09/05/2015

Alimentation : Questions autour d'un oeuf (2)

 

 

alimentation,questions,oeufs,fraîcheur,isolement

 

Fraîcheur :

+ un oeuf est frais, + sa chambre à air est petite.  Pour contrôler la fraîcheur d'un oeuf, il suffirait donc de le placer devant une ampoule lumineuse.

 

Voici 2 autres petites astuces :

1/ Le plonger dans de l'eau très salée : + il est frais, + il tombera profondément au fond du récipient.  S'il flotte, méfiez-vous.

2/ Le casser sur une assiette plate : un oeuf frais aura un jaune bien bombé et bien centré au milieu du blanc.

 

Moins un oeuf sera cuit, + il devra être frais.  C'est le cas des oeufs à la coque, des oeufs pochés, des oeufs sur le plat ou des omelettes.

Les oeufs destinés à être consommés crus (gobage) doivent toujours être extrêmement frais.

Les oeufs destinés à être incorporés à de la pâtisserie, à des préparations cuites ou qui seront consommés durs n'exigent pas une extrême fraîcheur.

Ainsi, en cas d'excédent, on peut même réserver des blancs d'oeufs au réfrigérateur, 2 jours (dans un pot hermétique), avant de les monter en neige, qui n'en sera que + ferme.

 

Isolement :

Les coquilles d'oeufs sont poreuses. 

Dès lors, à moins qu'on ne souhaite conférer aux oeufs un parfum particulier ( celui de la truffe, par exemple, pour faire une succulente omelette aux parfums de truffe ), il est préférable de les isoler des autres aliments odorants, comme les fruits ou les poissons.