eau

  • Jardin : Petit étang dans le jardin

     

     

     

    jardin,étang,formes,dimensions,eau

     

     

    L'eau apporte un élément très vivant dans un jardin.

    Etang, mare, petit bassin....

     

    Pour créer une mare ou un petit étang de jardin, commencer par dresser un croquis sur papier.

    Afin de bien visualiser l'espace qui lui sera consacré, délimiter la forme de la mare sur le terrain ( en plantant de petits bâtons, par exemple ) avant de retrousser ses manches pour creuser.

    Si le terrain comporte un creux, à l'écart des arbres ( pour éviter que trop de feuilles ne chutent dans la mare ), ce sera probablement l'endroit idéal.

    A condition toutefois que cet emplacement soit ensoleillé.

     

    Encore un 'détail' : s'assurer qu'il ne passe ni tuyaux ni câbles à cet endroit !

    Et dans le doute, faire attention qd on creuse !

    Songer aussi à ce qu'on va faire de la terre de remblais.

     

     

    Formes et dimensions :

     

    Cela dépendra de la taille du jardin, des envies....et de l'énergie à creuser !

    Côté formes, privilégier l'aspect naturel, les formes arrondies, les berges en pente douce...

     

    De telles berges se couvriront + aisément de végétation ( et le chien sortira + facilement de l'eau s'il lui a pris l'envie d'un petit plongeon ! ).

    Par ailleurs, les courbes douces épouseront + facilement les formes du revêtement étanche.

    Côté dimensions, songer que + une mare est grande, + elle doit être profonde : 60 cm minimum de profondeur pour une surface de 3 ou 4 m² mais 1 mètre de profondeur pour une surface double.

     

    Quelle eau ?

     

    Idéalement, de l'eau de pluie, qui remplira progressivement la marre au fil des jours et qui peut également être récoltée depuis la gouttière du toit.

    Si on utilise l'eau du robinet, attendre qq temps avant d'y introduire des plantes et poissons afin de laisser au chlore le temps de s'évaporer.

     

     

  • Santé : Le Mal de Tête

     

    Rediff :

     

    santé,mal de tete,eau,douche,froide,tiède

     

     

    Mal à la tête  Criant

     

    Un bain de pieds ou de bras dans de l'eau tiède (35°) donne souvent de bons résultats. 

    Augmenter peu à peu la température de l'eau jusqu'à 39°. 

     

     

    Autre solution : plongez les bras jusqu'aux coudes dans de l'eau froide pendant 10 à 13 secondes.

    Les retirer et recommencer cette "trempette" jusqu'à ce que l'on se sente mieux.

     

     

    Enfin, à essayer en dernier recours : la douche froide sur la nuque

    C'est radical !

     

    Pour moi qui suis une migraineuse chronique avec des crises épouvantables que seuls les vrais migraineux connaissent, l'alternance eau chaude/eau froide, surtout sur la nuque, est le seul remède naturel qui m'apaise vraiment.

    L'idéal étant de pouvoir s'allonger au calme et dans l'obscurité juste après.

    Cerise sur le gâteau, un bon massage effectué par une bonne âme, si vous en avez une sous la main !

     

     

     

     

     

  • Bien - Etre : A l'eau !

     

     

     

    bien-etre,eau

     

     

     

    Voilà le + sûr moyen de noyer le stress :

    L'eau préserve les articulations, la souplesse et le tonus et effectue même de légers massages sur le corps.

     

    Si la piscine ne nous branche pas, essayer le hammam car un bain de vapeur a le chic pour libérer les tensions et évacuer les toxines.

     

     

  • Environnement : L'eau à la maison

     

     

    environnement,eau,maison,gestes,sauver,économies,mode,emploi

     

     

    Le coût de l'eau potable augmente...

    Et parallèlement, cette eau vient à manquer de + en + dans le monde, même près de chez nous !

     

    L'utilisation de l'eau potable a tout de la gabegie.

    L'essentiel (93%) , de cette eau est effectivement utilisée à des usages non alimentaires : hygiène corporelle, sanitaires, entretien de l'habitat...

    En moyenne, un Wallon utilise ainsi 120 litres d'eau potable / jour , dont 3 à 5 litres seulement servent à la boisson ou à la préparation des aliments !

