30/10/2012

Animaux : Dangerosité d'un chien : l'agression prévisible ou imprévisible (4)

 

 

 

chienne.jpg

 

 

L'agression était-elle prévisible ou imprévisible pour la victime ?

Lors d'une agression prévisible, le chien émet une phase de menace identifiable et compréhensible : il grogne, aboie, montre les dents, etc...

Cette phase de menace peut permettre à la personne à risque d'éviter l'agression.

Mais il est important de noter que pour un enfant en bas âge, l'agression est toujours imprévisible.

Lors d'une agression peu prévisible, la phase de menace est mal identifiable, ou presque simultanée par rapport à la phase d'attaque.

Lors d'une agression imprévisible, l'attaque est immédiate, sans aucun avertissement.

 

Quelle est la personne qui risque le + de se faire mordre ?  S'agit-il du mari, de l'épouse, d'un enfant, des grands-parents, d'un visiteur, d'un passant, d'un cycliste,....?

En ce qui concerne la prévisibilité, elle dépend de la personne à risque.



 

28/10/2012

Animaux : Dangerosité d'un chien : L'agression offensive/proactive ou défensive /réactive (3)

 

 

 

 

chien.gif

 

 

On distingue 2 types d'agression :

- l'agression défensive réactive : le chien réagit quand c'est la personne qui va vers lui ;

- l'agression offensive-proactive : le chien va vers la personne pour l'attaquer.

 

L'agression défensive réactive est + facile à gérer; en effet, il suffit de ne plus aller vers le chien.

Si on l'appelle à soi et qu'il daigne venir, le risque d'agression devient très limité.

Cependant, les enfants de - de 3 ans ne sont pas fiables et ne peuvent pas toujours être contrôlés dans ces circonstances.

Dans le cas d'une agression offensive-proactive, le risque est fortement accru.  Le critère est le type d'agression, allant de 1 à 2.

 

 

Animaux : Dangerosité d'un chien : Les catégories de personnes à risque (2)

2ème critère : Les catégories de personnes à risque.

 

chien.gif

 

Des personnes âgées, craintives ou souffrant d'un handicap moteur, de même que les enfants de - de 5 ans et la majorité des femmes en présence d'un chien mâle peuvent être considérés comme des catégories à risque.

La dangerosité doit alors être augmentée.

 

Les catégories à risque peuvent être classées dans l'ordre croissant suivant :

  • Hommes adultes ;
  • Femmes adultes, personnes avec un handicap mineur, personnes craintives ;
  • Enfants de + de 6 ans, personnes âgées, personnes avec un handicap moyen ;
  • Enfants de 3 à 6 ans, personnes avec un handicap substantiel ;
  • Enfants de - de 3 ans, personnes avec un handicap majeur. 

 

Un calcul de dangerosité doit être fait pour chaque personne à risque.

Le critère est le classement de la victime à risque qui va de 1 à 5.

animaux,dangerosité,chien,catégories,personnes,risque

 

 

Animaux : Dangerosité d'un chien : Le poids et la masse du chien (1)

Comment évaluer le degré de dangerosité d'un chien qui a mordu?

Existe-t-il des critères simples et objectifs ? Incertain

En fait,oui,il existe une formule composée de 6 critères d'évaluation pour estimer la dangerosité d'un chien qui a déjà mordu...

Il ne s'agit donc pas d'un test prédictif pour un chien qui n'a jamais créé d'incidents. Il ne faut cependant pas négliger pour autant les signes avant-coureurs : des grognements, des aboiements de menace, montrer les dents sont des signes qui doivent être examinés sérieusement.  La moindre prise en gueule peut être considérée comme une morsure (même si celle-ci est involontaire et a lieu dans le jeu).

chien.jpgCette fois-ci,on aborde le premier critère :

Le poids et la masse du chien

Lorsqu'on parle du poids d'un chien,on fait surtout référence à sa masse. La puissance musculaire d'un chien est telle que son accélération le mène en quelques mètres à 20, voire 40 km à l'heure.  A 20 km/h, le poids du chien est multiplié par 5,5 et à 40km/h, il est multiplié par 11.

La question est : Etes-vous capable de contrôler votre chien en bout de laisse? Un chien de 45kg qui démarre pour attaquer,après 5 mètres de course, se retrouve avec un poids estimé entre 225 kg et 495 kg...!!!!

En l'absence d'autorité envers le chien, un être humain aura des difficultés physiques à maîtriser l'agressivité sérieuse d'un chien qui fait plus d'un quart de sa propre masse. Cela veut dire qu'un chien de 20 kg peut tuer une proie d'environ 80 kg!

De ce fait,dans la formule proposée, on se base sur le critère suivant :

Rapport poids chien/victime =

4 x le poids du chien divisé par le poids de la victime.