Enfants

  • Enfants : L'obésite : Conseils préventifs

     

     

    enfants, obésité,conseils,préventifs

     

    1/ Etre vigilants avec les aliments à haute densité énergétique ( frites, saucisson, fricadelle, etc....), très caloriques et pas très chers ;

     

    2/ Résister au maximum à la forte pression médiatique ( les "nouveaux" produits, les produits "dès l'âge de 6 mois", les light qui n'en sont pas, les jolis dessins sur les emballages, etc....

    Elle n'aide certes pas à avoir des repères;

     

    3/ C'est la famille qui fait les courses, prépare les repas et non l'enfant ;

     

    4/ Imposer à son enfant des rythmes de sommeil réguliers : les enfants qui dorment moins sont en général + gros, de même que les adeptes de la télé ou de l'ordinateur ;

     

    5/ Si l'enfant est tenté de temps en temps par un chocolat ou des chips ( il suffit de voir les distributeurs ou les magasins à chaque coin de rue à la sortie des écoles ) , il n'y a pas de mal.

    Savoir que l'équilibre alimentaire s'étale sur une journée entière ;

     

    6/ Consulter tôt : une consultation/ an chez le pédiatre et le généraliste où l'enfant est mesuré et pesé est un minimum ;

     

    7/ Si l'enfant souffre d'un problème de poids réel, savoir qu'on n'est pas seul : il existe des lieux d'aide à la prise en charge, tant pour les parents que pour les enfants.

    Ne pas avoir honte de demander de l'aide aux professionnels de la santé.

     

  • Enfants : Le sommeil

     

    Rediffusion :

     

     

    enfants,sommeil,endormissement

     

     

    Pendant les vacances, l'heure du coucher ( et, de ce fait, celle du lever) est généralement assez tardive.

     

    Durant la période scolaire, au contraire, beaucoup d'enfants sont fatigués, éprouvent des difficultés à se concentrer, somnolent, ce qui peut entraîner une chute des résultats scolaires.

     

    Quelle est la durée de sommeil idéale ?

    Celle-ci varie d'un enfant à un autre.

    Pour avoir une estimation des besoins en sommeil de votre enfant,

     

     

    Voici un petit test :

    Le laisser se lever de lui-même pendant une semaine et ensuite faire la moyenne des sept nuits écoulées.

    Pour avoir une idée de l'importance du sommeil, sachez qu'un enfant de 13 ans a encore besoin de dormir 9 heures en moyenne pour être en bonne santé et travailler correctement à l'école.

     

    Avoir un rythme de sommeil régulier est un bon début mais il faut aussi de bonnes habitudes.

     

    Eviter les repas copieux, les boissons gazeuses ou la caféine avant le coucher.

    Bannir de la chambre la télévision, l'ordinateur, les jeux et tous les objets qui peuvent retarder l'heure du coucher.

     

    Il vaut mieux instaurer un environnement calme, propice à l'endormissement :

    pas d'activité trop remuante avant le coucher, mais de préférence, une routine relaxante avant de dormir (une histoire, par exemple), la chambre sombre et le lit bien confortable.

     

     

     

    1g655lk0

     

  • Enfants : Les enfants de la télé

     

     

     

    dessin.JPG

     

     

    Décidément, la télé ne veut pas que du bien aux bébés.

    Plusieurs chaînes ( diffusées par satellite ) se partagent leur attention, dont certaines émettent sans interruption, tout au long de la journée et de la nuit.

    Sans compter les programmes des chaînes câblées qui ciblent, elles aussi, en particulier tôt le matin, les enfants en bas âge.

    Pour sélectionner ou commander les émissions "destinées à aider les bébés à s'épanouir en les familiarisant aux couleurs, en stimulant leurs sens et leur concentration....", les patrons s'attachent les conseils de psychologues.

    C'est donc en toute confiance et sans hésitation que les parents occupés allument le téléviseur.

    Pourtant, les spécialistes sont inquiets.

     

    Ce type de chaîne pose 4 problèmes graves..

     

    1/ Le développement d'un jeune enfant passe par la motricité et la capacité d'interagir avec les objets qu'il rencontre.

    Le temps passé devant la télévision ( qui rassurera les parents parce qu'elle est présentée comme fabriquée pour les tout-petits ) risque de l'éloigner des activités motrices, exploratrices et interhumaines, fondamentales pour son développement.

     

    2/ On sait aussi que l'enfant ne se développe et n'établit une relation satisfaisante au monde qui l'entoure, que s'il peut se percevoir comme un agent de transformation de ce dernier.

    C'est ce qu'il fait qd il manipule de petits objets autour de lui.

    L'installation d'un tout-petit devant un écran pourrait réduire son sentiment de pouvoir agir sur le monde et lui donner l'impression d'être seulement spectateur du monde.

     

    3/ Des programmes diffusés en continu peuvent inciter les parents à les utiliser comme un moyen facile d'endormir un enfant.

     

    4/ Enfin, de nombreux travaux scientifiques ont montré combien l'être humain est capable de s'accrocher aux éléments les + présents de son environnement.

    De jeunes enfants confrontés sans cesse aux écrans risquent de s'attacher à ceux qui les "scotchent", indépendamment de leur contenu.

    Et de ne se sentir sécurisés que si l'un de ces fameux écrans est allumé près d'eux.

    Les adultes qu'ils deviendront ne pourront plus se passer de la présence permanente d'un écran allumé à côté d'eux.