    Or l'eau douce est une ressource vraiment très rare. 

    Elle représente moins de 3% du volume d'eau terrestre.  Elle est de surcroît menacée de pollution un peu partout.

     

     

    Economies :

     

    Partout où c'est possible, à commencer par la maison, il faut donc économiser l'eau.

    Les pistes ne manquent d'ailleurs pas pour y arriver.  Qui + est, bon nombre de ces solutions ne sont pas coûteuses.

     

    Pour réduire les gaspillages, il suffit parfois simplement de changer certaines habitudes :

    prendre une douche (pas trop longue) au lieu d'un bain,

    arrêter le robinet lorsqu'on se lave les dents,

    ne pas laisser l'eau couler en faisant la vaisselle,

    surveiller et réparer les fuites.

     

    S'équiper d'appareils économes en eau, permet en outre de réduire sa consommation de 20 à 30%.

    Aujourd'hui, les constructeurs sont tenus d'indiquer sur une échelle de 6 niveaux pour les lave-linge (De A à F) et 7 pour les lave-vaisselle, l'efficacité de lavage, l'efficacité énergétique et l'efficacité d'essorage ou de séchage de leurs appareils.

    Préférer les modèles classés A ou B.  Une machine à laver classée A consomme 40 litres d'eau, contre 70 litres pour un appareil classé C !

     

    Penser à installer une chasse d'eau à 2 débits sur les toilettes.  Elle se monte assez facilement et permet de n'évacuer que 3 litres d'eau en cas de "petite commission" au lieu de 6 habituellement.

    Ou ne tirer la chasse de WC qu'après qq pipis.

     

    Un "mousseur" ou un aérateur installé sur le robinet permet aussi de diminuer le débit de l'eau et donc la consommation, de 6 à 8 litres / min au lieu de 12.

    Le principe est simple, faire couler moins d'eau et + d'air.

    Le jet reste identique à l'oeil et est aussi efficace pour rincer la vaisselle ou les mains.

     

    Enfin, il est parfois intéressant de limiter la pression, et donc le débit, qui s'écoule des robinets, en installant un réducteur de pression, entre les équipements et le compteur d'eau.

    Les maisons anciennes n'en disposent pas toujours.

     

     

     

  • Anecdotes : L'eau

     

     

    anecdotes,eau,poisson,lune

     

     

     

    1/ Comme un poisson dans l'eau...

     

    Pour surveiller la qualité de l'eau, on utilise aussi parfois....des truites !

    Habituées à vivre dans des eaux très pures, elles ont la particularité de toujours nager à contre-courant.

     

    Dans certains laboratoires, on les place donc dans des tubes de verre où l'eau circule.

    A la moindre pollution, les truites cessent de nager.

    Elles dérivent au fond du tube, déclenchant ainsi une alarme qui alerte les techniciens.

     

     

    2/ De l'eau sur la lune.....

    Un engin spatial américain, il y a qq années, a repéré de la glace dans un cratère de la lune...

    Par la suite, Washington l'a annoncé officiellement : on est presque sûr qu'il y a de la glace sur la lune.

    Une découverte capitale, car l'eau, c'est la vie !

     

    A partir de cette glace, on pourrait obtenir de l'eau potable et de l'oxygène pour respirer : le projet de stations lunaires habitées n'est peut-être plus du domaine du rêve...

     

     

  • Santé : L'accouchement dans l'eau

     

     

     

    santé,accouchement,eau

     

     

    Il existe aujourd'hui de nombreuses méthodes de préparation à la naissance et d'accouchement : préparation aquatique à la naissance, accouchement aquatique, accouchement en maison de naissance,....

    Elles ont toutefois toutes en commun de proposer des alternatives + naturelles, - médicalisées et centrées sur l'affectif.

     

    Les futures mères sont de + en + nombreuses dans notre pays à opter pour un accouchement dans l'eau.

    Près de 19 maternités sur notre territoire sont aménagées pour accueillir les candidates : 1 à Bruxelles, 1 12zaine en Flandre et 6 en Wallonie.

    Il faut dire que la Belgique s'est montrée pionnière en la matière en mettant sur pied il y a +/- 30 ans, à Ostende, la 1ère maternité entièrement aquatique au monde !

