légumes

  • Alimentation : Le pouvoir des légumes

    légumes.jpg

     

    5 portions par jour :

     

    L'industrie alimentaire et les scientifiques s'attellent à proposer des aliments sophistiqués qui ont un effet positif sur la santé, la forme et le bien-être.

    Aussi utiles et agréables que ces produits puissent être, le monde scientifique s'accorde toutefois  sur le fait que rien n'égale les effets bénéfiques des légumes sur la santé ( sous réserve d'une consommation quotidienne et en quantité suffisante ! ).

     

     

    400 gr / jour, répartis en 5 portions de légumes, fruits (frais ou secs ), jus de légumes ou de fruits, feront l'affaire.

    On en exclut en général la pomme de terre qui est, toutefois, un excellent aliment si elle n'est pas consommée exclusivement sous forme de frites ou de chips.

     

     

    Fruits et légumes donneront en outre du gout, de la couleur et de la variété aux menus de tous les jours, sans compter qu'ils sont riches en antioxydants, substances qui protègent contre la dégénérescence des cellules et qui augmentent l'immunité.

     

     

    C'est pq, les légumes sont de + en + cités comme une défense de 1ère ligne contre les maladies dites de civilisation, y compris l'obésité qui devient un problème aigu.

    Leur richesse en fibres facilite également le transit intestinal.

     

     

  • Cuisine : Préparation et cuisson des légumes

     

     

     

    cuisson,préparation,légumes

     

     

    Pour conserver les vitamines et les minéraux des légumes frais, les laver rapidement (sans les faire tremper), les sécher et les entreposer dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Autant que possible, les utiliser non pelés et se contenter de les brosser.

    Arroser les entailles de jus de citron, pour éviter tout brunissement.

    Garder les peaux et les extrémités des carottes, par exemple, pour préparer du bouillon.

    Cuire les légumes dans des casseroles en inox.

     

     

    La cuisson détruit de nombreuses vitamines.

    Pour réduire les pertes, cuire les légumes à la vapeur plutôt qu'à l'eau, ou mieux encore, les passer au micro-ondes.

    Ainsi, ils conserveront leur couleur et leur valeur nutritive.

    Les légumes ont meilleur goût lorsqu'ils ne sont pas trop cuits.

    Garder l'eau de cuisson pour d'éventuelles soupes ou sauces.

     

     

     

  • Cuisine : Les végétaliens (1)

     

     

    végétalien.jpg

     

     

    Les végétaliens ( ceux qui ne consomment que des produits d'origine végétale et non animale, ni oeufs, ni lait ) répondront à leurs besoins nutritifs moyennant un peu d'organisation.

    Les enfants végétaliens nécessitent une attention toute particulière, car leurs besoins sont légèrement différents.

     

    Les végétaliens doivent se montrer vigilants et consommer chaque jour plusieurs aliments de chacun de ces groupes :

    1/ Céréales : sous forme de pain, céréales de petit déjeuner, pâtes et riz

    2/ Légumes secs : graines et fruits oléagineux, notamment le beurre de cacahuètes et le tahini, les haricots secs de toutes sortes ( y compris les haricots blancs en sauce), les pois chiches, les produits dérivés du soja (tofu, tempeh, lait de soja renforcé au calcium et à la vitamine B12 ), surtout pour les enfants

    3/ Légumes

    4/ Fruits frais et jus

     

    Les végétaliens doivent s'assurer de ne pas manquer de vitamine B12, présente surtout dans les produits d'origine animale, comme les oeufs et les produits laitiers.

    Des compléments sont donc nécessaires, à moins de consommer du lait de soja fortifié.

     

     

    Les champignons sont également riches en vitamine B12, ainsi que le tofu.

     

    Le lait de soja fournit aussi du calcium, comme certains légumes verts, les graines de sésame et le tahini, les amandes, le pain et les céréales enrichies en calcium.

     

     

     

  • Cuisine : Servir un repas végétarien

     

     

     

     

    blé.jpg

     

     

    Les vieilles habitudes sont difficiles à éradiquer, tout comme la tradition de la viande accompagnée de légumes.

    Toutefois, la cuisine végétarienne est loin d'être compliquée. 

    Lorsque la viande (ou la volaille et le poisson) ne forme plus le centre d'un repas, il est bcp + facile de servir une sorte de repas-buffet.