     

     

  • Enfants : Les 10 commandements de la salle de bains (2)

     

     

     

    enfants,commandements,salle,bains

     

     

     

    5 derniers commandements :

     

    6/ Veiller à sa sécurité :

    Au fur et à mesure que l'enfant grandit et s'assume, on commencera à le laisser seul dans la salle de bains.

    A condition d'avoir un robinet mélangeur parfaitement sûr, un tapis anti-dérapant et une armoire fermée à clé pour les appareils électriques et autres objets dangereux.

     

    7/ L'encourager :

    Focaliser sur ce que l'enfant fait bien plutôt que sur ce qu'il fait moins bien.

    Donner des instructions claires.

    Pour un enfant, "Tiens tes mains bien fermées" est bcp + clair que "Ne laisse pas couler le shampooing".

     

    8/ Fonctionner par alternatives :

    Un enfant qui a le choix est + coopératif.

    Lui demander : "Avec lequel de ces 2 shampooings veux-tu te laver les cheveux ?"

    Cela fonctionne mieux que : "Lave-toi les cheveux ! "

    Inutile de donner des ordres.

     

    9/ Eviter toute discussion lorsque l'enfant s'obstine :

    Détourner son esprit de la situation conflictuelle, par exemple en le chatouillant à l'improviste.

    Les jouets de bain peuvent aussi jouer leur rôle ici.

     

    10/ Ne pas être trop perfectionniste :

    Les débuts ne sont jamais simples.

    Ne pas exiger de son enfant qu'il soit parfait du 1er coup.

    C'est impossible.

    Lui donner la liberté d'essayer, de se tromper, de recommencer.

    De grandir !

     

     

     

  • Enfants : Les 10 commandements de la salle de bains (1)

     

     

     

     

    enfants,commandements,salle,bains

     

     

     

    5 premiers commandements :

     

    1/ Le laisser choisir :

    Emmener son enfant au magasin, pour qu'il choisisse un savon ou un shampooing à son goût.

    Lui faire sentir les produits avant qu'il se décide.

    Si l'enfant est impliqué dans le choix et l'achat des produits, il aura à coeur de les utiliser.

     

    2/ Le nommer "assistant de salle de bains":

    Les enfants sont fiers d'aider leurs parents.

    Leur donner des responsabilités.

    Les charger, par exemple, d'ouvrir le robinet et de préparer l'essuie de bain.

     

    3/ Retomber en enfance :

    On l'avoue : qu'y a-t-il de + gai que de jouer dans l'eau et de faire des bulles de savon ?

    Si la salle de bains est éclaboussée à la fin de l'aventure, ce n'est pas très grave.

    On essuiera tout cela ensemble.

     

    4/ Prendre le temps :

    Ne pas être impatient, laisser à son enfant le temps de faire sa toilette tranquillement.

    La plupart des bambins se montrent récalcitrants qd on les presse inutilement.

     

    5/ Acheter une radio waterproof :

    Il la réclame ?

    Céder ! Les enfants adorent la musique et le rythme.

    Fun garanti dans la salle de bains !

     

     

  • Enfants : Le babymassage

     

    Résultat de recherche d'images pour "baby massage"

     

     

     

    Le babymassage a pour vocation d'apporter bien-être au bébé, de lui faire prendre conscience de son propre corps et de la relation à l'autre.

    Bien avant tout soin médical, il est un moyen doux et "naturel" de lui montrer son affection.

     

     

    Dans les sociétés africaines et orientales, les femmes ont appris cet art profond, simple et très ancien, qui se transmet de mères en filles.

    Dans notre société occidentale, cette pratique est peu connue, trop souvent négligée, voire mal interprétée.

     

     

    Pourtant, elle aide l'enfant à accepter confortablement le monde et le fait sourire à la vie.

     

     

    L'enfant a besoin d'être nourri, certes oui, mais pas uniquement de lait dans son ventre.

    Il faut "parler à sa peau" ( F. Leboyer) qui a autant de besoins que son ventre : le prendre dans ses bras, le caresser, le masser...tout naturellement.

    Lors du massage, le bébé coordonne toutes ses sensations tactiles, visuelles, auditives.

    On parle dès lors de langage corporel, car c'est le 1er moyen dont il dispose pour se percevoir dans le monde qui l'entoure.

     

     

    Le babymassage peut être pratiqué sur tous nouveaux-nés, même prématurés, ou bébés à partir de 2 mois.

    Durant les 1ères semaines, on ne parle pas réellement de massage : on pratique des tapotements ou des effleurages très localisés, légers et simples comme des caresses.

    Il s'agit d'un contact sans trop de stimulation ou l'écoute sensorielle et sensitive est très attentive

    Petit à petit, la "technique" évolue, les gestes deviennent plus amples, plus sûrs mais en aucun cas, il n'est un massage musculaire.

     

     

    Le babymassage se pratique dans une ambiance familiale.

    La maman et le papa sont les personnes idéales pour masser bébé.

    Les frères et soeurs + âgés, si les parents le permettent, peuvent pratiquer le massage.

    Les professionnels de la naissance et de la petite enfance organisent de + en + régulièrement des séances d'initiation aux massages.

    Se renseigner.

     

     

     

  • Enfants : Soins des dents

     

     

     

    enfants,soins,dents,8,12,ans

     

     

    Entre 8 et 12 ans :

     

    Dès l'âge de 8 ans, les enfants sont très habiles avec la brosse à dents.

    Il est cependant recommandé de continuer à contrôler le brossage et de redonner un petit coup de brosse soi-même si nécessaire.

    Il y a en effet de grandes chances que l'enfant ne s'exécute pas tous les jours avec la même motivation...

