flottaison

  • Enfants : Bébés nageurs


    Il est recommandé de s'adresser à des moniteurs expérimentés qui se sont vraiment spécialisés pour de très jeunes enfants et qui procèdent avec une sage lenteur

     

     

     

    enfants,bébés,nageur,flottaison,natation




    La première étape est de familiariser le bébé avec l'eau, sans le support de la baignoire.

    La position dorsale est très utile pour aider le jeune bébé à s'adapter sans angoisse à l'immersion.

    1/ Flottaison : Le but que se sont fixés ces moniteurs est d'apprendre à l'enfant très jeune, les battements des bras et des jambes, ce qui assure une plus grande stabilité de la position dorsale.

    C'est la période de flottaison.

    Elle ne sert pas réellement à nager, à progresser et à avancer dans l'eau.

    2/ Natation : Par la suite, grâce au progrès de l'organisation de son système nerveux, l'enfant va acquérir la possibilité de gestes bien coordonnés et pouvoir assurer sa progression. 

    Ceci est généralement possible avec des enfants de 3 ans.

    C'est une chose que l'on sait depuis longtemps déjà, qu'un enfant de 3 ans peut nager, mais l'intérêt de l'apprentissage précoce est double :

    1/ Familiariser l'enfant très tôt avec le milieu liquide et lui permettre de s'y sentir à l'aise sans angoisse.

    Beaucoup d'enfants de 3-4 ans ou + ( jusqu'à 12 ans ) peuvent avoir une très vive appréhension qui les inhibe totalement et retarde fortement l'apprentissage de la nage.

    2/ Comme déjà dit, il est certainement intéressant d'apprendre très tôt la survie en flottaison.

    Cela ne doit cependant pas devenir une sorte de norme rigide.

    Certains enfants très sensibles des muqueuses du nez et de la gorge, souffrant d'otites à répétition devront être temporairement privés de ces jeux nautiques.  Il faudra alors un peu de patience. 

    L'essentiel n'est pas la prouesse, c'est la santé..et mettre les valeurs physiques en bonne place dans la vie ..