electrosmog

  • Bien-Etre : L'electrosmog

     

     

     

    bien-etre,electrosmog

     

     

    Depuis les années 70, des études mettent en exergue les risques liés aux champs électromagnétiques. 

    Dans un 1er temps, il s'agissait surtout des effets provoqués par la pollution provoquée par la présence de lignes à haute tension.  Mais depuis, les sources d'ondes électromagnétiques se sont multipliées et avec elles les risques potentiels qui y sont liés.

    Exemple, les GSM mais aussi les réseaux et appareils sans fil type WIFI, sont aujourd'hui de + en + sur la sellette. 

    Il y a qq années, un groupe de pédiatres flamands avait ainsi lancé une action dans le but de faire interdire, ni + ni -, l'utilisation du téléphone mobile aux - de 16 ans.

    Des scientifiques ont rédigé un rapport alarmiste sur les dangers de la technologie sans fil, dans lequel ils demandent d'urgence de nouvelles limites d'exposition. 

    Face à cette nouvelle forme de pollution invisible, inodore, ils estiment que notre société ne peut plus se payer le luxe d'attendre sans réagir.

     

    En - d'une décennie, + de 300 études ont été consacrées à la pollution électromagnétique!

    Avec, pour nombre d'entre elles, un constat alarmant : oui, la pollution électromagnétique affecte bien tant la santé humaine qu'animale, et ce, à de multiples niveaux.

    Ces résultats sont cependant accueillis avec scepticisme par certains scientifiques ainsi que par les autorités publiques de la plupart des pays industrialisés. 

    En parallèle, d'autres études, souvent en partie, si pas en totalité, financées par l'industrie, ont conclu comme par hasard à l'innocuité de ces mêmes champs.

    Le principal du débat porte aujourd'hui sur la réalité ou non des effets non thermiques des ondes électromagnétiques, à côté des effets thermiques étudiés depuis longtemps et dont les risques sont connus et relativement limités.

    Tel n'est pas le cas des effets non thermiques dont les conséquences pourraient cependant être bien + larges et problématiques.

    Plusieurs études, et non des moindres, ont cependant pu mettre en évidence de tels effets, mais leurs résultats sont contestés. 

    Il n'y a là rien d'anormal en soi, mais certaines pratiques étonnent à tout le -, voire scandalisent.

    Durant de nombreuses années, et aujourd'hui encore, des données inquiétantes ont ainsi été mises au secret et leurs résultats sont restés longtemps confidentiels. 

    D'autre part, des experts supposés neutres et oeuvrant pour des organisations gouvernementales, se sont avérés travailler en partie comme consultants pour l'industrie.

     

    Alors, que faut-il réellement penser de tout cela ?