     

    Le fil dentaire :

    Expliquer à l'enfant comment passer le fil dentaire.

    Cela permet de bien nettoyer les molaires et les espaces entre les dents.

     

    La brosse à dents la + efficace possède des poils de différentes longueurs.

    La brosse à dents électrique constitue aussi un choix judicieux.

     

    Astuce :

    Utiliser un minuteur pour se brosser les dents.

    2 minutes, ni plus, ni moins.

    Cela fonctionne bien et évite toute discussion !

     

     

     

    Dès que les poils d'une brosse à dents montrent des signes de fatigue, il est temps de la remplacer.

    En tout cas, mieux vaut acheter une nouvelle brosse à dents tous les 3 mois, à chaque changement de saison par exemple.

     

     

     

     

  • Enfants : Le brossage des dents de 0 à 2 ans

     

     

    brossage.jpg

     

     

     

    Le brossage des dents des tout petits :

     

    De 0 à 2 ans :

     

    La 1ère dent :

    Dès que la 1ère dent de lait est apparue, on peut commencer à la brosser.

    Cela se produit généralement aux alentours de 6 à 8 mois.

    Le brossage gagne en importance à la sortie des 1ères molaires ( souvent vers le 1er anniversaire ).

    En raison de la structure compliquée de ces dents, des restes de nourriture s'y logent facilement.

     

     

    A quelle fréquence ?

    En théorie, un brossage / jour suffit.

    De préférence, juste avant le coucher, de sorte à protéger les petites quenottes pendant la nuit, alors que la bouche produit moins de salive.

    Cela dit, il n'est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes, ne pas tarder donc à passer à 2 brossages / jour.

     

     

    Comment ?

    Utiliser une petite brosse à dents souple afin de frotter légèrement les dents.

    Chez les tout-petits, un mouvement de brossage horizontal des faces intérieures et extérieures ainsi que du tranchant suffit.

     

     

    Astuce :

    Si les enfants n'aiment pas le brossage des dents :

    Dès qu'on s'y met, on chante une chanson. 

    Qd on sort la brosse à dents de la bouche du petit, on arrête de chanter.

    Comme le petit aime entendre chanter, il nous laissera la plupart du temps lui brosser les dents.

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (2)

     

     

    enfants,obésité,que,faire,parents,symptômes,physiques

     

     

    Les parents également peuvent être accompagnés :

     

    1/ Ils peuvent apprendre comment motiver positivement leur enfant;

    2/ Les sentiments de culpabilité et les récriminations doivent être exclus;

    3/ Les parents fixent, avec leur enfant, des objectifs réalistes;

     4/ Ils apprennent ensemble à accepter que les mensurations idéales ne s'appliquent qu'à peu de personnes.

     

    Les symptômes physiques possibles sont :

    un essoufflement,

    une douleur dans les articulations (genoux),

    une transpiration excessive et des irritations cutanées.

     

    Avec le temps, l'excès de poids devient permanent. 

    Autrement dit, l'expression " cela va s'arranger avec l'âge" n'est pas exacte.

     

    L'obésité à l'âge adulte peut être à la base de toute une série de problèmes de santé tels que les maladies cardio-vasculaires et le diabète.

     

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (1)

     

     

    enfants,obésité,que,faire

     

     

    Que peut - on faire ?

     

    Demander un avis autorisé à un professionnel de la santé ( pédiatre, diététicien,....) est de toute façon indiqué.

     

    Dans certains cas, un traitement dans un centre spécialisé, assuré par une équipe multidisciplinaire composée d'un diététicien, d'un pédiatre, d'un expert du mouvement,...se justifie.

     

    Qq lignes de force du programme thérapeutique :

     

    1/ Apprendre à l'enfant comment manger autrement et se déplacer ( avec plaisir ! );

     

    2/ L'objectif est que l'enfant conserve le même poids. 

    Comme l'enfant grandit, le rapport poids / taille s'améliorera de lui-même;

     

    3/ Comme il ne doit pas perdre du poids, l'enfant ne fera pas de la nourriture une obsession;

     

    4/ Il est très important d'apporter à l'enfant le soutien psychologique nécessaire pour améliorer son image et pour qu'il soit fier du maintien de son poids.

     

  • Savoir Vivre / Enfants : Le choix des prénoms (Rappel)

     Sourire 

    savoir vivre,choix,prénom

     

     

    Ne pas oublier que l'état civil est en droit de refuser les prénoms trop fantaisistes ( quoique actuellement la marge est assez large).

    C'est aux parents que revient ce choix.

    Toutefois, on peut, par affection, consulter les grands-parents, le parrain et la marraine.

     

    Les parents ajoutent parfois au prénom ceux du parrain et de la marraine (ce qui se fait généralement);

     

    Certaines familles restent fidèles aux prénoms déjà portés. ( Ce fut le cas dans ma famille : la première fille portait le prénom de la mère et le premier garçon celui du père...mais mon arrière grand mère avait 10 frères et soeurs! )

     

    Par exemple, à chaque génération, il y aura un "Jacques" ou une "Françoise".

    C'est toujours une erreur de choisir un prénom trop à la mode, qui sera par conséquent vite démodé.

     

    Avant tout, le prénom doit former avec le nom un ensemble harmonieux. 

    Associer un prénom méditerranéen à un nom à consonance nordique, ou marier un prénom breton à un nom d'origine espagnole n'est pas toujours heureux.