    Cette méthode peut donc être considérée comme fiable et sûre.

     

    Mais qu'est ce qui conduit les femmes à mettre au monde leur enfant dans une baignoire ?

    Elles se sentent en confiance dans l'eau et elles cherchent l'intimité qu'apporte l'eau.

    Qd on est dans son bain, on a une impression de confort, de bien-être et d'intimité qui n'existe pas sur une table d'accouchement classique.

    Cette méthode d'accouchement se base sur la certitude que mettre au monde un bébé est une étape naturelle qui se déroulera d'autant mieux si elle s'effectue dans une ambiance agréable et détendue.

    L'objectif est de redonner à la femme sa véritable valeur et lui permettre d'effectuer ses choix librement.

    Pas forcément en faveur de l'accouchement dans l'eau mais au moins lui offrir la possibilité de choisir.

     

     

     

  • Loisirs : Grand plongeon sous le soleil (3)

     

     

     

    loisirs,plongeon,soleil,maquillage,douche,pieds,nus,sable,faire,eau

     

     

    Petits conseils pour bien profiter de l'eau :

     

    9/  Un maquillage de sirène :

    Si on ne peut pas se passer de maquillage, choisir un mascara, une ombre à paupières waterproof.

    Et ne pas oublier d'utiliser un démaquillant spécial.

     

    10/ Une bonne douche :

    Après le bain de mer, la douche d'eau douce. 

    Il n'y en a pas dans le voisinage ? 

    Un peu d'eau minérale fera l'affaire, surtout pour les cheveux et le visage.

     

    11/ Pieds nus sur le sable :

    Marcher sur le sable, c'est excellent.  Cela masse la plante des pieds et stimule tout le corps. 

    On préfère le jogging ?  Alors, porter des chaussures.

     

    12/ Que faire dans l'eau ?

    - se coucher dans les vagues

    - s'éclabousser

    - plonger

    - nager (évidemment)

    - rester le + longtemps possible sous l'eau

    - pousser sa tête sous l'eau

    - courir s'il veut faire la même chose avec nous

    - sauter au-dessus des vagues

    - flotter sur un matelas pneumatique

    - nager sous l'eau

    - bref, s'amuser...peu importe comment !

     

     

    -

  • Beauté : Les seins

     

     

     

     

     

    décolleté.jpg

     

     

    On rêve d'un décolleté parfait ?  Rien n'est impossible !

     

    5 astuces pour un décolleté de rêve :

     

    1/ Muscler ses pectoraux en faisant régulièrement l'exercice suivant :

    Joindre les mains à hauteur du buste, les bras perpendiculaires et les presser très fort l'une contre l'autre.  A répéter aussi souvent que possible.

     

    2/ La peau du décolleté n'a pas une couleur uniforme ?  Appliquer un soupçon de gel teinté.  Ni vu ni connu !

     

    3/ Les top models gardent leurs seins bien fermes en les douchant, chaque matin, à l'eau froide.

     

    4/ S'offrir un Wonderbra.  On sera étonnée du résultat.

     

    5/ Appliquer un peu de poudre de soleil, au gros pinceau sur tout le décolleté.  Le résultat : super-sexy !

     

     

     

  • Beauté : Fixer son maquillage

     

     

     

    beauté,maquillage,fixer,épreuve,brume,eau

     

     

     

    A toute épreuve :

     

    Une longue soirée en vue ?

     

    Une x le maquillage terminé, le fixer en vaporisant une légère brume d'eau minérale à travers un mouchoir en papier dédoublé !

     

     

     

     

  • Vêtements : Idées mode et beauté pour fêter l'été (3)

     

     

     

    9/ Pour faire danser les hanches : une grande ceinture en daim frangé.

     

    ceinture.jpg

     

     

    10/ Un sac imprimé plein été

     

     

    sac.jpg

     

    11/ Si on a soif, très soif. 

    Résister à la tentation des boissons sucrées et boire de l'eau !

     

     12/ Le look colonial s'obtient en nouant un foulard sur son chapeau de paille...

     

     

    foulard.jpg

     

     

     

     

     

     

  • Alimentation : Eau et sel

     

     

     

     

    goutte.jpg

     

     

     

    Comment limiter le sel ?

