• Alimentation : Les régimes pauvres en calories

     

     

     

    alimentation,régimes,pauvres,calories

     

     

    Ces régimes sont fondés sur la notion de calories, très répandue en physique.

    Les lois de la thermodynamique ( conversion de la chaleur en énergie) sont appliquées à l'organisme humain depuis les années 30.

     

    Pour fonctionner, notre corps a besoin de l'énergie contenue dans les aliments.

    Les besoins énergétiques varient selon l'individu, l'âge, le sexe, les activités, etc....

    Si on absorbe moins de calories que la quantité quotidienne indispensable, le corps est en manque.

    Il puise alors dans les réserves de graisses et inversément.

    Il suffit donc de limiter la quantité d'aliments absorbés.

     

    Ce type de régime convient pour les personnes qui veulent perdre raisonnablement qq kilos.

    La composition des menus reste assez libre; pas besoin de suivre un schéma rigide ni de changer d'habitudes alimentaires.

     

    On doit connaître la valeur énergétique de chaque aliment et les différents éléments nutritifs. 

    Pour ce genre de régime, se préparer à mesurer et à peser sans arrêt.

     

    Tant qu'on respecte les règles d'une alimentation saine, pas de problème.

    Mais une réduction draconienne de notre apport énergétique ( moins de 1000 cal / jour ) ou un régime "1000 calories" pendant + d'une semaine, entraînent une sous- alimentation et une déficience en substances nutritives, et exigent un apport supplémentaire de vitamines et de minéraux.

     

     

  • Santé : L'école du dos

     

     

    santé,école,dos, élèves,médecin,atout, geste,équipe,clés,protection

     

     

     

    Personne n'est trop jeune ni trop vieux pour fréquenter une école du dos.

    Idéalement, l'école du dos devrait commencer à l'âge scolaire.

     

    La plupart des élèves sont envoyés par un médecin, car un diagnostic précis est indispensable.

     

    La pluridisciplinarité de l'équipe ( rhumatologue, spécialiste en médecine physique, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue, diététicien, etc...) assure aux élèves une prise en charge globale, à la x théorique et pratique.

     

    Au programme : explications sur la biomécanique de la colonne, exercices, techniques de relaxation, conseils de manutention, etc...

    Et puis, les élèves sont filmés dans une série de tâches quotidiennes

    ( se coucher, se lever, sortir la poubelle, lacer ses chaussures, etc...) afin d'analyser leur fonctionnement.

    Et ils sont à nouveau filmés à la fin de la session, pour voir s'ils ont bien intégré les consignes qu'on leur a données.

     

    Chaque geste compte. 

    La plupart des gens se posent des questions à propos de leur dos qd ils sont confrontés à des activités lourdes, mais ils négligent les activités légères, les gestes de la vie quotidienne. 

    Or ce sont souvent les petites erreurs, répétées quotidiennement, qui font le lit de la douleur.

     

    Dans les écoles du dos, les élèves apprennent à gérer leur schéma corporel, en épargnant à leur colonne des contraintes inutiles.

    Combien de droitiers déposent leur brosse à dents sur la gauche de leur lavabo, par ex. ? 

    A chaque x, ils doivent faire une rotation, qui n'est pas douloureuse en soi, mais qui contribue à la fatigue du dos.

     

     

    Il y a 4 clés de la protection du dos :

     

    1/ Eviter les flexions prolongées ou répétitives :

    lorsqu'il est penché en avant et voûté, le dos supporte jusqu'à 2/3 du poids du corps !

     

    2/ Eviter les rotations inutiles :

    qd on se tourne de côté sans bouger les pieds ou le bassin, on "tord" le dos.

     

    3/ Eviter les bras de levier :

    pour porter une charge, il faut la rapprocher le + possible de soi.

    Même si l'odeur d'un sac poubelle indispose, par exemple, ne pas le tenir à bout de bras !

     

    4/ Eviter les extensions :

    au lieu de s'étirer au maximum pour prendre un livre sur le rayon supérieur de la bibliothèque, monter sur un escabeau.

     

     

    L'école du dos, un bon plan, y compris pour les enfants....

    Attention au choix et au poids du cartable ...

    Mon cartable

     

     

     

  • Anecdotes : Mini-quizz sur la Belgique

     

     

     

    anecdotes,quizz,belgique

     

     

    La Belgique en 5 dates- clés :

     

    1/ Le 21 juillet on célèbre notre fête nationale. 

    Que rappelle cette date ?

     

    a. Le soulèvement des Bruxellois suite à une représentation de La Muette de Portici au théâtre de la Monnaie.

    b. La prestation de serment du roi Léopold 1er.

     

     

    2/ Le 31 juillet 93, un événement a marqué notre pays.

     

    a. Le roi Baudouin est mort à Motril.

    b. Le roi Albert II est monté sur le trône.

     

     

    3/ Pq avons-nous congé le 11 novembre ?

     

    a.  C'est la fête de la dynastie.

    b. On célèbre l'armistice (la fin) de la guerre 14-18.

