Psychologie : La honte (1)

 

 

 

honte.jpg

 

 

Elle apparaît chez l'enfant entre 15 et 24 mois, au moment où il commence à acquérir une certaine autonomie vis-à-vis de ses parents : la honte lui indique alors les limites de son pouvoir.

Les choses ne changent guère à l'âge adulte : avoir honte nous rappelle que nous ne sommes pas omnipotents, elle nous donne les balises de ce que nous sommes capables de faire et de ne pas faire, comme une petite fenêtre ouverte sur notre moi authentique.

Dans le même temps, la honte nous attire l'indulgence des autres.

Pour la même faute, les enfants qui expriment de la honte sont - sévèrement punis que les autres.

Dans les procès, les délinquants qui montrent de la honte reçoivent des peines + légères que ceux qui n'en montrent pas.

Voire la sympathie : des expériences ont révélé que des sujets qui montrent de la honte après un faux pas (ex : renverser une pile de boites dans un supermarché) reçoivent + d'aide que les autres .

En un sens, la honte est un moyen de communiquer avec autrui, de lui montrer qu'on est comme lui.

Enfin, et surtout, la honte nous aide à bien nous tenir.  Qu'est-ce qui nous empêche de nous curer le nez en pleine réunion ? La honte, bien sûr.  Qu'est-ce qui nous retient de sauter au cou de notre patron parce qu'il nous augmente ? La honte aussi.

Imaginer un monde où la honte n'existerait pas : chacun agirait à sa guise en se moquant du regard des autres. 

Impensable.  La honte est comme un signal d'alarme qui nous informe que nous risquons de transgresser les normes du groupe. Elle est donc un excellent régulateur de nos comportements sociaux.

 

 

Commentaires

  • .... souvent de l'autocensure :)) Article très intéressant, j'aime beaucoup. Merci Cassandre pour le partage ! Bonne journée. Bisous.

  • Bonjour Cassandre

    je ris " se curer le nez " mais bon j'appellerais ça plutôt de l'éducation, si on apprend pas ce qu'on peut ou ne pas faire dans la société..là on peut se retrouver dans une situation de honte vis a vis des autres..

    dans une situation de délinquance par exemple, ceux qui auraient honte seraient moins sanctionnés, tu vois moi je dirais plutôt " ceux qui éprouvent du remord ou du regret de l'avoir fait..

    je sais pas je peux me tromper..

    oui la honte si par accident tu fais pipi dans ta culotte et devient rouge comme une tomate..ohhh la honte que je me paye

    je ris..

    bonne fin de journée Cassandre fait froid mais splendide
    bibises et a Nanou ♥

  • Rougir de honte... c'est possible oui,oui !!! Très bonne explication de ce sentiment !
    Bon week-end Cassandre et GROS BISOUS

  • la honte devient dans certains cas une peur et aussi peut devenir moquerie quand on a fait une bêtise

  • Bonjour ma douce Cassandre...Mon petit passage sur ton joli blog, juste pour le plaisir comme chaque jour de te rendre une petite visite et te souhaiter un bon samedi.
    C'est un sentiments particulier la honte qui nous empèche d'aller trop loin !
    Il fait très gris et froid ici ce matin j'espère que l'on reverra quand même le soleil !
    Bisous en pagaille ma belle ♥ ♥

  • Coucou Cassandre
    Merci pour tes commentaires.
    Se sentir honteux, quelle sensation désagréable !
    Bises et bon samedi soir
    Béa kimcat

  • Bonjour Cassandre, me voilà avec un petit nuage, je passe sur ton mur, pour déverser une petite pluie de bisous aussi pour te souhaiter un bon dimanche!
    Passe une très bonne journée mon amie ❀ ✿

Les commentaires sont fermés.