dessus

  • Enfants : Des chaussures pour les premiers pas (2)

     

     

     

    enfants,chaussures,rigide,coûteux,dessus,semelle

     

    Jusqu'à l'âge de 2 ans, les chaussures doivent monter jusqu'au niveau de la cheville, pour éviter que l'enfant ne les perde. 

    Finalement, les chaussures doivent être bon marché surtout à un moment où la croissance rapide impose un changement fréquent ( tous les 3 à 4 mois au début ! )

    Dans le commerce, que trouve-t-on ?

    Les 2 principaux défauts :

    • Etre trop rigide : Une rigidité excessive n'a pas d'avantage, ayant peu d'effet sur l'évolution future du pied.  Par contre, elle a le défaut d'entraver les mouvements de l'enfant : toute proportion gardée, l'enfant qui marche avec ce type de chaussures se trouve dans la situation d'un adulte qui se rendrait à son travail chaussé de bottines de ski !
    • Etre trop coûteux : Certes, les modèles présentés sont souvent d'une grande qualité de fabrication.         Mais une telle qualité est-elle vraiment indispensable ? Il n'est pas nécessaire ni souhaitable de chausser chaque nourrisson de petites bottines orthopédiques.

    Un choix raisonnable qui tienne compte de tous les éléments semble le suivant.

    Le dessus de la chaussure devrait être en cuir pour permettre l'évaporation de la transpiration ( le plastique doit être proscrit à cet endroit de la chaussure; le tissu permet une bonne aération mais est peu recommandé en cas de pluie).

    La semelle doit être souple.  Une semelle faite uniquement de cuir est idéale pour l'aération du pied.