     

    La consommation de sel (ou sodium) est totalement déconseillée à certaines personnes.  Notamment celles souffrant d'hypertension.  Ces restrictions concernent évidemment l'alimentation, mais il est également judicieux de vérifier la teneur en sel de l'eau que l'on boit.

    L'étiquette d'une eau très pauvre en sel (moins de 20 mg/l) affiche la mention "convient pour un régime pauvre en sodium".

    Une eau pauvre en sel (entre 20 et 25mg/l) peut toutefois suffire puisque 1,5 l de cette eau contient moins de 2% de la quantité maximale de sodium telle que prescrite par le Conseil supérieur d'Hygiène.




  • Alimentation : Les eaux minérales

    L'eau est saine... lorsqu'elle ne contient pas de corps étrangers.  Càd lorsqu'elle a été préservée de la pollution.

    Choisissez une eau à teneur aussi faible que possible en nitrates (NO3).  En effet, la présence de nitrates est un bon indicateur de pollution.

    eau.jpg

    Une eau pure et équilibrée est toujours un précieux allié pour la santé.

    Certaines eaux, selon leur composition, peuvent en faire bien + encore pour le corps.

    1/ Pour la ligne :

    Boire bcp d'eau est la meilleure chose que l'on puisse faire ds le cadre d'un régime.  L'eau ne contient pas de calories mais agit efficacement comme coupe-faim.

    Choisir une eau riche en potassium.  Avec le calcium et le chlore, il contribuera au parfait nettoyage du corps.

     

    2/ Contre le stress :

    Fatigue, stress, tensions au point d'en avoir des crampes... C'est le signe d'un déficit en magnésium.  Et c'est justement ds ces périodes de stress que le corps pompe ds les réserves de magnésium ! Une eau riche en magnésium fera le + gd bien.

     

    3/ Pour le transit :

    Constipation... Boire bcp d'eau peut aider. 

    Surtout si elle riche en magnésium, dont on connaît les vertus laxatives.

     

    4/ Contre la digestion difficile :

    Digestion difficile.... Aigreur d'estomac...Boire une eau gazeuse riche en bicarbonates.  Mais pas trop parce que cette eau est également riche en sel.

    verre.jpg

     

     

  • Beauté / Santé : L'Eau

    Toutes les eaux se valent-elles ? Cool

    eau

    On croit parfois que toutes les eaux se ressemblent... C'est faux.  La composition varie fortement d'une eau à l'autre.  Notre corps a besoin de minéraux et d'oligoéléments. En quantités adéquates.  Ni trop, ni trop peu. 

    Certaines eaux ne contiennent pratiquement pas de minéraux alors que d'autres en contiennent beaucoup.  Toutes les eaux ne conviennent donc pas pour une consommation quotidienne.  Comment trouver le juste milieu? En choisissant une eau faiblement minéralisée (de 50 à 500 mg/l).  Elle constituera le complément idéal à une alimentation saine et équilibrée.

  • Bien-Etre : L'eau comme thérapie

     

     

    bien-etre,eau,thérapie

     

     

    L'eau comme thérapie :

    La natation est le meilleur de tous les sports, on le sait sans doute. 

    Mais, en +, l'eau douce et l'eau salée sont excellentes pour lutter contre le stress et les douleurs musculaires.

     

    L'hydrothérapie : Ce traitement consiste à se plonger pendant qq minutes dans de l'eau chaude. 

    On l'utilise principalement en cas d'arthrite et de problèmes musculaires.

     

    La thalassothérapie : Bains, massages, exercices et "jet streams" (jets d'eau)... Ici, tout se fait à l'eau de mer.  Ce traitement convient particulièrement aux personnes qui souffrent de stress, de tensions en tous genres, d'allergies et de rhumatismes.

    Tous les centres de thalassothérapie et les beauty-farms peuvent donner des informations sur leur programme.

     

    Le caisson d'isolation : Une nouvelle technique pour la détente totale : le "floating tank".  On entre dans un caisson obscur qui est rempli d'une solution de sel tellement concentrée que l'on flotte.  Les muscles se détendent complètement et nos pensées sont coupées du monde extérieur.  Résultat : on en sort fraîche comme une rose !

     

    Les jets d'eau fraîche améliorent la circulation sanguine et raffermissent la peau. 

