• Jardin : Le pinus marie bregeon

     

     

     

    plante.jpg

     

     

    Découvrez ou redécouvrez l’esthétique du pinus marie bregeon

     

    Ce petit arbuste est souvent utilisé comme topiaire. De petite taille, il trouve sa place à l’intérieur de la maison.

    De taille moyenne, il agrémente plutôt les espaces extérieurs comme la terrasse ou la véranda.C’est un pin noir arborant une allure originale, si ce n’est intrigant.

    Sa couleur vert pomme est agréable à regarder et s’intègre sans grand mal à tout espace extérieur, surtout le jardin.

     

     

    Le pinus marie bregeon à l’intérieur

    Pour agrémenter l’intérieur avec ce pin noir, on privilégie la plus petite taille. Il trouvera sa place pratiquement n’importe où dans la maison : sur une étagère murale, une table basse, etc.

     

    Le pinus marie bregeon peut être façonné assez facilement. En tant que topiaire, il peut être sculpté pour donner l’image que l’on a en tête.

    Il n’y a pas d’exigence particulière pour la manière dont il doit être taillé.Sinon, son aspect naturel non façonné présente déjà un attrait singulier.

    Cet attrait, c’est celui d’une boule d’épines dressées. Bref, le petit arbuste apportera à coup sûr une touche d’originalité dans votre maison.

     

    Enfin, cette variété de pin noir s’associe avec d’autres plantes comme les roses ou les hortensias. On terminera cette section en recommandant d’éviter l’omniprésence du pinus marie bregeon dans la maison.

    Cela marche à l’extérieur mais pas à l’intérieur.

     

     

    Le pinus marie bregeon dans les espaces extérieurs

    Il s’intègre facilement dans le paysage extérieur de votre propriété. Vous pouvez privilégier la taille moyenne pour votre véranda, terrasse ou jardin.

     

    Dans une véranda ou une pergola, cet arbuste peut être utilisé comme l’élément phare du décor de votre construction extérieure.

    Dans votre jardin, le pinus marie bregeon se fond dans la masse, aux côtés d’autres plantes et arbustes. On citera en particulier les bambous et toute autre verdure similaire.

     

    A l’instar des bambous justement, le pinus marie bregeon peut pousser dans un pot de plante comme directement dans le sol. On voit déjà des jardins bordés par une forêt de bambous.

    Le pinus marie bregeon, lui, sera plutôt parfait pour border votre maison principale ou une construction extérieure. En pot ou dans le sol, il fera l’affaire.

     

    Enfin, même si elle est réputée résistante, cette variété de pin noir devra être protégée des insectes, en particulier des pucerons. Le savon noir liquide anti-pucerons fera l’affaire.

    En revanche, le pinus marie bregeon est particulièrement insensible aux variations climatiques. C’est un plus considérable pour un élément de votre décor extérieur.

     

     

     

  • Musique : The Prodigy : The Fat of the Land

     

     

    Grand méchant look, piercings, ...

    Keith Flint, leader du groupe..

    Cet album fut disque d'or dès sa sortie en Belgique...

     

     

    Smack My Bitch Up

     

     

     

     

    Breathe


     

     

     

     

     

    Mindfields ( Musique de Matrix)


     

     

    Firestarter


     

     

     

  • Cuisine : Servir un repas végétarien

     

     

     

     

    blé.jpg

     

     

    Les vieilles habitudes sont difficiles à éradiquer, tout comme la tradition de la viande accompagnée de légumes.

    Toutefois, la cuisine végétarienne est loin d'être compliquée. 

    Lorsque la viande (ou la volaille et le poisson) ne forme plus le centre d'un repas, il est bcp + facile de servir une sorte de repas-buffet.

    De nombreuses cuisines ethniques se présentent ainsi, avec des plats différents et complémentaires, que chaque convive agrémente à sa manière.

    Le tofu et les autres produits dérivés du soja, ainsi que le germe de blé et la farine d'avoine, offrent des protéines presque complètes et sont les seuls aliments d'origine non animale dans ce cas.

     

    Source de protéines :

     

    1/  Produits laitiers :

    Fromage, lait, yaourt

     

    2/  Graines et fruits oléagineux :

    Tournesol, sésame, citrouille (graines), noix de pécan, noix du Brésil, noisettes, amandes, noix, noix de cajou, pignons

     

    3/ Légumes secs :

    Cacahuètes, pois, haricots, lentilles, pousses de soja et produits dérivés du soja comme le tofu et le tempeh

     

    4/ Céréales :

    Riz, avoine, maïs, blé et produits à base de farine, pâtes, couscous, seigle, orge

     

    La combinaison d'au moins 2 aliments issus de ces groupes donnera suffisamment de protéines à l'organisme.

