Jardin : Les taillis

 

Les taillis pourraient bien retrouver une utilité et même être une réponse étonnamment efficace à l'érosion des sols et à la dégradation accélérée des terres arables.

 

jardin,taillis,résultats,spectaculaires

 

 

 

 

Ils garnissent les abords des chemins de fer, s'épanouissent aux limites des terres agricoles ou de l'orée des bois.

Ce sont les taillis, les haies et autres halliers.

Il y en a partout.

Au point qu'on en vient souvent à ne plus les voir.

Il est vrai que les taillis, ce ne sont jamais que de petits arbres sans valeur, car bien trop minces pour être exploités.

Coupés, ils sont du reste en général brûlés ou abandonnés sur place.

 

Inutiles, les taillis ?

Faux, bien sûr.

Ces dernières années, certains se sont d'ailleurs penchés avec intérêt sur ces mal-aimés de la gestion forestière.

 

Résultats spectaculaires :

Au milieu des années 70, Edgar Guay, alors attaché au ministère des forêts du Québec, a ainsi l'idée d'utiliser les déchets forestiers produits en masse lors de l'entretien des lignes à haute tension.

Il propose à un fermier, qui désire augmenter la fertilité de sa terre, d'utiliser ces copeaux en combinaison avec du lisier.

Les copeaux sont incorporés superficiellement au sol.

 

Et là, c'est la surprise :

Les résultats sont spectaculaires, les indicateurs de fertilité grimpent en flèche.

La parcelle résiste à la sécheresse qui sévit cette année-là, alors que la parcelle témoin est ravagée.

Mieux, la récolte de céréales sur la parcelle traitée dépasse de 170% celle de la parcelle témoin !

 

Ces résultats extraordinaires et inattendus tant pour les forestiers que pour les agronomes, sont le début, au Canada, d'une longue suite d'expérimentations forestières et agricoles sur cette technique qui porte aujourd'hui le nom de B.R.F pour Bois Raméal Fragmenté.

4 colloques internationaux lui ont été consacrés.

Plusieurs projets scientifiques et recherches ont également vu le jour, dont bon nombre sont orientés vers les pays pauvres, avec des résultats probants.

Il en va de même en Wallonie, où des projets de recherche sur le B.R.F. ont vu le jour.

 

 

Le brayat de branches revitalise la terre !

 

 

 

 

Commentaires

  • hello Cassandre
    oh sûr qu'ils sont plus qu'utiles pour toutes les raisons que tu cites, ils éviteraient nombre d'inondations
    que du bon de toute façon

    passe une douce journée Cassandre si tu réveillonnes passe de bons moments
    bisous et au tit gamin Pirate ♥♥

  • Bonjour ma douce Cassandre...De la pluie et du vent, ou du vent et de la pluie, ce n'est pas avec cela que le moral va remonter.
    L'hiver ne se montre pas sous son vrai visage.
    Le véritable froid manque,cela éviterait de subir tempête sur tempête sans oublier des grippes en très grand nombre.
    Il ne reste qu'a rester au chaud en espérant une pas trop mauvaise journée de mercredi...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel