canal

  • Flandres : Le canal de Damme

     

     

    Le canal Bruges - Sluis, mieux connu sous le nom de canal de Damme ( en néerlandais Damse Vaart ), fut creusé entre 1810 et 1815 par des prisonniers de guerre espagnols sur ordre de Napoléon, qui voulait à nouveau relier Bruges à la mer via Damme.

     

     

    Oostkerke (88).JPG

     

     

    Oostkerke (89).JPG

     

     

    Rien ne fut épargné : ni les hommes, ni les belles maisons des nations de Damme. 

    Tant de belles choses furent tout simplement démolies.

    Au début, les prisonniers n'allèrent pas au-delà de Hoeke. 

    Les travaux se poursuivirent ensuite jusqu'à Sluis. 

    Mais le canal n'atteignit jamais Breskens, but final de Napoléon.

     

     

    Oostkerke (95).JPG

     

     

    Aujourd'hui, le canal de Damme est particulièrement apprécié par les pêcheurs, les promeneurs, les cyclistes et, en hiver, par les patineurs.

    D'avril à septembre, un bateau emmène les touristes de Bruges à Damme et retour.


     

    Oostkerke (106).JPG

     

     

    Au loin, on aperçoit le pont de l'autoroute Knokke - Zelzate


     

    Oostkerke (109).JPG

     

     

    Dans le lointain, l'église et le village d'Oostkerke.


     

    Oostkerke (90).JPG

     

     

    Restaurant Ter Polders, petite halte le long du canal


     

    Oostkerke (98).JPG

     

  • Flandres : Canal Léopold et canal de Schipdonk

     

    Le canal Léopold et le canal de Shipdonk.

     

    Oostkerke (74).JPG

     

    Le canal Léopold fut creusé au XIXè siècle pour permettre l'écoulement des eaux entre les polders de Flandre-Occidentale et le Meetjesland, en Flandre-Orientale, et surtout entre Zelzate et Heist-sur-Mer.

    Les travaux furent toutefois arrêtés qd il s'avéra que la liaison vers Zelzate pouvait aussi se faire par le Brakman.

     

     

    Oostkerke (75).JPG

     

    Quant au canal de dérivation de la Lys, mieux connu sous le nom de canal de Schipdonk, il fut creusé vers 1850 suite aux inondations catastrophiques de 1840 et 1841.

     

     

    Oostkerke (78).JPG

     

    Autrefois, le canal Léopold assurait l'écoulement vers la mer de l'excès d'eau - relativement pure - des polders vers la mer.

    Par contre, le canal de Schipdonk évacue les eaux polluées de la Lys, du Tieltse Poeteke, etc...

     

     

    Oostkerke (80).JPG

     

    C'est pq les Flamands appellent souvent le canal Léopold le "Blinker" ( celui qui brille ) et le canal de Schipdonk le "Stinker" ( celui qui sent mauvais ).

    Le canal Léopold et le canal de Schipdonk se côtoient fraternellement. 

    Seuls qq mètres les séparent. 

    Les berges extérieures sont plantées d'une double rangée de peupliers, qui se sont inclinés sous l'influence du vent.

     

     

    Oostkerke (81).JPG

     

    La digue est un merveilleux endroit, réservé exclusivement aux piétons et aux cyclistes. 

    Elle constitue aussi une piste idéale pour les amateurs de patinage à roulettes.

     

     

    Oostkerke (76).JPG

     

    Oostkerke (82).JPG

     

    Oostkerke (83).JPG

     

    Le Moerader : large fossé qui traverse les prairies perpendiculairement au canal.

     

     

    Oostkerke (84).JPG

     

    Oostkerke (85).JPG