    Prendre le pommeau de la douche et ouvrir le le robinet d'eau froide.  Commencer par diriger le jet d'eau sur la tempe droite puis sur le menton, la tempe gauche et enfin le sommet de la tête.  Ce n'est qu'en tout dernier lieu que l'on peut faire ruisseler l'eau comme une averse au-dessus de la tête.

    Ensuite, se sécher et se reposer qq instants pour profiter au maximum des bienfaits de ce traitement.



  • Beauté: Eau et beauté


    Le meilleur soin de beauté :

    Pour être belle, buvez bcp d'eau.  C'est facile, c'est pas cher...Et ça vous donnera une jolie peau.


    beauté.png

     

     

    En effet, les peaux sèches, sans tonus, sont des peaux qui manquent d'eau.

    Par contre, une peau parfaitement hydratée est souple et ferme.

    Une raison de + pour boire au moins 1,5 litre d'eau par jour.

     

    Mais encore....

    Bien sûr, boire bcp d'eau n'est pas suffisant.

    Le calcaire qu'elle contient, le chauffage central, l'air conditionné, le soleil et le froid agressent continuellement la peau. 

    Il faut donc la protéger en appliquant chaque matin une crème hydratante sur le visage et le cou.

    Si on a la peau grasse, ce n'est pas une raison pour la priver de ce soin essentiel.  Choisir une crème fluide et sans huile.

     

    fontaine.jpg

     

     

  • Environnement : Pouvons-nous manquer d'eau ?

     

     

    secheresse.jpg

     

     

    Malgré tous les scénarios catastrophes qui ont été imaginés après la grande sécheresse de 1976, la France et la Belgique, dans leur ensemble, ne risquent pas de manquer d'eau.

    Néanmoins, certaines régions, malgré les barrages et les réservoirs, sont régulièrement frappées par l'assèchement des rivières et la diminution alarmante de leurs nappes phréatiques.

    Les résultats peuvent être catastrophiques, notamment pour les agriculteurs, qui se voient alors contraints de restreindre l'irrigation de leurs cultures.

    La consommation domestique est rarement concernée par ces restrictions, sauf dans le sud où l'arrosage des jardins est soit réglementé, soit interdit.


     

  • Santé / Beauté : Boire de l'Eau




     

    sante,beaute,eau

     


    Règles de Base Clin d'œil:

    Buvez au moins huit verres d'eau par jour ( environ 1 litre).  De nombreux processus métaboliques nécessitent de l'eau pour se dérouler correctement.

    Si on ne boit pas assez d'eau, le risque de constipation est grand.

    Evitez de boire trop d'eau gazeuse, car elle remplit le tube digestif de gaz.




     

    sante,beaute,eau




  • Environnement : Grands pollueurs et consommation d'eau

     

    Les + grands pollueurs

     

    pollution.gif

     

    Les grands pollueurs varient en fonction des régions et des déchets rejetés. 

    Pour le rejet des nitrates, les industries chimique et agro-alimentaire arrivent en tête, mais pour les phosphates, c'est la consommation domestique qui bat le record.

    La pollution des eaux est  fréquente dans les régions d'agriculture intensive ( maïs, colza, céréales ), comme en Beauce, et d'élevage massif ( porcs et bovins ), comme en Bretagne.

    En région parisienne, c'est l'homme et ses déchets organiques qui génèrent le + de pollution.

     

    Consommation de nos gestes quotidiens :

    Une chasse d'eau : de 10 à 12 litres

    Une douche (rapide) : de 60 à 80 litres

    Un bain : de 150 à 200 litres

    Un lave-linge : de 70 à 120 litres

    Un lave-vaisselle : de 25 à 40 litres.

    Un robinet qui goutte : jusqu'à 300 litres par jour

    Le lavage d'une voiture : 200 litres environ

     

     

     

  • Anecdotes : Sondage

    Une petite maison au bord de l'eau....

     

    maison eau.gif

    Une superficie de 250 m2, pas de voisins contigus, un vaste jardin et, si possible au bord de l'eau.

    C'est la maison idéale dont rêvent près de 8 Belges sur 10.

    Ok, mais restez zen en cas d'inondation, alors...!!!