     

    Pas de hiatus non plus, ni de calembour, ni de sons qui se heurtent. (ex: Gérard Manfroid)

    Le premier prénom est toujours celui qui sert officiellement à désigner l'enfant dans tous les actes de la vie. Pensez qu'il devra le porter (ou le supporter ! ) toute sa vie...et que, s'il désire en changer, cela lui causera bien des ennuis avec l'Administration !

     

    Enfin, n'employez pas trop souvent des diminutifs qui sont tolérables dans la petite enfance mais qui,plus tard, risquent d'être franchement ridicules !

     

     

     

  • Enfants : Le brevet cycliste

     

     

    enfants, brevet,cycliste

     

     

     

    Pro Vélo, l'IBSR et les vélos-écoles des régions ont lancé le brevet de cycliste.

    Il s'adresse aux écoliers des classes de 5è et 6è primaires. 

     

    Après une phase d'apprentissage, ils doivent effectuer un circuit de 2 à 3 km, dans des conditions réelles de circulation et sous l'oeil attentif de plusieurs examinateurs.

    L'écolier qui démontre qu'il possède les capacités de se déplacer sans embûches dans la circulation décroche son brevet.

    La démarche est originale et motive les enfants.

     

    Elle permet notamment :

    de donner un sens à l'apprentissage , à un âge où les enfants aiment montrer ce qu'ils savent (bien) faire;

    de lever certaines réticences des parents à l'égard du vélo;

    aux enseignants en éducation physique de travailler des compétences qui sont de leur ressort;

    de mettre en valeur des vertus essentielles de la vie en société comme la solidarité ou le respect des autres, des règles et du matériel.

     

     

     

    Asbl Pro Vélo

    Rue de Londres , 15

    1050 Bruxelles

    http://www.provelo.be/fr

     

    http://www.brevetducycliste.be

     

     

  • Enfants : Sécurité dans la chambre

     

     

     

    enfants,chambre,conseils,sécurité

     

     

    Conseils sécurité :

     

    1/ Dans une chambre d'enfant, ne pas supprimer trop vite le babyphone, car il est toujours bon de garder contact avec lui, même qd il devient + grand.

     

    2/ Pour sa sécurité, il est bon de laisser de la lumière

    En +, cela lui donne confiance s'il s'éveille la nuit.

    A la place des lampes de chevet habituelles, on peut placer des lampes à détecteur de mouvements (système infrarouge).

    Il est possible de remplacer un interrupteur ordinaire par un interrupteur à détecteur de mouvements.

    C'est très utile dans un escalier, un couloir ou un endroit sombre.

     

     

     

  • Enfants : Bébé douceur

     

     

     

    enfants,bébé,douceur,change,bain

     

     

    Petit être fragile et délicat, le nourrisson est entièrement dépendant de notre amour, de notre attention et de soins adaptés.

     

    Du change à l'heure du bain :

     

    Les produits spécifiques pour bébés ( Nivea Baby, Biolane,....) sont parfaitement adaptés à la peau très fine et fragile des nourrissons et des jeunes enfants. 

    Ils sont toujours enrichis de vitamine E, de substances adoucissantes ou hydratantes.

    Et surtout, leur pH est parfaitement étudié pour préserver l'équilibre naturel cutané et éviter allergies et irritations.

    Au bain, afin de ne pas agresser la peau de bébé, utiliser toujours une base lavante ou un savon doux enrichi d'huile de blé ou d'amande douce.

    Si la peau est sèche, ne pas hésiter à verser un peu d'huile protectrice dans l'eau.

     

    Au début, limiter le temps du bain pour éviter tout risque de dessèchement cutané.

    Avant de rhabiller bébé, lui offrir un petit massage-tendresse avec un lait de corps adoucissant ou une huile protectrice, juste pour le bonheur de le voir sourire...

     

     

  • Enfants : La logopédie pour les tout petits

     

     

     

    enfants,logopédie,petits

     

    Commencer la logopédie à un jeune âge permet d'axer la thérapie sur la prévention.

    Par exemple, en cas de bégaiement, l'enfant peut apprendre comment résister aux facteurs potentiels de stress.

    "Respire !" "Essaie à nouveau" "Fais à ton aise" "Calme-toi". 

    C'est le genre de commentaires qui fait + de mal que de bien.  En effet, certaines formes de bégaiement s'aggravent à cause des "Respire bien" et consorts.

    Les sons se bousculent et sont bloqués ou répétés.

     

     

    Appliquée en cas de bégaiement, la thérapie comportementale cognitive met l'accent sur la résistance aux facteurs de stress.

    On essaie, par exemple, de désensibiliser le patient aux tensions liées à la gestion du temps.

    Avoir peur de ne pas pouvoir répondre immédiatement, par ex, crée un blocage. 

    Les jeunes enfants doivent apprendre à ne pas avoir peur et à prendre le temps de répondre.

    En d'autres mots : il faut rester calme à tout moment.

     

     

    Commencer la logopédie à un jeune âge permet d'axer la thérapie sur la prévention, pour éviter que des symptômes psychologiques ne se développent.

    Cela évitera des problèmes à l'adolescence et à l'âge adulte.

    Certains enfants ne s'en souviennent même pas.

    Ne pas oublier que la langue, la parole et la sociabilité se développent très tôt.

    Chez les tout petits, le cerveau est encore malléable et on a donc la possibilité d'apprendre ou de corriger certains comportements.

    Commencé très tôt dans l'enfance, un traitement de logopédie est 50% - long que pour un enfant de l'école primaire et cela permet en même temps de limiter les coûts.

     

     

  • Enfants : Le gouter des enfants

     

     

     

    enfants,gouter

     

     

    Si on vit en appartement ou dans une petite maison, limiter les invitations.  30 gosses déchaînés dans un espace réduit, c'est l'enfer !

