insectes

  • Jardin : Idée futée

     

     

     

    tomates-en-pot.jpg

     

     

     

    Des feuilles contre les insectes

     

    Quels que soient les insectes qui peuplent notre jardin, nous les chasserons en couvrant le pied des arbres avec des feuilles de plant de tomate.....

     

     

     

     

     

  • Enfants : Les stages de vacances en toute sécurité (3)

     

     

     

    enfants,stages,sécurité,piqûres,insectes,tique,abeilles,guêpes,moustiques,chutes,soleil

     

     

     

    Les piqûres d'insectes :

     

    La vie au grand air nous expose naturellement aux bestioles en tout genre.  Le + souvent bénignes, les piqûres n'en sont pas moins désagréables. 

    Désinfecter et appliquer des compresses d'eau fraîche (et un antiseptique ) calment les démangeaisons et réduisent l'enflure.

    Ne pas se gratter limite aussi les risques d'infection de la plaie.

     

    - La tique :

    La tique vit dans les bois, buissons, prairies, espaces verts.  Une tique infectée (par une bactérie pathogène Borrelia Burgdorferi) peut transmettre la maladie de Lyme.

    + longtemps elle reste accrochée à la peau, + le risque de contamination est élevé.

    Pour l'enlever :

    L'attraper par la tête à l'aide d'une pince spécifique (vendue en pharmacie), ou entre 2 doigts;

    Essayer de l'extraire en entier par petites rotations, sans trop l'écraser : + elle est "repue", + elle est difficile à extraire; désinfecter la plaie et la pince et se laver les mains.

    Si la tique n'a pas pu être extraite entièrement, s'adresser à un médecin.

     

    - Les abeilles, les guêpes :

    Les abeilles à l'inverse des guêpes ne piquent qu'une x mais laissent leur dard dans la peau : il faut donc l'enlever rapidement en grattant avec l'ongle. 

    Le risque d'infection est + grand avec les piqûres de guêpes.  Les taons aussi provoquent de vilaines piqûres.

    Attention aux réactions d'hypersensibilité parfois fulgurantes : tout gonflement au visage, des difficultés respiratoires, une piqûre dans la gorge nécessitent un appel d'urgence à un médecin ou au 100.

     

    - Les moustiques :

    Ces piqûres sont rarement graves sous nos latitudes.  Des crèmes ou sticks anti-moustiques sont à joindre dans la trousse de l'enfant.

     

    Les chutes :

    Ô combien fréquentes, les chutes peuvent être +/- graves :

    Les hématomes superficiels sont sans danger et les plaies seront soigneusement nettoyées et désinfectées : en cas de saignement profond ou de corps étranger, consulter un médecin;

    Les entorses nécessitent d'appliquer du froid (un cool pack ou des glaçons dans un tissu), d'immobiliser et de surélever le membre. 

    Les fractures exigent un transfert à l'hôpital.

    Si le crâne ou/et le thorax, l'abdomen sont touchés, si l'enfant a perdu conscience ou perd abondamment du sang, il y a danger !

     

    Le soleil :

    L'effort sous la chaleur peut provoquer une insolation et une déshydratation.  S'enduire d'une protection adaptée au type de peau, porter des lunettes de soleil, une casquette, se réhydrater (boire de l'eau) constamment au cours de l'effort (ex, stages sportifs) sont vivement recommandés

     

     

  • Vie Pratique : Les répulsifs locaux

    Ce sont les crèmes, les gels, les lotions dont l'odeur provoque chez les insectes un réflexe de fuite.  Ils sont souvent associés à une essence telle que citronelle, menthol.  Ce sont des produits +/- efficaces.

    Ces produits sont à appliquer sur la peau, ils ne sont ni toxiques, ni irritants, même pour les bébés. Mais, toutefois, il faut éviter de les appliquer sur les muqueuses ou sur les lèvres et les paupières.  Il faut donc prendre la précaution de se laver les mains après usage.

    Mais on peut éviter l'usage de ces produits. Pour cela, il y a des moyens efficaces et très simples d'empêcher les moustiques d'entrer dans la maison, spécialement dans les chambres à coucher.

    Ne pas allumer la lumière avant de fermer la fenêtre ;

    Si vous désirez garder la fenêtre ouverte, utilisez une moustiquaire.

    Pour les bébés, ce qui est le mieux, c'est de fixer un voile au-dessus du berceau.

    Il existe également, pour tenir les moustiques à l'écart, des petits appareils à brancher sur les prises de courant, avec une petite plaquette à insérer chaque soir, une heure avant le coucher.