critères

  • Santé : L'anorexie

    L'anorexie mentale est un trouble psychiatrique très sévère qui se caractérise par une abstinence alimentaire très rigoureuse, parfois accompagnée d'une hyperactivité physique et intellectuelle.  La raison avouée de cette restriction alimentaire est bien souvent la peur de grossir, la phobie de la graisse.

    anorexie.jpgBien que difficile à quantifier car difficile à avouer, on estime qu'en Belgique, 0,5% des adolescentes souffrent d'anorexie mentale. 

    60% de ces personnes ont entre 15 et 19 ans.  Entre 14 et 15 ans, 14% des jeunes présentent des formes incomplètes ou débutantes d'anorexie qui ne sont pas traitées. 

    Les hommes sont moins concernés par ce trouble alimentaire, mais on constate néanmoins une faible augmentation du nombre d'hommes touchés par l'anorexie.

     

    Critères :

    Une série de critères diagnostiques permettent d'identifier l'anorexie de manière + ou - précise :

     

    1/ Le refus de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessus d'un poids minimum normal pour l'âge et pour la taille;

    2/ Une peur intense de prendre du poids ou de devenir gros, alors que le poids est inférieur à la normale;

    3/ L'altération de la perception du poids ou de la forme de son propre corps, l'influence excessive du poids ou de la forme corporelle sur l'estime de soi ou encore, le déni de la gravité de la maigreur actuelle.

    4/ Une aménorrhée, lorsqu'il s'agit de femmes pubères, soit, une absence de règles d'au - 3 cycles menstruels consécutifs.

     

    On distingue 2 types d'anorexie :

    a/ Type restrictif ("stricting type"): le sujet ne présente pas de manière régulière de crises de boulimie et n'a pas recours aux vomissements provoqués ni à la prise de purgatifs ( laxatifs, diurétiques, lavements).

    b/ Type avec crises de boulimie/vomissements ou prise de purgatifs ( "Binge-eating/purging")

     

    Ce trouble possède de multiples facettes mais on observe que l'anorexie débute le + souvent par un régime. 

    Encouragé par les résultats obtenus et le contrôle qu'il parvient à exercer sur son corps, l'anorexique se lance dans des restrictions alimentaires toujours + importantes, jusqu'à basculer dans le désordre alimentaire.