affectueux

  • Enfants : Apprendre l'autonomie (1)

     

    enfants,autonomie,exigeant,sévère,affectueux,coach

     

     

     

     

    On en a assez de refaire sans cesse ses lacets ou de lui essuyer le nez alors qu'il refuse de le faire lui-même.  En même temps, on est prise de bouffées d'angoisse qd il décide de monter l'escalier tout seul ou qu'il revendique de couper sa tartine comme un grand.

    Où est le juste milieu? Qd l'aide devient-elle superflue? A partir de qd un petit bout peut-il se débrouiller sans nous? Et surtout comment lui apprendre à devenir un futur adulte bien dans sa peau?

     

    1/ Oser être exigeant :

    Nos mères avaient à la maison le manuel d'un bon pédagogue dont elles s'inspiraient pour apprendre l'ordre ou la propreté.  Mais les temps ont changé.  Aujourd'hui, on n'irait pas bien loin avec pareils conseils! Car la société s'est considérablement complexifiée au cours des dernières années.  C'est sans doute pour cela que l'on protège les petits dans le cocon de l'enfance.

    Ils devront cependant être prêts à affronter le monde un jour ou l'autre.  Laissons les enfants découvrir le monde peu à peu.  Poussons-les à le faire.  Il faut oser être exigeant pour ses enfants.

     

    2/ Sévère mais affectueux :

    De nombreux parents se sentent un peu mal à l'aise.  Peut-on exiger autant de ses enfants?  Bien sûr!  Il faut sans cesse mettre ses enfants au défi, attendre bcp d'eux, exiger s'il le faut.

    Pour grandir, l'enfant a à tout le moins besoin de structures déterminées et de règles claires.  Il doit savoir ce qu'on attend de lui.  Il a également besoin de notre respect, de notre considération à l'égard des choses qu'il réalise et des progrès qu'il accomplit.

    Ainsi fonctionnent les parents réellement proches de leur enfant.  Dans un savant mélange d'exigence et d'amour qui donne à l'enfant cet équilibre indispensable pour ensuite partir à la découverte du monde.

     

    3/ Un bon coach :

    Les enfants veulent être autonomes.  Pour les parents, tout l'art consiste à être de bons coaches.  càdire ? A soutenir l'enfant tant qu'il en a besoin, puis à le lâcher qd il est prêt à voler de ses propres ailes.

    Qd l'enfant est prêt, pas le parent....Subtile différence ! L'autonomie est un processus qui s'enclenche au moment même de la naissance.  Chaque jour qui passe, l'enfant apprend de nouvelles choses par lui-même.  Il peut et veut en faire un peu +.

    Respecter cette évolution naturelle des choses et lâcher du lest qd cela s'impose.