    Les enfants, il faut que ça bouge, c'est normal.  Prévoir donc un espace suffisant pour qu'ils puissent s'exprimer en liberté.

     

    Si on a un jardin et que le temps le permette, c'est évidemment l'endroit idéal.

    Si on doit les garder à l'intérieur, enlever le tapis, ranger les fauteuils, les coussins et les lampadaires dans la chambre; mettre les bibelots fragiles hors de leur portée.

    Qu'il soit bien clair pour les petits invités que, s'il y a un espace qui leur est réservé, le reste de la maison n'est pas accessible.

     

     

    Pour la table, faire simple et coloré.  Une grande nappe et des serviettes en papier, des assiettes et des gobelets en carton, des couverts en plastique.

    Les cotillons, c'est amusant, mais bien se dire qu'on en retrouvera dans les recoins les + improbables de la maison, 6 mois + tard.

     

     

    On peut, bien sûr, se contenter de sandwichs ou de tartines à la confiture, mais tant qu'à faire la fête, autant la faire bien.

    Les petits garderont certainement un souvenir + ému d'une fondue au chocolat, par exemple.

    Si on veut varier les plaisirs, on trouve toute une gamme de bonbons pour enfants .

     

    Côté boissons, penser au jus de pomme pétillant, à de l'eau aromatisée ou du jus de melon, par exemple.

     

     

  • Enfants : Repousser les poux

     

     

     

     

    enfants, repousser,poux

     

     

    Le test sur cheveux précédent sert à repérer les poux. 

    Quant à la méthode sur cheveux mouillés (4 séances en 14 jours), elle sert de traitement contre les poux. ( voir notes précédentes sur le sujet ).

     

    L'humidité combinée à l'usage d'un shampooing conditionneur, immobilise les poux dans l'écume. 

    C'est une méthode idéale pour les femmes enceintes, pour les très jeunes enfants et pour les personnes allergiques.

     

    En effet, les produits chimiques sont bcp + nocifs et les poux sont parfois résistants à certains produits.

    Donc, ne pas utiliser d'insecticides pour repousser les poux.

     

    La prévention n'est d'ailleurs pas une garantie pour garder les cheveux libres de poux. 

     

    Enfin, la méthode sur cheveux mouillés est bon marché et non polluante : tout ce dont on a besoin, c'est d'un bon peigne à poux et d'un shampooing conditionneur.

     

     

    Les produits à base d'insecticides :

    Certains produits fabriqués à base d'insecticides (lotion, shampooing, shampooing conditionneur) sont capables de tuer les poux.

     

    En Belgique, il est possible de se procurer les produits suivants :

    -  perméthrine;

    -  des pyréthroïdes ( pyréthrine, d-phénothrine, bio-alléthrine ou dépalléthrine);

    -  malathion.

     

    Les concentrations varient en fonction de la marque. 

    La plupart des produits sont disponibles sous la forme d'un shampooing, d'une lotion, d'un baume ou d'un spray. 

     

    L'offre est grande et il n'est pas toujours évident de choisir le produit le + adéquat.

     

    Plusieurs études ont montré que la perméthrine 1% en crème démêlante a un taux de réussite de presque 100%. 

    Le pouvoir de tuer les parasites s'élève de 98 à 100%. 

    Actuellement, on n'a pas encore constaté de graves effets secondaires.

     

    Un 2ème produit efficace semble être la lotion alcoolisée

    Contenant une concentration de 0,5% de malathion, la durée du traitement est de 12h et le taux de réussite s'élève à presque 100%. 

    Le produit a toutefois certains effets secondaires comme, par exemple, l'irritation de la conjonctive et de la peau ainsi qu'une sensation de brûlure au cuir chevelu.

     

    Eviter d'utiliser une lotion alcoolisée chez les petits enfants et les personnes asthmatiques. 

    Ces produits sont inflammables. 

    Les tenir à l'écart de toute source d'ignition (sèche-cheveux, fer à friser, chaudière ) et ne pas fumer en le manipulant.

     

     

     

  • Enfants : Les chiffres du shampooing

     

     

     

    cheveux.jpg

     

     

     

    80% des parents achètent un shampooing spécial pour leurs enfants.

     

    53% des mamans se plaignent que leurs enfants gaspillent le shampooing.

     

    80% des mamans affirment que leurs enfants ont horreur de se laver les cheveux.

     

    65% des parents dosent le shampooing pour leurs enfants.  30% des enfants s'en chargent eux-mêmes.

     

    84% des parents rincent les cheveux de leurs enfants, seuls 16% se débrouillent tout seuls.

     

    6% des parents promettent des cadeaux à leurs enfants pour les convaincre de se laver les cheveux.

     

    Les filles se lavent + fréquemment les cheveux que les garçons : 44% des filles font un shampooing 3 à 4x / semaine alors que 41% des garçons estiment que cela suffit largement avec 1 à 2x.

     

    La peur de l'eau (60%) et la crainte d'avoir les yeux qui piquent (36%), voilà ce qui effraie les enfants.

     

     

     

  • Enfants : Le brossage des dents

     

     

     

    enfants,brossage,dentsbrosse,cercles

     

     

    De 5 à 7 ans

     

    Peu à peu, les dents définitives font leur apparition.  Leurs rainures étant + marquées, le brossage en profondeur est de rigueur !

    Planifier un brossage le matin et un le soir et, dans la mesure du possible, laisser l'enfant se brosser les dents le midi aussi.