     

  • Cuisine : Les modes de cuisson

    Les modes de cuisson sans matières grasses laissent entier le goût des aliments.  Le choix est vaste :

    cuisson.jpg

    • La cuisson à l'eau :

    Elle donne de très bons résultats si l'eau n'est pas trop abondante, si elle reste frémissante, si elle est judicieusement parfumée et si la cuisson est attentivement surveillée pour ne pas dépasser le temps nécessaire.

    Beaucoup de sauces peuvent être obtenues avec une réduction permettant de garder une saveur maximale.

    • La cuisson à la vapeur :

    Ses vertus sont connues de tous et son seul inconvénient ( la longueur du temps de cuisson ) est considérablement diminué par l'emploi d'un autocuiseur.  Un poulet farci et cuit à la vapeur a un parfum inimitable.

    • Cuisson à l'étouffée :

    Elle peut être obtenue grâce à l'adjonction de matières grasses ( en faible quantité ) en privilégiant les huiles insaturées ou la margarine préférable pour la santé au beurre et au saindoux.  Il suffit donc de surveiller la cuisson et de rajouter de l'eau ou du bouillon maigre, petit à petit, en cas de besoin.

    • Cuisson au four :

    Pour une pièce de viande, elle peut s'effectuer soit dans du papier d'aluminium en laissant une ouverture sur le dessus afin qu'elle puisse cuire sans brûler ou tout simplement très légèrement enduite d'un corps gras et posée dans un plat à four.

    Pour les gratins de légumes, il faut les surveiller attentivement et les recouvrir éventuellement, en cours de cuisson, d'un papier d'aluminium pour éviter que le dessus ne brûle.  Pour cet usage, les plats vernissés de bonne qualité donnent le même résultat que les plats à revêtement antiadhésif.  Ceux-là n'ont pas besoin d'être enduits de matières grasses.

    Pratiquement tous les fours sont dotés d'un gril.  Cela offre beaucoup de possibilités : viande grillée, poissons grillés, etc...

    Enfin, la cuisson à la broche n'est plus à vanter dans ce domaine.

     

  • Alimentation : L'eau potable

    Nous perdons de grandes quantités d'eau sous l'effet de la transpiration.

    eau potable.jpgBoire beaucoup est encore + nécessaire pour certains malades (goutte, calcul rénal, etc...) qui doivent uriner beaucoup. Or, si on perd de l'eau par la transpiration et que l'on ne boit pas, l'organisme tend à retenir un maximum de liquides; l'urine est émise en - grande quantité, ce qui favorise la formation de petits amas solides.

    Chez les jeunes enfants, enfin, la perte d'eau par la transpiration entraîne rapidement une déshydratation car la surface de transpiration est + étendue par rapport à la quantité d'eau du corps. Il faut donc veiller à donner de l'eau en supplément aux jeunes enfants soumis à des températures excessives.

    Dans nos pays où les conditions d'hygiène sont la plupart du temps satisfaisantes, cela ne pose pas grand problème. Il n'en est pas toujours ainsi et , dans certaines régions, on est souvent confronté à des situations où l'hygiène publique n'est pas satisfaisante. L'eau risque alors d'être contaminée par des substances organiques, des microbes ou des virus.

    Plusieurs solutions sont possibles : le choix devra être effectué en fonction des possibilités locales :


    1/ On peut faire bouillir l'eau.

    2/ On peut désinfecter l'eau en y faisant dissoudre certaines substances contenant du chlore telle que chlorazol, chloramizol ou chloramine à raison de 150mgr pour 20 litres d'eau. Il faut, dans ce cas attendre 30 à 45 minutes avant de consommer l'eau.
    Cette opération donne souvent un mauvais goût à l'eau, ce qui entraîne la méfiance.
    Ces produits ne sont pourtant pas dangereux à doses adéquates.

    3/ Si on prévoit une étape dans une région douteuse sur le plan de l'hygiène, on peut se munir de provisions d'eau dans des bouteilles hermétiquement fermées.
    On peut enfin consommer de l'eau commerciale en bouteille, ce qui n'offre pas non plus toujours une garantie absolue.

    4/ Enfin, on peut utiliser des filtres spéciaux, dits "bactériologiques", qui suppriment tout risque de contamination par les microbes mais constituent une solution très coûteuse.