     

     

    4/ Le 11 juillet est la fête de la communauté flamande. 

    Pq cette date ?

     

    a. C'est la date de la signature du pacte d'Egmont, qui établit la séparation des communautés.

    b. Elle commémore la bataille des Eperons d'or (1302) et la victoire flamande sur l'armée française.

     

     

    5/ Le 27 septembre, c'est la fête de la communauté française. Que s'est-il passé ce jour-là ?

     

    a.  Le 27 septembre 1830, les Belges ont vaincu l'armée hollandaise du prince Frédéric d'Orange.

    b. Le 27 septembre 1958, l'Exposition Universelle a ouvert ses portes.

     

     

    Réponses :

    1b, 2a, 3b, 4b, 5a

     

  • Santé : Test : En pleine forme ?

     

     

    santé,test,pleine,forme

     

     

    La forme est probablement le meilleur indice de jeunesse.

    Lorsqu'on est gosse, on ne tient pas en place.

    Les enfants courent souvent + de 10 km en une seule après-midi de jeu !

     

    Puis, en prenant de l'âge, on se dépense de moins en moins.

    A la fin de sa vie, on va "du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit" comme le chantait Jacques Brel.

     

    Mais on n'en est pas encore là, heureusement !

     

     

    Voici un petit test très utile pour estimer son niveau de forme.

     

    Le test se déroule en 3 étapes et dure à peine qq minutes.

    Se munir d'un chronomètre ou d'une montre.

     

    D'abord, mesurer sa fréquence cardiaque de repos pendant 60 secondes (Pr).  Pour cela, on peut prendre son pouls au poignet ou, + facile encore, à la gorge, à côté de la glande thyroïde ( la "boule" sur le devant du cou ).

    Noter sa fréquence cardiaque.

     

    Ensuite, on fait 30 flexions de jambes en 45 secondes.  Il faut donc chaque x s'accroupir puis se relever en gardant le corps bien droit.

    Maintenant, on mesure sa fréquence cardiaque sur 15 secondes et on la multiplie par 4 (P1)

     

    On laisse passer une minute de récupération et on reprend une dernière x la fréquence cardiaque pendant 15 secondes en la multipliant par 4, comme précédemment ( P2).

     

    Pour obtenir son indice de forme, on introduit ces données dans cette formule :

     

       Pr - 70 + 2 ( P2 - P1 )

    I =   __________________

    10

     

     

     

    Résultats :   

                                                           

    Indice de forme :                                           Age biologique :

    8 et +                                                                  60 ans et +

    7                                                                               50 ans

    6                                                                               40 ans

    5                                                                               30 ans

    4                                                                               20 ans

     

     

  • Alimentation : Les fibres alimentaires

     

     

     

    alimentation,fibres,alimentaires

     

     

    Les fibres se composent de la cellulose contenue dans les fruits et les légumes.

    Les produits d'origine animale, comme les produits laitiers, le poisson, la volaille et la viande, sont totalement dépourvus de fibres, malgré leur consistance parfois filandreuse.

     

    Une alimentation végétarienne bien équilibrée, en revanche, est riche en fibres alimentaires.

     

    Les fibres jouent, entre autres, un rôle de "balai" intestinal, en facilitant le transit des aliments.

    Elles empêchent la constipation et minimisent les risques de cancer et autres troubles intestinaux.

     

    Les types de fibres ayant des fonctions différentes, il est important de varier l'alimentation au maximum.

    Certains types de fibres ( surtout celles des fruits et des légumes) aident à réduire le taux de cholestérol.

     

    Toutefois, il ne suffit pas de couvrir ses céréales de son non traité pour le voir disparaître, comme on le croyait à une époque.

    Outre les désagréments liés à l'adaptation du corps envers cet apport inhabituel de fibres, l'absorption de son non traité entraîne un problème de taille : il contient de grandes quantités d'acide phytique, qui neutralise la consommation de fer.

     

    Les végétariens devant puiser leurs ressources en fer ailleurs que dans la viande, cette pratique doit être absolument bannie.

    Mieux vaut inclure plusieurs aliments riches en fibres dans chaque repas.

     

     

    Aliments riches en fibres :

    Pois et haricots secs

    Petits pois et haricots verts

    Choux

    Carottes

    Pommes de terre ( particulièrement avec la peau)

    Epinards

    Maïs

    Céréales du type avoine et blé ( pour les céréales complètes, les germes et la balle doivent être inclus )

    Produits céréaliers complets ( comme le pain complet )

    Fruits secs ( comme les abricots )

    Fruits frais ( en particulier les pommes, les bananes et les oranges.  Il est essentiel de manger le fruit en entier, et pas simplement d'en boire le jus )

     

     

     

  • Films : Fauteuils d'orchestre et L'Ivresse du pouvoir

     

     

     

    1/ Fauteuils d'orchestre :

     

     

    fauteuils-d-orchestre.jpg

     

     

    Si on est d'humeur chiffonne, cette comédie douce-amère est parfaite, elle nous entraîne sur les traces de Jessica (Cécile de France), jeune provinciale débarquée à Paris dans le quartier des théâtres de l'avenue Montaigne.