     

     

     

  • Enfants : La chambre

     

     

     

    enfants,chambre,petit,espace,lit,bureau,sécurité,radiateur,air

     

     

    Les enfants ont besoin d'espace et malheureusement, la majorité des chambres sont déjà bien remplies avec un lit et un bureau.

     

    Petit espace ?

    Solution :

    On place le lit en hauteur et le bureau en dessous. 

    De cette façon, toute la surface au sol restante peut être consacrée au jeu.

     

     

    Conseils sécurité :

    1/  Le radiateur ne doit jamais être trop chaud. 

    Il existe des vannes thermostatiques qu'on peut fixer sans qu'on puisse les tourner.

     

    2/ Penser aussi au renouvellement de l'air frais, ainsi qu'à la ventilation dans les coffres à jouets ou tiroirs sous le lit dans lesquels un enfant pourrait éventuellement se cacher.

     

     

     

  • Cuisine : Les poivres (2)

     

     

     

    cuisine,poivre,piquant,rose,szechuan,cayenne

     

     

    ça pique...mais ce n'est pas du poivre :

     

    1/ Le poivre rose :

    Est une baie d'un arbuste d'Amérique du Sud. 

    On l'utilise surtout pour son parfum et sa couleur.

     

    A essayer : des fraises coupées en 2 avec des grains de poivre rose écrasés et un peu de liqueur de fraises.

    Laisser reposer 30 minutes avant de servir.

     

    2/ Le poivre de Szechuan :

    Est en vente dans les magasins d'alimentation exotique.

    On l'utilise dans les plats chinois.

     

    3/ Le poivre de Cayenne :

    N'est pas du poivre, mais de la poudre de piments séchés et pulvérisés (ces piments sont également utilisés dans la préparation du pili-pili).

     

    A essayer : une vinaigrette aromatisée d'une pincée de poivre de Cayenne pour parfumer les salades de poissons ou de crustacés.

     

     

     

  • Cuisine : Les poivres (1)

     

     

     

    cuisine,piquant,poivre,noir,blanc,vert

     

     

    Qui dit piquant pense poivre.  Mais un poivre n'est pas l'autre....

     

    1/ Le poivre noir :

    Les baies sont cueillies avant maturité, fermentées puis séchées au soleil. 

    Il est + parfumé que le poivre blanc.

     

    2/ Le poivre blanc :

    Les baies sont cueillies à maturité, macérées dans l'eau salée pour les débarrasser de leur enveloppe, puis séchées. 

    Le poivre blanc est + piquant que le poivre noir.

     

    3/ Le poivre vert :

    Est cueilli avant maturité et conservé en saumure (en bocal ou en boîte).

    Son goût est assez doux.

     

    Quel que soit le poivre que l'on choisit, il vaut mieux le moudre soi-même, juste avant de servir.

    Essayer les mélanges de poivres prêts à moudre, délicieusement parfumés.

     

     

  • Santé : Le reflux gastro-oesophagien (2)

     

     

     

     

    santé,reflux,gastro-oesophagien,muqueuse

     

    L'impact du RGO sur la qualité de vie peut être considérable, d'autant que la sensibilité de la muqueuse de l'oesophage diffère selon les personnes : certaines souffrent le martyre pour qq gouttes d'acide !

    De +, il est démontré que cette impression de brûlure s'intensifie avec le stress.  Par contre, aucune étude scientifique n'a réussi à mettre formellement en cause l'un ou l'autre aliment !

     

    Mais le RGO n'est pas toujours associé au pyrosis (brûlant). 

    Chez certaines personnes, il se manifeste par des symptômes dits "atypiques" : douleur thoracique, comparable à celle de l'angine de poitrine, raucité, irritation du pharynx, asthme, sinusite chronique, voire otite chronique !

    C'est dire que le diagnostic du RGO ne va pas de soi. 

    Or, il peut être utile d'en avoir le coeur net, ne serait-ce que pour éliminer tout risque de confusion avec une autre maladie : ulcère, inflammation, tumeur, etc...

     

     

    De +, il faut savoir que les remontées d'acide gastrique peuvent causer de minuscules lésions dans le bas de l'oesophage.

