ça

  • Musique : Marc Lavoine / Lavoine Matic

     

     

    Marc Lavoine a travaillé, pour la pochette, avec un photographe-reporter qui est allé à Sarajevo et ailleurs.

    Dans cet album, Marc Lavoine a envie de dire certaines choses, dire ce qu'il pense, être ce qu'il est.

     

    lavoine.jpg

     

    ça ne suffit plus aujourd'hui de rester entre soi et de se dire qu'on s'aime, il faut aussi être citoyen.

    Notre propre souffrance ne doit jamais nous rendre aveugles à celle des autres.

    Il s'agit de prendre les autres en considération.

     

    C'Est ça la France


     

     

    Marc Lavoine croit aux vertus du groupe, aux initiatives collectives...que les gens descendent dans la rue pour alerter les responsables..

    Tout n'est pas perdu d'avance, on a tous un rôle très important à jouer dans la vie.

    Cet album a été fait avec un groupe, le foot est un sport de groupe, les associations d'idées...il y a le côté troupe, comme au théâtre ou au cinéma.

    La base de tout, c'est la Déclaration des droits de l'homme.

     

     

    Les Hommes sont des Femmes comme les Autres ( avec Princesse Erika )


     

     

    On ne peut pas être optimiste puisque, dès qu'on vient au monde, on sait qu'on va mourir.

    Or, la mort, on ne sait pas encore ce que c'est.

     

     

    Marc Lavoine a peur qd il voit l'impudeur des gens à la télévision.

    Il a peur du délire des gens devant certaines questions graves.

    Mais la peur, c'est qq chose d'intime, il est difficile d'en parler.

     

     

     

     Petit à Petit Feu ( clip érotique )

     


     

     

    Dans l'indolence de cette société, il y a des gens qui arrêtent de parler et qui passent à l'acte.

    L'Europe est au Prozac, on prend tous des médicaments pour aller mieux, mais ensemble on peut essayer de faire qqchose.

     

     

     

    J'habite en Jalousie


     

     

    On est tous heureux et malheureux.

    On a tous perdu qqun qu'on aimait alors on est malheureux.

    On oscille toujours entre les 2.

    Mais on peut souffrir et être serein.

     

     

     

     

  • Films : Ca reste entre nous et Perdita durango

     

     

    Vous souvenez-vous ?

     

     

    1/ Ca Reste Entre Nous :

     

    reste.jpg

     

    1ère réalisation de Martin Lamotte. 

    Celui-ci n'a pas cherché midi à quatorze heures :

    Il a choisi un sujet passe-partout (les affres d'un homme amoureux de 2 femmes, qui tente de concilier 2 vies de famille) , l'a enrobé d'un cadre propice aux rebondissements (une réunion de famille) et mis en présence des comédiens amis (Sam Karmann, Catherine Frot, Zabou, Fanny Cottençon...).

    Résultat : Une petite comédie, + poussive que réellement captivante. 

     

    On retiendra pourtant de ce coup d'essai qq séquences chargées d'humanité, un sujet ( la dérive du couple) très actuel et l'abattage de comédiens jamais en reste malgré la faiblesse des personnages à défendre.

     

     

    2/ Perdita Durango

     

     

    films,ça,reste,entre,nous

     

     

    Changement de registre avec ce road-movie né de la plume de Barry Gifford (l'auteur de Sailor et Lula ) qui nous met en présence d'un curieux couple (la pulpeuse Rosie Perez et le ténébreux Javier Bardem ) réfractaire aux lois et adepte de messes noires orgiaques.

    Leur quête du grand frisson les poussera à kidnapper 2 ados...

    Tout ce qu'il fallait pour inspirer l'Espagnol Alex de la Iglesia, qui avait déjà prouvé avec Accion Mutante et El dia de la Bestia que rien ne l'effrayait.

    Effectivement : rien ne l'effraie, dans l'humour (noir) comme dans l'action (giclante).

    C'est dire si cette turbulente balade n'est pas à prendre au 1er degré...