dépression

  • Santé : La dépression, les symptômes

     

     

     

    santé,symptômes,dépression,

     

     

    Le terme de "dépression" est fréquemment utilisé à tort et à travers.

    La dépression est une maladie bien réelle, qui peut survenir à n'importe qui lors de périodes difficiles.

     

    Diverses études démontrent que 5 à 6% de la population ( soit de 500.000 à 700.000 personnes en Belgique !) souffre de dépression.

    La probabilité de dépression au cours d'une vie est de 15 à 17 %, ce qui signifie qu'actuellement environ 1.700.00 des Belges ont passé ou passeront par une phase dépressive.

     

    Malheureusement, pour la plupart des gens, la dépression est perçue comme un manque de caractère, de volonté, d'endurance ou d'énergie.

    Le dépressif est considéré comme qqun "qui se laisse aller".

     

    Les symptômes :

    Chacun peut connaître des moments d'abattement ou de désarroi : un investissement qui se révèle désastreux, une journée professionnelle difficile...

    De tels accès de découragement sont de nature passagère et n'ont aucun rapport avec la dépression.

     

    La véritable dépression se reconnaît à certains symptômes qui perdurent pendant 15 jours au minimum et qui, le + souvent, persistent pendant des mois.

    Ces symptômes peuvent être tant psychiques ( liés à l'état d''esprit) que neurobiologiques ( liés au fonctionnement du cerveau ).

     

    Les principaux symptômes psychiques sont les suivants :

    tristesse, découragement ;

    absence de joie de vivre ;

    perte d'intérêt pour la vie quotidienne ;

    indifférence envers la famille, les amis ;

    n'avoir "envie de rien" ;

    vouloir être "laissé en paix" ;

    divers sentiments de culpabilité ;

    d'éventuelles obsessions de mort et de suicide ;

    des tentatives de suicide.

     

    Les symptômes neurobiologiques permettent d'évaluer la gravité de la dépression.

    Ils nécessitent l'utilisation de médicaments antidépresseurs.

     

    Citons les symptômes les + courants :

    troubles du sommeil : on se réveille en pleine nuit et on ne parvient plus à se rendormir ;

    grande fatigue matinale ;

    troubles de l'appétit : anorexie et perte de poids, ou au contraire boulimie et prise de poids ;

    troubles des fonctions cognitives, pouvant handicaper la vie quotidienne et professionnelle : difficulté de concentration, pertes de mémoire ;

    réactions ralenties, alternant avec des périodes d'agitation.

     

     

     

  • Psychologie : La dépression post-natale

    La dépression post-natale ( baby blues ) est une phase à prendre très au sérieux : l'accouchement peut entraîner des modifications sur le plan physiologique et avoir des répercussions sur le plan psychologique.

    baby.jpg

     

    1ère chose à faire, c'est consulter un médecin qui prescrira vitamines et oligo-éléments qui doivent manquer.

    La pratique de la relaxation est aussi une excellente chose.  Cette discipline permet d'apprendre à respirer correctement et à se détendre.

    Ne pas hésiter à demander de l'aide à son entourage.  Il est important d'être épaulée.  Renouer des liens avec ses amis afin de briser l'isolement dans lequel on a tendance à se réfugier.