famille

  • Santé : Les bonnes bactéries chez la mère et l'enfant

     

     

     

    santé,bonnes,baxtéries,mère,enfant,nourrisson,famille

     

     

    Quelle est la provenance des bactéries intestinales chez les nourrissons ?

    Pour cela, on a comparé les bactéries présentes dans le système digestif de la mère et celles de l'enfant.

     

     

    La flore intestinale est déjà importante pour les bébés :

     

    + de la moitié des cellules immunitaires sont concentrées dans l'appareil digestif.

    En outre, diverses études suggèrent que l'interaction entre le microbiote et les cellules immunitaires est la clé du bon fonctionnement du système immunitaire.

    La présence du microbiote dans les intestins pendant l'enfance déterminerait ainsi la santé de l'enfant pour le restant de ses jours.

    A la naissance, le canal digestif est stérile.

    D'où l'importance de comprendre comment les bonnes bactéries échouent dans le canal digestif du nouveau-né....et comment elles y restent.

    Selon certaines études, un enfant s'expose davantage à certaines maladies ou allergies s'il ne dispose pas, en suffisance, de bonnes bactéries.

     

    Dans la semaine qui suit la naissance, les bifidobactéries prédominent.

    On les retrouve dans 60 à 90% de toute la flore intestinale, et ce, jusqu'à la fin de l'allaitement.

    On ne retrouve que 20% des bifidobactéries dans les intestins d'un adulte.

     

    En ce qui concerne la bactérie B. longum subsp. Longum ( une des bactéries que l'on retrouve en nombre dans les intestins des mères et des enfants ) , on en retrouve exactement les mêmes souches dans les intestins des mères et dans ceux des nouveau-nés de 0 à 6 mois.

    Cela prouve que, directement après la naissance, ces bactéries passent de la mère vers l'enfant.

    Elles y "colonisent" le système intestinal de l'enfant.

    On a également démontré que chaque souche bactérienne est propre à chaque combinaison mère-enfant.

     

    L'allaitement joue un rôle dans la prolifération des bonnes bactéries :

    On retrouve dans les intestins de différents nourrissons allaités exactement les mêmes bifidobactéries que dans le lait maternel.

    Il existerait donc un lien important entre le lait maternel et le nourrisson.

     

    Que peuvent faire les femmes pour avoir une bonne flore intestinale pendant leur grossesse ?

    Les mères doivent comprendre qu'il existe un lien entre leurs intestins et ceux de leur enfant.

    Il peut être important pour le système immunitaire et donc pour la santé de l'enfant.

     

    On déconseille donc tout comportement susceptible d'avoir une influence négative sur la flore intestinale de la mère, comme fumer et boire pendant la grossesse, ou prendre des médicaments sans l'avis du médecin.

    + que jamais, les femmes doivent veiller à manger sainement.

     

     

     

     

  • Psychologie : Le boom des 4 générations

    Principale raison de la multiplication des familles à 4 maillons, le formidable gain en matière de mortalité des personnes âgées.

    generation.jpg

    Survivre jusqu'à 80 ans était le fait d'à peine 28% des femmes nées en 1890, contre 63% pour celles nées 30 ans + tard.

    Parallèlement, la probabilité de perdre un enfant a diminué au fil du temps.  20% des femmes de la génération de 1920 a perdu au moins 1 de ses enfants, alors que cela ne concerne que 5% des femmes nées en 1950.

    C'est d'ailleurs la femme de 50 ans qui est le + souvent le "pivot" de ces familles : elle prend en charge en même temps ses descendants et ses ascendants.  Presque la 1/2 des femmes de la génération 1950 seront à la retraite en même temps que leurs parents, et elles devront alors gérer leur vieillesse et celle de leurs ascendants, tout en restant sollicitées par les jeunes générations.

    Comment la société pourra-t-elle suppléer aux éventuelles défaillances de l'un de ces maillons ?

    arbre.jpg