     

    Une brosse au manche large convient parfaitement aux enfants qui se brossent les dents seuls.

    A partir de 3 ans, on peut également envisager la brosse à dents électrique.  Toutefois, choisir une brosse adaptée aux enfants.

     

    Le moment est venu de passer progressivement à la "méthode Bass modifiée".  Un terme compliqué qui désigne le brossage en petits cercles.

    Les enfants doivent pouvoir maîtriser cette méthode une x que toutes les dents définitives sont sorties.

     

    Conseil : Se brosser les dents avec les enfants devant le miroir pour donner le bon exemple.  Et en +, c'est un moment privilégié et agréable !

     

     

     

     

     

  • Enfants : Alimentation et régime

     

     

     

     

    Chez un enfant, les régimes très pauvres en calories sont injustifiés...

     

    Lorsqu'un enfant mange moins, son organisme s'adapte à une + faible consommation d'énergie.  Lorsqu'il mange à nouveau davantage, la consommation d'énergie reste basse et les kilos s'accumulent;

     

    Un régime strict peut aboutir à ce que l'enfant fasse une fixation sur la nourriture et, dans le pire des cas, à des troubles alimentaires tels que boulimie et anorexie;

     

    Une limitation de la nourriture est dangereuse pour un enfant en pleine croissance;

     

    Un régime strict affecte le pouvoir de concentration et l'attention.

     

    Il va de soi qu'on ne peut JAMAIS donner de sa propre initiative des médicaments destinés à diminuer l'appétit (anorexigènes) ou autres produits amaigrissants à son enfant.

     

     

     

     

  • Enfants : Ecole et vélo

     

     

    enfants,école,vélo

     

     

     

    Se rendre à l'école en vélo :

    Pour la santé de l'enfant comme pour la nôtre, un peu de mouvement matin et soir ne font certainement pas de tort.

    Si l'enfant se rend à l'école  à vélo, veiller  à choisir des routes où les véhicules ne roulent pas vite et à ce qu'il transporte ses affaires dans un sac à dos ou sur le porte-bagages.

     

    Depuis qq années, se développent en Belgique les initiatives de ramassage scolaire à vélo.

    Il s'agit de véritables rangs scolaires en file indienne sur 2 roues et accompagnés.  Ils permettent aux enfants d'apprendre et de dompter les dangers de la circulation, de prendre confiance en eux à vélo et de découvrir leur quartier autrement qu'à travers la vitre de la voiture de leurs parents.

     

    Les écoles qui ont fait l'expérience s'en réjouissent.  Souvent, plusieurs circuits de ramassage des écoliers sont organisés pour l'aller retour entre le domicile et l'école. 

    Les écoliers sont le + souvent encadrés par des parents volontaires, des APS, ou même des policiers ou des enseignants. Gage de sécurité, les enfants circulent en convoi et ont chacun des équipements de sécurité adaptés.

     

    Dans certaines écoles, les enfants peuvent participer au ramassage scolaire à vélo dès la maternelle, emmenés par un parent sur un siège arrière, un vélo additionnel, ou dans une remorque.  Dès qu'ils savent rouler eux-mêmes, ils participent au ramassage scolaire sur leur propre vélo.

     

    Ne pas oublier l'émerveillement que le vélo procure lorsqu'on se lance pour la 1ère x.  Sans les petites roues sur le côté et sans papa ou maman pour tenir et rassurer. 

     

    La découverte de la maîtrise de l'équilibre et de la vitesse est une émotion qui se s'oublie pas.

     

     

  • Enfants : L'asthme chez les enfants (2)

     

     

    ASTHME 1.jpg

     

     

     

    Chez les enfants, l'asthme est la maladie chronique la + répandue, +/- 13% des enfants en souffrent (dont 80% d'asthme allergique).

    La croissance continue du nombre d'enfants asthmatiques s'explique en partie par des éléments environnementaux et liés au style de vie comme l'exposition à la pollution atmosphérique ou des infections survenues à un âge très jeune.

    Le nombre de patients augmente d'environ 50% tous les 10 à 15 ans.

    On note également bcp de plaintes au niveau du nez et de la peau (rhume des foins et eczéma).

    L'asthme est toujours insuffisamment diagnostiqué et traité, même si des médicaments permettent de contrôler la maladie.

     

    De nombreux éléments jouent un rôle dans l'apparition ou l'aggravation de l'asthme.

    Pour certains facteurs, il est difficile d'intervenir.  Pour d'autres, il existe des solutions : les facteurs influençables sont avant tout environnementaux.

    Bien s'informer est essentiel pour prévenir ou maîtriser la maladie.  C'est certainement le cas pour les familles comptant plusieurs membres asthmatiques.

    Si l'un des parents est asthmatique ou allergique, les risques que l'enfant soit également touché sont de 20 à 40%.  Si l'enfant a, de +, un frère ou une soeur asthmatique, le pourcentage de risque monte à 40, voire 45%.

     

     

  • Enfants : L'asthme chez les enfants (1)

     

     

     

    santé,enfants,asthme,allergie

     

     

    L'asthme et l'allergie sont 2 notions qui prêtent souvent à confusion.

     

    L'asthme est une maladie chronique qui se caractérise par une hypersensibilité des voies respiratoires. 

    Les problèmes se manifestent qd le patient respire des substances irritantes comme de la fumée de tabac, du parfum, des pollens, des poils d'animaux....

    Avec comme résultat, une sensation d'étouffement, de la toux ou une respiration sifflante.

     

    Les allergies interviennent souvent dans l'apparition des plaintes asthmatiques. Dans ce cas, on parle d'asthme allergique.

