générations

  • Psychologie : Le boom des 4 générations

    Principale raison de la multiplication des familles à 4 maillons, le formidable gain en matière de mortalité des personnes âgées.

    generation.jpg

    Survivre jusqu'à 80 ans était le fait d'à peine 28% des femmes nées en 1890, contre 63% pour celles nées 30 ans + tard.

    Parallèlement, la probabilité de perdre un enfant a diminué au fil du temps.  20% des femmes de la génération de 1920 a perdu au moins 1 de ses enfants, alors que cela ne concerne que 5% des femmes nées en 1950.

    C'est d'ailleurs la femme de 50 ans qui est le + souvent le "pivot" de ces familles : elle prend en charge en même temps ses descendants et ses ascendants.  Presque la 1/2 des femmes de la génération 1950 seront à la retraite en même temps que leurs parents, et elles devront alors gérer leur vieillesse et celle de leurs ascendants, tout en restant sollicitées par les jeunes générations.

    Comment la société pourra-t-elle suppléer aux éventuelles défaillances de l'un de ces maillons ?

    arbre.jpg