insecticide

  • Vie pratique / Environnement : Les insecticides

    Les insecticides ont une efficacité en rapport direct avec la toxicité des produits. Incertain

    Les insecticides d'origine végétale à base de pyrèthres (poudre obtenue par les fleurs séchées de certaines sortes de chrysanthème ) ont un effet paralysant sur les insectes sans les tuer obligatoirement, ils sont faiblement nocifs pour les humains.

    Les insecticides organiques de synthèse tels que le DDT sont très efficaces mais très nocifs.

    Ces insecticides se présentent sous 2 formes : en bombes aérosols et en plaquettes avec ou sans diffuseur.

     1/ Les bombes aérosols, utilisées rationnellement, présentent peu de danger à condition de ne pas en faire une surconsommation car les particules diffusées sont absorbées par les muqueuses digestives et bronchiques.

    Recommandations : une pression de 1 seconde par 10 m3

    Attention aux produits d'alimentation

    Attention aux flammes : les produits sont inflammables.

    Ne pas acheter des bombes cabossées (risque de surpression).

    Ne pas jeter les bombes vides au feu.

    2/ Les plaquettes avec ou sans diffuseur.

    Ces plaquettes sont à base d'organes de synthèse.  Elles s'évaporent lentement en diffusant dans l'air ambiant des vapeurs toxiques à concentration assez faible.

    Mais de toutes façons, il est déconseillé d'utiliser ces plaquettes dans les chambres à coucher d'enfants, de personnes âgées ou de malades, de même que dans les cuisines et les salles à manger.

    Précautions à prendre :

    Maintenir ces plaquettes hors de la portée des enfants.

    Ne pas les placer dans des endroits où la rapidité de l'évaporation dans l'air ambiant peut être modifiée, tels que courants d'air, endroits très chauds (ce qui accélère l'évaporation et est donc inefficace).