    Depuis La Bûche, Danièle Thompson s'y prend comme un chef pour croquer un personnage.

     

    Le film contient son morceau de bravoure au cours duquel Valérie Lemercier ( + allumée que jamais ) tente de convaincre un réalisateur de lui donner le rôle de Simone de Beauvoir.

     

    Dans la salle, Suzanne Flon est hilare.

    Et l'on se sent ému de la voir rire une dernière x ( le film lui est dédié).

     

     

    2/ L'Ivresse du pouvoir :

     

    ivresse.jpg

     

     

    Qd Claude Chabrol s'amuse à cuisiner à sa façon un des + gros scandales politico-financiers, l'affaire Elf et ses dégâts collatéraux.

     

    De l'humour et du brio avec un casting impeccable, Isabelle Huppert et François Berléand en tête.

     

     

     

  • Beauté : Idées mode et beauté

     

     

     

    sarong.jpg

     

     

    1/  Le + joli bronzage, c'est celui qu'on se fabrique à l'ombre. 

    Et même à l'ombre, on protège ses zones sensibles !

     

    2/ Choisir un joli tissu imprimé doré, on aura ainsi le + sexy des sarongs !

     

    3/  Pas mal non plus dans le genre sexy, les petits pulls ajourés

    Sans rien dessous, évidemment !

     

    4/  Un simple morceau d'étoffe joliment noué et serré à la taille, assorti à une  blouse blanche qui revit !

     

     

     

  • Beauté : Sea and sun : une cure de beauté

     

     

     

    beauté,sea,sun,cure

     

     

    C'est l'été, on se sent belle et on dévoile tout.

    + que jamais, on a envie de soigner son corps jusque dans les moindres détails.

     

    1/ Ne pas oublier de protéger ses cheveux qd on s'expose au soleil.

    Choisir un produit spécifique pour éviter qu'ils ne se dessèchent.

     

    2/ On n'aime pas le vernis à ongles ?

    Les limer soigneusement.

    Ensuite, passer un crayon blanc sous la pointe de chaque ongle et les polir.

     

     

  • Alimentation : Les secrets de fabrication des glaces (2)

     

     

     

    alimentation,glaces,secrets,fabrication

     

     

    Suite.....

     

    4/  Le mélange ainsi purifié est prêt pour la maturation, à savoir un temps de repos de 4h à une température de 4 à 6°C.

    La qualité du produit fini s'en trouvera par la suite améliorée.

     

    5/ La congélation :

    Au cours de cette étape, le mélange est aéré et sa température passe de 4°C à -4°C en moyenne.

    La crème glacée acquiert alors son aspect mousseux.

    Le mélange circule dans un appareil réfrigérant qui le solidifie.

    C'est à ce moment que l'on peut introduire des fruits écrasés si on le désire.

    Le mélange est maintenant une crème glacée souple.

    Elle va être moulée et congelée rapidement afin de préserver sa texture.

    Elle est placée dans des enceintes de froid intense, à -40°C.

     

    6/ Vient alors la dernière étape : celle de l'entreposage.

    La salle d'entreposage doit avoir une température de -23 °C.

    Le produit est stocké pendant un maximum de 6 mois.

    Enfin, en attendant la mise en vente, les glaces sont stockées dans des entrepôts frigorifiques.

     

     

  • Alimentation : Les secrets de fabrication des glaces (1)

     

     

     

    alimentation,glaces,secrets,fabrication

     

     

    La crème glacée est produite à partir de lait de vache.

    A l'usine, le processus de fabrication se déroule en plusieurs étapes :

     

    1/ Tout commence par le mélange des ingrédients.

    Les matières premières sont choisies, pesées et assemblées pour réaliser un mix.

    Le dosage des ingrédients est automatique.

    Les liquides sont mélangés en premier dans une cuve géante.

    La préparation est ensuite agitée à haute vitesse dans des cuves dont la température se situe entre 30 et 40°C : la température idéale pour permettre une dissolution optimale des sucres et des solides non gras du lait.

     

    2/ L'étape suivante est celle de l'homogénéisation.

    A l'intérieur d'un appareil appelé 'homogénéisateur', on exerce une pression de 150 à 200 kg/cm2 qui provoque l'éclatement des 'globules' de matières grasses et les disperse afin de rendre le mélange homogène.

    C'est ce qui donne à la glace son caractère onctueux et son goût + marqué.

     

    3/ La pasteurisation.

    Le mélange est alors pasteurisé.  Il s'agit d'une étape primordiale qui permet l'élimination des bactéries et l'amélioration des propriétés de ce mélange telle que de liquéfier la matière grasse.

    C'est une pasteurisation dite 'haute' qui est mise en oeuvre : le mélange est chauffé durant qq secondes à 85°C, puis brusquement refroidi à 6°C.

    La qualité du produit fini s'en trouvera par la suite améliorée.