chimiques

  • Animaux : Propreté autour du chat

     

     

     

    animaux,chat,propreté,nettoyer,composants,chimiques

     

     

    Les chats sont connus comme exemple de la propreté.

     

    Le nombre de chats a augmenté ces dernières années et depuis ces derniers temps le chat a pris au chien la 1ère place d'animal de compagnie favori.

    Une des raisons de cet intérêt grandissant pour les chats c'est qu'ils sont si facile à garder.

    On n'a pas besoin de les sortir.

    Et on peut les laisser seuls toute une journée dans la maison.

    Mais les chats ont aussi leurs exigences.

     

    Nettoyer

    Nettoyer régulièrement c'est une obligation pour toute personne qui possède un chat dans la maison.

    Les chats ne se sentent pas à leur aise dans un environnement sale et poussiéreux.

    Tout chat se lave tous les jours pendant des heures.

    Peut-il attendre de son maître que celui-ci consacre la même attention à la maison? Oui, bien sûr !

     

    La routine quotidienne dans la maison appartient à l'aspirateur et au nettoyage du panier, du grattoir et de toutes les affaires que le chat utilise.

    Mais rester prudente avec le choix du produit d'entretien.

    Les produits qui contiennent de l'ammoniac causent des problèmes.

    Un produit qui contient une combinaison de cette substance avec d'autres substances odorantes, on trouve peut-être que cela sent bon mais l'ammoniac contient également des composants qui ressemblent à l'urine des chats si bien que le chat considérera comme une invitation à laisser une marque sur toute place qui aura été nettoyée avec ce produit.

     

    Contrôler donc d'abord la liste des composants sur l'étiquette avant d'utiliser le produit d'entretien.

    Si le mal est fait et qu'on est confronté au problème, il ne reste plus qu'à nettoyer très soigneusement l'endroit que le chat a considéré comme le bac à chat et on peut, pendant qq temps, le recouvrir d'une feuille d'aluminium.

    La plupart des chats n'aiment pas cette matière et éviteront donc cet endroit.

     

     

    Les composants chimiques :

    Pour prévenir tout cela, on peut utiliser des produits qui contiennent peu ou pas du tout de produits chimiques.

    Les produits d'entretien naturels ou le savon vert sont très appropriés.

    Depuis qq années, il existe des produits d'entretien naturels; ils contiennent des huiles essentielles, comme de l'huile d'orange ou de citron.

    Ces produits, qui neutralisent les mauvaises odeurs, sont parfaitement appropriés et peuvent être utilisés dilués pour le nettoyage des carrelages, des tapis, des meubles et des textiles.

    Comme les huiles essentielles irritent les muqueuses de l'homme et des animaux, il est préférable d'ouvrir les fenêtres lorsqu'on les emploie.

     

     

    Une maison propre qui diffuse une bonne odeur est parfois agréable uniquement pour le nez humain.

    Les chats n'aiment pas les odeurs trop fortes des produits d'entretien.

     

     

     

  • Environnement : Textile / Poison

    Les textiles d'origine végétale ou animale sont-ils forcément + sains ?

    textile.jpg

    Aujourd'hui, les fibres naturelles comme le coton, la soie, le lin ou la laine, sont traités avec de nombreux produits chimiques.  Ceux-ci apportent artificiellement aux vêtements les caractéristiques qu'on attend d'eux : ils facilitent l'entretien, repoussent la poussière, accélèrent le séchage ou suppriment la nécessité du repassage. 

    Environ 8.000 substances sont utilisées dans l'industrie textile, dont un grand nombre sont considérés comme cancérigènes et irritantes pour la peau. 

    On utilise par ex. bcp de produits chlorés pour blanchir les tissus et améliorer leur apparence.  Dans une couleur chatoyante, se cachent certainement des métaux lourds.  Et le produit fixant est parfois + dangereux que la teinture elle-même ! 

    Les traitements fongicides utilisent des composés contenant mercure, phénol ou formaldéhyde.  Pour faire briller ou empêcher de rétrécir, on emploie des tonnes de soude ou d'ammoniaque.  Sans oublier les traitements ignifuges, anti-feutrages et anti-microbiens, le trempage des fibres dans l'acide sulfurique. 

    Il n'y a pas que la peau qui souffre de ces traitements chimiques.  Certaines de ces substances s'évaporent et pénètrent dans l'organisme via la peau mais aussi par les voies respiratoires. Le cerveau et tout le système nerveux peuvent être endommagés par les particules toxiques qui s'accumulent dans les nerfs.

    Avec les fibres "naturelles" conventionnelles, c'est aussi la nature qui trinque.  Non seulement par les rejets des usines, mais surtout par la pollution liée aux pratiques agricoles.

    Bref, pas jojo tout cela...!!!