    En soi, ces lésions n'ont aucun caractère de gravité : elles se cicatrisent au fur et à mesure. 

    Mais, après des années de reflux chronique, il arrive que ce processus de cicatrisation déraille et que la muqueuse de la partie inférieure de l'oesophage se transforme en une muqueuse intestinale résistante à l'acide.

     

     

     

  • Santé : Le reflux gastro-oesophagien (1)

     

     

    santé,reflux,gastro-oesophagien

     

     

    Les excès de table et les repas gras ou très épicés restent des facteurs favorisants du RGO. 

    Mais la véritable cause de cet inconfortable problème semble surtout être un dysfonctionnement du sphincter inférieur de l'oesophage.

    Ce sphincter, le cardia, ne s'ouvre pas seulement au passage du bol alimentaire: il est également programmé pour se relâcher de temps en temps, afin que nous puissions faire des renvois et éliminer l'air ingéré en mangeant et en buvant.

    Chez les gens qui ont du reflux, le mécanisme de relâchement de cette soupape s'active à contretemps, permettant non plus de simples renvois d'air, mais des régurgitations acides.

    La muqueuse de l'oesophage n'est pas conçue pour entrer en contact avec l'acide gastrique, ce reflux est ressenti par la plupart des gens comme désagréable et même douloureux.

    C'est le fameux "brûlant" ou pyrosis, principal symptôme du RGO. 

    D'après une étude réalisée en Belgique, 60 à 70% de la population ont déjà eu du brûlant, 28% affirment en présenter "régulièrement", soit au - 2x/mois, et 5 à 10% en souffriraient tous les jours.

     

    Et la hernie hiatale ?

    Après avoir été considérée comme l'une des causes principales du RGO, la hernie hiatale ( c à dire le glissement permanent ou intermittent d'une partie de l'estomac à travers le diaphragme ) apparaît aujourd'hui comme une de ses conséquences.

    Mais, pour ceux qui en souffrent, la différence n'est pas évidente !

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (2)

     

     

    obésité.jpg

     

     

    Rétablir l'équilibre :

     

    Qd un enfant est-il trop gros ?

     

    Seul un professionnel (médecin généraliste, pédiatre ou autre spécialiste ) peut en décider et tiendra compte pour cela des éléments suivants :

    L'âge et le poids;

    Les courbes de croissance;

    Le profil spécifique de l'enfant;

    L'évolution dans le temps;

    D'éventuelles poussées de croissance.

     

    Que peuvent faire les parents ?

     

    1/  Veiller, dès le + jeune âge, à donner à l'enfant une alimentation équilibrée :

    Eviter les aliments qui contiennent trop de graisses ou de sucres simples (boissons rafraîchissantes, bonbons, chips, biscuits, chocolats fourrés, frites, fast food,...);

    Prévoir suffisamment de fibres alimentaires, de fruits et légumes (5 par jour);

    Faire boire suffisamment d'eau à l'enfant;

    3 repas complets, dont un sain et solide petit déjeuner, et 2 en-cas sains;

    Faire des repas, un événement familial.

     

    2/ Inciter l'enfant à se remuer.

    Essayer d'améliorer l'endurance de l'enfant en le stimulant à pratiquer différentes activités :

    faire du vélo, nager, marcher, sauter à la corde, faire du patin à roulettes, utiliser l'escalier au lieu de l'ascenseur, donner un coup de main à la maison.

     

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (1)

     

     

    obésité.jpg

     

     

    Un problème aigu :

    En Belgique,  11% des enfants, en moyenne, ont une surcharge pondérale.

     

    Causes :

    Les kilos excédentaires sont dus à un déséquilibre entre la quantité d'énergie absorbée sous forme d'aliments et la quantité consommée par l'organisme.

     

    Parmi les facteurs qui y contribuent figurent :

     

    - les mauvaises habitudes alimentaires,

    - une prédisposition génétique,

    - le manque d'exercice,

    - ou, parfois, des facteurs psychologiques

     

     

    Conséquences :

    Les enfants obèses :

     

    - sont souvent victimes d'exclusions;

    - ne peuvent pas ou difficilement participer aux activités sportives;

    - s'entendent souvent dire : "c'est ta faute ! ";

    - sont parfois associés à des images négatives : paresse, bêtise, laideur;

    - ont une image négative d'eux-mêmes;

    - courent le risque d'être + tard des adultes obèses.