    Des allergies surviennent à tout âge et se caractérisent par une réaction anormale lorsque le patient entre en contact avec un allergène comme les acariens, les pollens, les animaux, les médicaments...

    Les allergènes peuvent également toucher d'autres organes comme les voies respiratoires sup (sinusite), la peau (eczéma)...

    Il est également possible que l'asthme résulte de stimuli non allergiques comme le temps, la pollution ou une infection des voies respiratoires.

     

    Conclusion : Asthme et allergie ne sont pas synonymes mais sont fortement liés.

     

     

     

  • Enfants : De belles dents

     

     

    Enfants, dents,fréquence,brossage,brosse,

     

     

    De 2 à 4 ans :

     

    Dès que toutes les dents de lait sont sorties, mieux vaut introduire un brossage supplémentaire après le petit-déjeuner.

     

    Choisir une brosse à dents à petite tête et aux poils souples.  De préférence dans une couleur vive afin d'égayer un peu l'activité. 

    Jusqu'à l'âge de 6 ans, opter pour un dentifrice contenant peu de fluor (500ppm).  Les petits avalent encore pas mal de dentifrice. 

    Déposer  sur la brosse à dents une dose de dentifrice de la taille d'un petit pois, pas + !

     

    A partir de 3 ans, le développement moteur de l'enfant lui permet peu à peu de se brosser les dents seul.

    Le laisser faire, mais veiller qd  même à l'aider et passer vous-même le dernier coup de brosse.

     

    Astuce :

    Emmener de temps à autre son enfant à son rendez-vous chez le dentiste. Dès son + jeune âge, il sera habitué à cette "désagréable" chaise de dentiste.

    Sa 1ère visite à lui se planifie vers l'âge de 2 ans.  C'est très jeune, mais le dentiste pourra immédiatement voir si le brossage des dents du petit bout se déroule comme il se doit.

     

     

  • Enfants : La chambre

     

     

     

    enfants,chambre,petit,espace,lit,bureau,sécurité,radiateur,air

     

     

    Les enfants ont besoin d'espace et malheureusement, la majorité des chambres sont déjà bien remplies avec un lit et un bureau.

     

    Petit espace ?

    Solution :

    On place le lit en hauteur et le bureau en dessous. 

    De cette façon, toute la surface au sol restante peut être consacrée au jeu.

     

     

    Conseils sécurité :

    1/  Le radiateur ne doit jamais être trop chaud. 

    Il existe des vannes thermostatiques qu'on peut fixer sans qu'on puisse les tourner.

     

    2/ Penser aussi au renouvellement de l'air frais, ainsi qu'à la ventilation dans les coffres à jouets ou tiroirs sous le lit dans lesquels un enfant pourrait éventuellement se cacher.

     

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (2)

     

     

    obésité.jpg

     

     

    Rétablir l'équilibre :

     

    Qd un enfant est-il trop gros ?

     

    Seul un professionnel (médecin généraliste, pédiatre ou autre spécialiste ) peut en décider et tiendra compte pour cela des éléments suivants :

    L'âge et le poids;

    Les courbes de croissance;

    Le profil spécifique de l'enfant;

    L'évolution dans le temps;

    D'éventuelles poussées de croissance.

     

    Que peuvent faire les parents ?

     

    1/  Veiller, dès le + jeune âge, à donner à l'enfant une alimentation équilibrée :

    Eviter les aliments qui contiennent trop de graisses ou de sucres simples (boissons rafraîchissantes, bonbons, chips, biscuits, chocolats fourrés, frites, fast food,...);

    Prévoir suffisamment de fibres alimentaires, de fruits et légumes (5 par jour);

    Faire boire suffisamment d'eau à l'enfant;

    3 repas complets, dont un sain et solide petit déjeuner, et 2 en-cas sains;

    Faire des repas, un événement familial.

     

    2/ Inciter l'enfant à se remuer.

    Essayer d'améliorer l'endurance de l'enfant en le stimulant à pratiquer différentes activités :

    faire du vélo, nager, marcher, sauter à la corde, faire du patin à roulettes, utiliser l'escalier au lieu de l'ascenseur, donner un coup de main à la maison.

     

     

     

  • Enfants : L'obésité chez l'enfant (1)

     

     

    obésité.jpg

     

     

    Un problème aigu :

    En Belgique,  11% des enfants, en moyenne, ont une surcharge pondérale.

     

    Causes :

    Les kilos excédentaires sont dus à un déséquilibre entre la quantité d'énergie absorbée sous forme d'aliments et la quantité consommée par l'organisme.

     

    Parmi les facteurs qui y contribuent figurent :

     

    - les mauvaises habitudes alimentaires,

    - une prédisposition génétique,

    - le manque d'exercice,

    - ou, parfois, des facteurs psychologiques

     

     

    Conséquences :

    Les enfants obèses :

     

    - sont souvent victimes d'exclusions;

    - ne peuvent pas ou difficilement participer aux activités sportives;

    - s'entendent souvent dire : "c'est ta faute ! ";

    - sont parfois associés à des images négatives : paresse, bêtise, laideur;

    - ont une image négative d'eux-mêmes;

    - courent le risque d'être + tard des adultes obèses.

     

     

     

  • Enfants : Les stages de vacances en toute sécurité (3)

     

     

     

    enfants,stages,sécurité,piqûres,insectes,tique,abeilles,guêpes,moustiques,chutes,soleil

     

     

     

    Les piqûres d'insectes :

     

    La vie au grand air nous expose naturellement aux bestioles en tout genre.  Le + souvent bénignes, les piqûres n'en sont pas moins désagréables. 

