huiles

  • Beauté : Les essences du bien-être

     

     

     

    Puissants concentrés d"énergie, les huiles essentielles détiennent la force nourricière des plantes.

    Les huiles essentielles font partie de l'histoire de l'humanité.

    En Inde, la médecine ayur-védique les emploie depuis + de 7000 ans.

     

    Chinois, Egyptiens, Romains, Grecs, Hébreux et Arabes en ont fait grand usage.

    Un temps démodées par la science moderne, les revoilà poussées par le vent du futur.

     

    Aux USA, des marques d'avant-garde s'appuient sur leurs vertus pour "recréer les liens entre le corps et l'esprit" et apporter bien-être et harmonie. 

    Leur succès est fulgurant.

     

     

    Pour le cuir chevelu :

     

    Beauté et vigueur des cheveux passent par le bon équilibre du cuir chevelu.

    Terrain richement irrigué et finement innervé, donc particulièrement réceptif.

    Mais aussi terrain propice au développement de germes, sources d'irritations.

    Les vertus stimulantes, assainissantes et apaisantes des huiles essentielles y font merveille.

     

     

    Les huiles essentielles comme anti-chute :

     

    Les chutes se produisent là où les germes sont nombreux.

    Les huiles essentielles ont des pouvoirs antiseptiques et antifongiques extraordinaires, qui permettent d'assainir le cuir chevelu.

     

    Les propriétés thermiques des essences :

    L'orange provoque un échauffement qui stimule les échanges cellulaires. 

    La menthe est un excellent anesthésique.

     

     

    Pour le visage :

    De + en + fréquemment, les huiles essentielles apparaissent dans la formule des soins pour le visage. 

    Mais leur valeur n'est pas toujours exploitée à fond. 

    Soit elles sont en trop faible quantité pour être actives et n'ont qu'un pouvoir parfumant, soit elles ne sont pas dans un support approprié.

     

    C'est dans les huiles végétales qu'elles ont la meilleure efficacité : en effet, dès qu'elles sont appliquées, elles quittent l'huile pour filer dans la peau.

     

    Les huiles essentielles assurent aux cellules un environnement idéal, qui permet de bons échanges, donc un renouvellement régulier et harmonieux.

     

     

     

  • Alimentation : A privilégier pour le coeur

     

     

     

    alimentation,coeur,privilégier,huiles,poisson,fruits,légumes,vin

     

     

    Le poisson :

    Si on en consomme 3x par semaine, il diminue sensiblement le risque d'infarctus, car ses graisses particulières éliminent le mauvais cholestérol.


    Les fruits, légumes ou légumineuses (haricots, lentilles, soja),

    qui favorisent l'élimination intestinale du cholestérol.


    Les huiles : en les alternant :

    huile d'olive qui diminue le LDL et augmente le HDL,

    huiles (ou margarines) de tournesol, de maïs ou de pépins de raisin, qui baissent le cholestérol total (en excès, elles réduisent trop le HDL),

    et un peu d'huiles de soja, noix, colza ou germe de blé pour prévenir la formation des caillots.  Une huile (Isio 4) offre un mélange équilibré.

    Les différentes huiles de cuisine ont toutes leur intérêt. Utilisées en alternance, leurs effets bénéfiques s'ajoutent les unes aux autres.


    Et le vin ?

    Il est conseillé de boire 1 à 2 verres de vin rouge par jour, à présent : les études montrent, en effet, que celui-ci a la propriété de dilater les artères et de fluidifier le sang.

    En revanche, attention : au-delà de 1/4 de litre, cet effet....s'inverse ( valable pour l'alcool en général !)