire et, parfois même, de certaines formes de démence..

    Si on consomme trop de sucres rapides en dehors des repas ( bonbons, gâteaux,...), on assiste au même phénomène.

    Des médecins recommandent de doser d'abord la vitamine B1 des dépressifs, avant d'entreprendre une autre forme de traitement.

     

  • Sport / Bien-etre : Le casque à vélo

    L'efficacité du casque n'est plus à démontrer.  Plusieurs études ont en effet révélé qu'il permettait de réduire considérablement les blessures à la tête et les traumatismes crâniens. 

    casque.jpg

     

    Le port du casque est donc vivement conseillé chez les jeunes cyclistes, les personnes + âgées ainsi que tout cycliste qui se déplace dans la circulation urbaine ou qui pratique un vélo sportif ( course,VTT, cyclo-cross, Trial ).

    Porter un casque peut donc sauver la vie.  Dès lors, prenez le temps de choisir un casque qui réponde aux normes de sécurité CE.

    Voici quelques critères pour bien choisir son casque :

    • Il doit couvrir le front, le haut et l'arrière de la tête, ainsi que les tempes, sans limiter le champ de vision.

     

    • Préférer un modèle léger, bien ventilé, confortable et coloré pour être bien vu des autres usagers.

     

    • Le système de fixation doit être simple à ouvrir ou à fermer.  Les sangles doivent être réglables sans être élastiques afin de maintenir le casque en place, même lors d'une chute.

     

    • Un casque qui a subi un choc n'est plus efficace à 100% et doit être remplacé.

    Le + : Prendre un RDV chez un vélociste, spécialiste du 2 roues pour un contrôle simple et rapide de l'état de la bicyclette et de ses accessoires.

     

  • Enfants : Conseils préventifs pour leur alimentation

     

     

    enfants,conseils,prévention,alimentation

     

     

    Comment éviter certaines petites "erreurs" chez l'enfant. 

    Quelques bonnes habitudes :

     

     

    1/ Habituer son enfant de moins de 6 mois à boire de l'eau.

     

    2/ Donner de temps en temps (pas tous les jours) un fromage blanc, sucré et gras, de préférence pas avant l'âge d'1 an.

     

    3/ Au petit déjeuner :

    Le prendre ensemble, ne pas donner à son enfant un biscuit qu'il avale "en chemin".  Une couque au chocolat est bcp + grasse qu'une tranche de pain avec un morceau de chocolat.

     

    4/ La boîte à tartines :

    Plusieurs tranches de pain complet avec un accompagnement maigre ( jambon, filet de dinde ou de poulet ), de l'eau à la place des petits jus de fruits, une tartine en + comme 10h ( pas de biscuit gras ou chocolaté ) si l'enfant n'a pas déjeuné, une collation ou max. 2 .

     

    5/ Le goûter :

    Essayer de donner un fruit ou une panade de fruits comme 4h. 

    Ou mieux, mettre un goûter en place qd son enfant rentre de l'école,  pour éviter les fringales avant le repas du soir ( 1 ou 2 fruits, un produit laitier, un bol de soupe ).

     

    6/ Faire manger un féculent ( pain, pâtes, pommes de terre, riz, blé, etc...) à chaque repas.

     

    7/ Ne pas calculer trop en fonction des calories :

    les calories sont une chose, mais équilibrer aussi le pourcentage de graisse, de sucre, de protéines.

     

     

     

  • Bien-Etre : Les compléments alimentaires

    Avons-nous vraiment besoin de ces cocktails de vitamines ?

     

    compléments.jpg

     

    Notre alimentation ne couvre plus nos besoins nutritionnels.  Cela tient à plusieurs causes :

    • D'une part, notre apport quotidien en calories baisse; on mange moins qu'il y a 30 ans, car on se dépense moins.
    • D'autre part, presque le 1/4 de la population est aujourd'hui constamment au régime.
    • Enfin, on vit + vieux et, à partir de 65 ans, la gourmandise s'émousse et l'appétit disparaît. 

    On se nourrit donc moins et moins bien.

    Mais bouder la nourriture entraîne des déficiences. On ne peut pas parler de carences. D'ailleurs, toutes les maladies, comme le scorbut ou le béri-béri, qui sont liées à une alimentation déséquilibrée, ont pratiquement disparu. 

    Toutefois, la majorité de la population affiche des déficiences. 

    Les dernières études montrent que 100% d'entre nous manquons de vitamine E, 90% des femmes manquent de fer et une personne sur 2 de vitamine D.

  • Animaux : Chiens : L'anxiété de séparation (1)

     

    3 conditions : Hyperattachement, infantilisme comportemental, manifestations anxieuses.

    anxiété.jpg

     

    1/ Symptômes de l'hyperattachement :

    Le critère principal est la recherche constante de la part du chien de contacts physiques ou visuels avec le propriétaire, objet de son attachement.

    Le comportement du chien se limite donc à :

    • Une constante demande d'attention.
    •  Avoir toujours la figure d'attachement dans son champ visuel.
    • La nécessité d'un contact physique avec le propriétaire pour pouvoir s'endormir ( pex: le chien est couché aux pieds de son maître mais toujours avec, soit une patte, soit la tête posée sur ses pieds ).

    Dans la maison, si le maître quitte la pièce dans laquelle il se trouve avec son chien, le chien va rester dans la pièce à condition qu'il puisse garder son maître dans son champ de vision.  Si ce n'est pas le cas, il va suivre systèmatiquement son propriétaire dans toutes les pièces de la maison.

    En promenade, le chien hyperattaché à son maître est un chien qui, même en liberté, ne va jamais s'éloigner.  Il va respecter ce comportement en étoile que les chiots adoptent lors de l'exploration en dehors du nid.

     

    2/ Comportement infantile :

    Le chien va présenter un retard dans l'apparition des comportements sexuels.  Les contacts avec les autres chiens ne se feront que dans un but de jeu ( mais ce phénomène peut aussi être présent pour un chien hypersensible et hyperactif ).

     

    3/ Manifestations anxieuses

    Celles-ci ne se présenteront logiquement qu'en l'absence du maître.  Le propriétaire ne peut donc en voir que les conséquences sur son intérieur.  Les manifestations anxieuses peuvent être classées :

    • Soit en un tableau clinique productif.
    • Soit en une forme déficitaire.