chiffres

  • Animaux : Les chiffres sur les animaux de compagnie en Belgique

     

     

     

    animaux,chiffres,compagnie,belgique

     

     

     

    Une étude montre que 59,2% de foyers belges possèdent au moins un animal familier.

    Chiens (1,6 million) et chats (2,3 millions ) restent sans conteste les compagnons préférés des Belges puisque 29,6 % des ménages possèdent au moins un chat et 27,8% au moins un chien.

    Il y a aussi davantage de ménages à plusieurs chats (40,6%) qu'à plusieurs chiens (22,1%).

     

     

    Chiens de petite taille et chats ont la cote.

    Si les Retrievers (Labradors et Golden) connaissent toujours un large succès, les chiens de petites tailles (Jack Russell, Bichons, Yorkshire Terriers et Chihuahuas) gagnent assurément en notoriété.

    Un chien / 5 est qualifié de "bâtard" par son propriétaire et n'appartient donc à aucune race précise.

    Quant à l'acquisition d'un chat, elle est peu liée au choix d'une race ou à un acte d'achat délibéré (10% seulement ).

    Il s'agit plutôt du chat que l'on reçoit ou que l'on adopte après l'avoir découvert.

     

     

    Contrairement à l'image que l'on se fait souvent de la personne âgée et/ou isolée vivant avec son animal, les foyers les + prédisposés à posséder un animal de compagnie sont ceux composés de 3 personnes ou +, dont le chef de famille est âgé de 35 à 54 ans, vivant en maison individuelle et souvent en dehors des villes.

    Les animaux  sont parfaitement intégrés dans la famille.

    La 1/2 d'entre eux (54% des chiens et 50% des chats) vivent dans des familles comptant un enfant ou +.

     

     

    Les motivations invoquées par les maîtres :

    Parmi les raisons citées, jugées importantes et très importantes, l'amour des animaux arrive largement en tête des motivations, suivi par le plaisir de prendre soin et le besoin de compagnie.

    Certains évoquent aussi le fait de rester actif et de se maintenir en forme grâce à leur chien ou l'occasion d'oublier les petits soucis quotidiens en présence de leur chat.

    74% des personnes interrogées disent avoir eu un chat et/ou chien durant leur enfance.

    Quant aux personnes qui ne possèdent pas d'animaux, elles citent comme 1ères raisons les complications que cela entraînerait dans leur vie quotidienne ( notamment en raison de l'absence pendant la journée) ou les problèmes créés lors des départs en vacances ou week-end.

     

    Motivation :

     

                                                                                                                                               Chiens                                 Chats

     

    Pour l'amour des animaux     79%                           71%                                                        

     

    Pour le plaisir de prendre soin d'un animal   

                                            65%                         54%

     

    Pour la compagnie           62%                       49%                                                      

     

    J'en suis fier                    41%                     28%                                                   

     

    Pour mon bien-être               35 %                    26%                                                      

     

    J'en ai toujours eu                 35 %                    32 %                                                        

     

    Pour les enfants                     29 %                    28 %                                                       

     

     

     

    Source : Ethologia

     

     

  • Anecdotes : Statistiques et chiffres en vrac

     

     

     

    chiffres.jpg

     

     

     1/  Si on oublie son GSM à la maison, 53% des personnes rebroussent chemin pour aller le rechercher.....

     

    2/  24, c'est le nombre de personnes qui accompagnent Mariah Carey dans tous ses déplacements.

     

    3/ 1500 personnes demandent à être exorcisées chaque année à Paris et en Île-de-France.

     

    4/  Les sites de rencontre : 44 % pour et 56 % contre.

     

    5/  Les bouchons de vin en plastique : 22 % pour et 78 % contre.

     

    6/  L'accouchement à domicile : 17 % pour et 83 % contre.

     

     

     

  • Santé : Vitamines : la santé en lettres

     

     

     

    santé,vitamines,chiffres,lettres

     

     

    La santé sous forme de produits prêts à consommer, voilà le nouveau battage publicitaire de ces dernières années.

