diététique

  • Santé : Anorexie/Boulimie : Approche diététique

     

     

     

     

    diététique.jpg

     

     

    Parallèlement à l'accompagnement psychologique, l'approche diététique commence par une réconciliation avec la nourriture.  La nourriture ne doit plus être perçue comme l'ennemi n°1, qui fait grossir ou maigrir, mais bien comme un élément indispensable à une bonne santé.

    Le 1er réflexe à adopter est certainement de réapprendre à s'installer à table pour faire de vrais repas.  Un repas agréable et bien structuré rassasie et apporte de la satisfaction.

    Il permet également d'éviter les grosses fringales susceptibles de dégénérer en crises de boulimie.  Il faut donc faire de la prévention en se nourrissant correctement et, pour certaines, en établissant à l'avance les menus de la semaine, pour ne pas vivre cette question, angoissante : "Qu'est-ce que je mange ce soir?"

    L'objectif est donc tout simplement de retourner vers une alimentation normale et équilibrée, sans vouloir à tout prix gaver les anorexiques, ni restreindre les boulimiques, mais bien stabiliser le poids dans un premier temps. 

    Et si une crise de boulimie survient malgré ces bonnes résolutions, il ne faut surtout pas sauter le repas "pour se rattraper", mais garder un repas bien équilibré, c'est-à-dire comportant un féculent, des légumes et un morceau de viande, volaille ou poisson.

    Puisque manger est indispensable pour vivre, eh bien, mangeons, mais pas n'importe quoi bien sûr, sinon la culpabilité va saboter tout le plaisir de faire un repas sain.