dvd

  • Dvd : Kingdom of Heaven

     

     

    De Ridley Scott, avec Orlando Bloom et Liam Neeson

     

     

    Kingdom of Heaven.jpg

     

     

    De simple fils de fermier à chevalier servant avec princesse. 

    Ce destin n'est réservé qu'à des âmes éperdument romantiques comme l'acteur Orlando Bloom.

    Par bonheur, Ridley Scott n'est pas un réalisateur de films à l'eau de rose.

    On trouve donc une bonne dose de Gladiator dans cette épopée chevaleresque des temps modernes.

    Le film touche le coche, avec les croisades en toile de fond et un casting de rêve incluant Liam Neeson ( La liste de Schindler), David Thewlis ( Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban ) et Jeremy Irons ( The Mission ).



    kingdom.jpg



  • Dvd: The Interpretor


    L'interprète de Sydney Pollack, avec Nicole Kidman et Sean Penn


     

    vidéos,l'interprete,nicole,kidman,sean,penn

     

     

    En signant des films comme La firme et Les trois jours du condor, Sydney Pollack a amplement prouvé son talent de réalisateur de films à suspense.

    Avec Nicole Kidman et Sean Penn au générique, cela en devient encore + exaltant.

    La tension est à son comble lorsque le personnage principal, une interprète employée par les Nations Unies, intercepte une conversation à propos d'un coup d'Etat.

    Le film est-il à la hauteur de ces ambitions ?

    A voir sur dvd...!!!

     

     

    vidéos,l'interprete,nicole,kidman,sean,penn

     

  • Dvd : Le Nouveau Monde de Terrence Malick

    Un film de Malick est toujours un événement.

     

    monde.jpg

    8 années seulement séparent Le Nouveau Monde de La Ligne Rouge ( son précédent et superbe film ), tandis qu'à l'écran tout semble les réunir.

    Malick s'inspire d'une des pages les + célèbres de l'histoire de l'Amérique : la rencontre au XVIIè siècle des indiens Powhatan et des premiers colons anglais ou, si on préfère, l'amour de Pocahontas pour l'aventurier John Smith.

    Mais au fond, il raconte toujours la même chose : la beauté exquise d'un paradis originel souillé, la guerre qui décime le paysage, la cohabitation avec les indigènes, etc..

     

    navire.jpg

    On retrouve même la voix off qui promène son spleen poétique sur des images de feuilles caressées par la pluie.

    Le script du Nouveau Monde a été écrit 2 ans avant la sortie de La Ligne Rouge, ce qui explique peut-être qu'on a l'impression de (re)voir ce film avec des morceaux de Pocahontas dedans.

    Mais Malick augmente sa quête du tout-primitif en faisant faire à Pocahontas le voyage retour en Angleterre, et en la regardant déambuler dans les jardins du roi.  C'est une manière de rendre au monde civilisé un peu de sa richesse et de sa beauté.

    De beauté, il en est fortement question dans les échanges de regards entre Colin Farell et l'inconnue Q'Orianka Kilcher (15 ans!), vision extraordinaire autour de laquelle le cinéaste tourne avec un mélange de fascination et de mystère ethnographique.

     

    affiche.jpg

     

     

    A voir pour les splendides paysages et décors.

  • Dvd : Walk The Line

    Walk The Line, ou la love story empêchée des 2 idoles de la country.  Avec Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon dans les rôles de Johnny Cash et June Carter.

    walk_the_line.jpg

     

    Walk The Line, sous prétexte de couvrir la carrière de" l'homme en noir",  parle surtout du caractère fluctuant des sentiments, et de la manière dont une amitié profonde surmonte les épreuves de l'Amérique conservatrice, du show-biz, de la célébrité..pour se changer en un amour mythique et absolu. 

    Le couple mythique Carter et Cash sont, aux USA, aussi célèbres qu'Elvis.

    Au cours du 20ème siècle, aucun autre duo de chanteurs n'aura vécu son idylle aussi publiquement que Johnny Cash et June Carter.  Mariés en 1968 après une décennie de valses-hésitations et de rendez-vous manqués, ils furent inséparables jusqu'à leur mort, à qq mois d'intervalle, en 2004.

    Le réalisateur James Mangold ( réalisateur de Une vie volée avec Angelina Jolie ) s'est longtemps battu pour faire vivre le projet et a reçu, in extremis, le consentement du couple Cash-Carter. 

    La musique joue un rôle important ds le film.  D'où la présence au générique du producteur T. Bone Burnett, lauréat d'un Grammy pour la géniale B.O. de Oh Brother ! des frères Coen.

     

    walk1.jpg

    Il fut le coach de Joaquin Phoenix et de Reese Witherspoon qui, sur scène, chantent tous les tubes de Johnny Cash..pour de vrai! C'est lui qui a veillé au réalisme musical des séquences filmées ds le cadre des tournées Sun Records, qui annoncèrent la naissance du rock'n'roll.

    Walk The Line couvre cette période glorieuse durant laquelle Johnny Cash écumait l'Amérique aux côtés de jeunes valeurs montantes comme Elvis Presley, Jerry Lee Lewis ou Roy Orbisson.

    Le film emboîte le pas d'une longue série de biographies filmées ( ou biopic, en jargon pro ) qui sont sorties ds la même période sur les écrans. 

    Coïncidences ou stéréotypages du "genre", il reproduit avec un mimétisme étonnant la structure dramatique de Ray : enfance pauvre ds le Middle-West, culpabilité née de la mort d'un frère, désintox étalée sur la décennie sixties...

    Pourtant, dès que les démons intérieurs de Johnny Cash rencontrent le sourire de June Carter, le film décolle.  Du fait de l'impossibilité de leur amour, retardé par leur mariage respectif et le style de vie destructeur de Cash, c'est sur scène, devant des milliers de gens, que le duo partage ses seuls moments d'intimité.

    Les séquences pivot du film ont lieu face au micro, ds la lumière des projecteurs.  Ce qui impliquait pour Phoenix et Witherspoon d'apprendre à chanter ds le + pur style Johnny et June.  Un défi qu'ils réussissent avec brio, en particulier Reese, dont la grâce assurée et la fragilité de cristal ont, semble-t-il, convaincu un imprésario de Nashville, capitale de la country, de lui faire enregistrer un album. Excellente en June Carter, Reese vole presque la vedette à son partenaire.

     

    walk2.jpg

    Intense et pudique, ds le rôle de Cash, Joaquin fait, 1x de +, montre de son gd talent dramatique.

    Walk The Line, ou l'amitié amoureuse de la 1ère rock star de l'Histoire avec celle qui l'a sauvé de lui-même. June Carter en a d'ailleurs tiré une chanson.  Elle s'intitule Ring Of Fire ( "and it burns, burns, burns...").  C'est l'un des + gd hits de Johnny Cash.