    Des compléments nutritionnels, de la margarine et des yaourts avec un peu de ceci ou de cela, on est matraqué par la publicité pour les aliments supposés améliorer notre santé physique et mentale.

     

     

    Les vitamines sont des matières organiques complexes qui sont essentielles pour le métabolisme du corps.

    Une carence en vitamines dans le corps rend malade : sans les vitamines, on ne pourrait tout simplement pas vivre.

    La plupart des vitamines ne peuvent pas être "fabriquées" par le corps humain.

    Certaines vitamines peuvent bien l'être, mais généralement en des quantités si infimes qu'on doit les compléter avec l'alimentation.

     

     

    Le nom "vitamine" est composé des mots latins "vita" ( vie ) et "amine" (contenant de l'azote).

    Les 1ères vitamines découvertes contenaient toutes de l'azote.

    Bien que cela ne soit plus tout à fait le cas, le nom a toutefois été conservé.

     

    On connaît au total 13 vitamines.

    A la base, il faut savoir qu'une alimentation normale et variée contient suffisamment de vitamines.

     

     

    On connaît au total 13 vitamines

     

     

  • Enfants : Les chiffres du shampooing

     

     

     

    cheveux.jpg

     

     

     

    80% des parents achètent un shampooing spécial pour leurs enfants.

     

    53% des mamans se plaignent que leurs enfants gaspillent le shampooing.

     

    80% des mamans affirment que leurs enfants ont horreur de se laver les cheveux.

     

    65% des parents dosent le shampooing pour leurs enfants.  30% des enfants s'en chargent eux-mêmes.

     

    84% des parents rincent les cheveux de leurs enfants, seuls 16% se débrouillent tout seuls.

     

    6% des parents promettent des cadeaux à leurs enfants pour les convaincre de se laver les cheveux.

     

    Les filles se lavent + fréquemment les cheveux que les garçons : 44% des filles font un shampooing 3 à 4x / semaine alors que 41% des garçons estiment que cela suffit largement avec 1 à 2x.

     

    La peur de l'eau (60%) et la crainte d'avoir les yeux qui piquent (36%), voilà ce qui effraie les enfants.

     

     

     

  • Santé : L'obésité chez l'enfant

     

    L'obésité est un fardeau lourd à porter et médicalement, c'est une catastrophe : diabète, problèmes de sommeil, mauvaise posture, hypoventilation, endurance nulle, isolement social... On ne se rend pas toujours compte des conséquences et des coûts de cette maladie.

    obésité.jpg

    Quelques chiffres :

    En Europe et aux Etats-Unis, près d'1 jeune sur 4 reste assis devant la tv pendant au - 4h par jour et 1 sur 7 passe + de 3h par jour devant un ordinateur.

    33% des filles et 20% des garçons s'estiment trop gros.  En Belgique, à l'extrème, + de 50% des adolescentes s'estiment trop grosses, 23% des filles et 7% des garçons suivent un régime ou cherchent à perdre du poids.

    La plupart consomme trop peu de fruits et de légumes, et cela tend à diminuer avec l'âge; 1 jeune sur 3 consomme quotidiennement des boissons sucrées.

    Les parents sont confrontés à des difficultés dans l'alimentation de leur enfant dès qu'il est nourrisson : les parents ont parfois tendance à ajouter des compléments de farine (sucrés) ou des additifs sucrés ( ex. grenadine ) aux biberons, ou donner des tisanes sucrées, ou ajouter un peu de miel à la tétine...sans penser à mal.

    Résultat : A l'âge de 6 mois, le bébé refuse de boire de l'eau claire, car il a été habitué à boire ou manger sucré.

    Sucre = kilos, + manque d'activité physique + repas peu équilibrés + rythmes de sommeil perturbés = obésité.

    De +, qd 1 ou les 2 parents sont obèses, l'enfant court davantage de risques.