    Désinfecter et appliquer des compresses d'eau fraîche (et un antiseptique ) calment les démangeaisons et réduisent l'enflure.

    Ne pas se gratter limite aussi les risques d'infection de la plaie.

     

    - La tique :

    La tique vit dans les bois, buissons, prairies, espaces verts.  Une tique infectée (par une bactérie pathogène Borrelia Burgdorferi) peut transmettre la maladie de Lyme.

    + longtemps elle reste accrochée à la peau, + le risque de contamination est élevé.

    Pour l'enlever :

    L'attraper par la tête à l'aide d'une pince spécifique (vendue en pharmacie), ou entre 2 doigts;

    Essayer de l'extraire en entier par petites rotations, sans trop l'écraser : + elle est "repue", + elle est difficile à extraire; désinfecter la plaie et la pince et se laver les mains.

    Si la tique n'a pas pu être extraite entièrement, s'adresser à un médecin.

     

    - Les abeilles, les guêpes :

    Les abeilles à l'inverse des guêpes ne piquent qu'une x mais laissent leur dard dans la peau : il faut donc l'enlever rapidement en grattant avec l'ongle. 

    Le risque d'infection est + grand avec les piqûres de guêpes.  Les taons aussi provoquent de vilaines piqûres.

    Attention aux réactions d'hypersensibilité parfois fulgurantes : tout gonflement au visage, des difficultés respiratoires, une piqûre dans la gorge nécessitent un appel d'urgence à un médecin ou au 100.

     

    - Les moustiques :

    Ces piqûres sont rarement graves sous nos latitudes.  Des crèmes ou sticks anti-moustiques sont à joindre dans la trousse de l'enfant.

     

    Les chutes :

    Ô combien fréquentes, les chutes peuvent être +/- graves :

    Les hématomes superficiels sont sans danger et les plaies seront soigneusement nettoyées et désinfectées : en cas de saignement profond ou de corps étranger, consulter un médecin;

    Les entorses nécessitent d'appliquer du froid (un cool pack ou des glaçons dans un tissu), d'immobiliser et de surélever le membre. 

    Les fractures exigent un transfert à l'hôpital.

    Si le crâne ou/et le thorax, l'abdomen sont touchés, si l'enfant a perdu conscience ou perd abondamment du sang, il y a danger !

     

    Le soleil :

    L'effort sous la chaleur peut provoquer une insolation et une déshydratation.  S'enduire d'une protection adaptée au type de peau, porter des lunettes de soleil, une casquette, se réhydrater (boire de l'eau) constamment au cours de l'effort (ex, stages sportifs) sont vivement recommandés

     

     

  • Enfants : Les stages de vacances en toute sécurité (2)

     

     

     

    enfants,stages,vacances,sécurité,alimentation,hygiène,corporelle

     

     

    - L'alimentation :

    Préparer à manger pour une marmaille peut s'avérer être une corvée.

    N'empêche, on peut parfaitement manger varié et équilibré dans les grandes collectivités, tout en respectant l'appétit de chacun :

    Chaque jour, proposer 3 repas variés, 2 collations, ainsi que des féculents (pain,pommes de terre, pâtes) à chaque repas.  Les fruits, produits laitiers, barres céréales sont les en-cas idéaux;

    S'assurer que l'eau du robinet soit potable.  Préférer toujours l'eau aux sodas, proposer de temps en temps des jus de fruits sans sucre ajouté. 

    Faire boire les enfants en suffisance;

    Les denrées peuvent être contaminées par des mains sales, une rupture de la chaîne du froid (ex. un produit frais qui n'est pas stocké assez vite au frigo), une date de péremption dépassée,...

    Opter pour des denrées non périssables;

    La préparation des repas chauds doit se faire juste avant la consommation.  Attention à la garniture des sandwiches (par ex. de l'américain);

    Après les repas, débarrasser les tables et faire la vaisselle;

    Une x ouvertes, les conserves doivent être utilisées le jour même.  De même, le lait stérilisé doit être maintenu au frigo/frais. 

    Les produits frais seront consommés rapidement.  Ne pas dégeler les produits au soleil.

    Tenir compte des enfants souffrant d'allergies alimentaires et veiller à leur proposer des alternatives.

     

    En cas de diarrhée ou de vomissements, proposer un régime léger (thé sucré, bouillon, biscottes). 

    Si l'enfant souffre de constipation, veiller à ce qu'il boive + et mange des fruits et légumes, crus surtout.

    Veiller également à l'hygiène du matériel et des locaux : nettoyer correctement les ustensiles à chaque usage, rincer à l'eau les plans de travail/tables, balayer quotidiennement les sols, aérer les locaux, recycler au maximum les produits pouvant l'être, etc...

     

    - L'hygiène corporelle :

    Les stages ne sont pas propices au bichonnage mais il est presque possible de faire "comme d'habitude".  Les mains sont le vecteur de nombreuses maladies. 

    Pourtant, un nettoyage correct à l'eau et au savon suffit amplement pour se débarrasser des bactéries.

    A effectuer toujours avant la préparation des repas, avant de passer à table et de préférence après avoir manipulé des objets et être passé aux toilettes !

    Le brossage des dents devrait se faire idéalement le matin et le soir après les repas : privilégier surtout le brossage du soir avant le coucher.

    Les enfants devraient pouvoir faire une toilette complète le soir, se débarbouiller le matin et après un après-midi sous la pluie, mettre des vêtements secs.