Psychologie : Le boom des 4 générations

Principale raison de la multiplication des familles à 4 maillons, le formidable gain en matière de mortalité des personnes âgées.

generation.jpg

Survivre jusqu'à 80 ans était le fait d'à peine 28% des femmes nées en 1890, contre 63% pour celles nées 30 ans + tard.

Parallèlement, la probabilité de perdre un enfant a diminué au fil du temps.  20% des femmes de la génération de 1920 a perdu au moins 1 de ses enfants, alors que cela ne concerne que 5% des femmes nées en 1950.

C'est d'ailleurs la femme de 50 ans qui est le + souvent le "pivot" de ces familles : elle prend en charge en même temps ses descendants et ses ascendants.  Presque la 1/2 des femmes de la génération 1950 seront à la retraite en même temps que leurs parents, et elles devront alors gérer leur vieillesse et celle de leurs ascendants, tout en restant sollicitées par les jeunes générations.

Comment la société pourra-t-elle suppléer aux éventuelles défaillances de l'un de ces maillons ?

arbre.jpg

 

Commentaires

  • Bonjour cassandre

    je te souhaite de bien commencer cette nouvelle semaine
    Amitiés bises
    René

  • coucou,
    tout évolue..
    il le faut bien
    j'ai confiance en l'avenir,
    méme si comme chacun
    mon coeur se serre trop souvent....
    belle journée à toi...
    bizzzzzzzzz claire

  • Bonjour cassandre
    je te souhaite un très bon mardi
    Amitiés bises
    René

  • Tu as raison, on verra bien.
    Quand je vois comment on traite certaines personnes âgées, il y a pour avoir peur de vieillir.
    Atteindre ces âges en bonne santé ça va, mais c'est rarement le cas.
    Bien souvent on met les personnes âgées dans un home, on y passe une fois l'an et encore s'il y a du verglas, on ira l'année prochaine en espérant que la personne soit décédée, je sais je suis méchante, ce sont les constations que je fais autour de moi.
    On reste zen.
    Bonne soirée, bisous.

Les commentaires sont fermés.