    De nombreuses cuisines ethniques se présentent ainsi, avec des plats différents et complémentaires, que chaque convive agrémente à sa manière.

    Le tofu et les autres produits dérivés du soja, ainsi que le germe de blé et la farine d'avoine, offrent des protéines presque complètes et sont les seuls aliments d'origine non animale dans ce cas.

     

    Source de protéines :

     

    1/  Produits laitiers :

    Fromage, lait, yaourt

     

    2/  Graines et fruits oléagineux :

    Tournesol, sésame, citrouille (graines), noix de pécan, noix du Brésil, noisettes, amandes, noix, noix de cajou, pignons

     

    3/ Légumes secs :

    Cacahuètes, pois, haricots, lentilles, pousses de soja et produits dérivés du soja comme le tofu et le tempeh

     

    4/ Céréales :

    Riz, avoine, maïs, blé et produits à base de farine, pâtes, couscous, seigle, orge

     

    La combinaison d'au moins 2 aliments issus de ces groupes donnera suffisamment de protéines à l'organisme.

     

     

     

  • Alimentation : A propos des fruits et des légumes

     

     

     

    alimentation,fruits,légumes

     

     

     

    Les fruits constituent les bases essentielles de la majorité des cocktails. Les jus de fruits et de légumes sont pauvres en calories et très riches en vitamines et minéraux.

    Ces jus, préparés chez soi, ont une saveur bien meilleure que les préparations commerciales.

    Pour conserver l'arôme des jus ainsi que leurs précieuses vitamines, il convient de les préparer au moment de les consommer.

    On peut extraire le jus de presque tous les fruits et légumes.  Le moyen pour recueillir le jus dépend de la nature des ingrédients. 

    Les agrumes seront pressés. 

    Des fruits comme les fraises, les groseilles, les framboises, les prunes et les tomates peuvent être passés.

    Infuser dans de l'eau bouillante des pommes et des poires finement émincés permet d'obtenir un liquide parfumé.

    Les ingrédients seront préparés avec le + grand soin : les fruits et les légumes seront lavés abondamment, parés et pelés.

    Afin de ne pas noircir et altérer le goût des jus du fait de leur acidité, mieux vaut utiliser des ustensiles en fer, en aluminium ou en cuivre.

     

     

     

  • Cuisine : Tofu au barbecue

     

     

    cuisine,tofu,barbecue,végétariens,hamburgers,brochettes,légumes

     

     

    Dans la cuisine quotidienne, il est simple de préparer des plats végétariens variés.  Le choix est suffisamment large.  Toutefois, les végétariens sont encore souvent mis à l'écart des barbecues.  Il est pourtant si simple de régaler des personnes végétariennes avec un barbecue.

     

    1/ Hamburgers végétariens :

    Avec des hamburgers, on va réjouir petits et grands.  Il existe des hamburgers sans viande : les hamburgers végétariens ou aux légumes sont généralement élaborés à base de légumes secs ou pommes de terre ( écrasées ou râpées ).

    On peut ajouter à volonté des légumes, épices, noix et/ou fromage.  Les possibilités sont nombreuses.

     

    2/ Brochettes et légumes :

    Les vedettes du barbecue végétarien sont évidemment les légumes.  Laisser mariner au préalable des morceaux de légumes et les piquer sur une brochette.

    Prendre, par ex, du chou-fleur, du brocoli, des gros morceaux de chou, du céleri, de l'oignon, du poivron ou des champignons, des asperges et des coeurs d'artichaut.

    Ne pas oublier de frotter les brochettes en métal avec de l'huile, afin que tous les morceaux se détachent facilement après la cuisson.

    Déposer les brochettes en bois dans de l'eau froide 1h à l'avance : ainsi, elles brûleront moins rapidement pendant la cuisson.

    Les brochettes conviennent particulièrement bien aux barbecues : la cuisson est très facile et on saisit les brochettes sans problème.

     

    3/ Alternatives marinés :

    La saveur des alternatives végétariennes se rapproche de + en + de celle de la viande.  Le choix ne cesse d'augmenter.

    Avant de cuire le seitan, tofu (fumé), tempeh et soja sur le barbecue, il est préférable de les laisser mariner environ 24h.

    Le tofu mariné est tout simplement délicieux au barbecue.




  • Cuisine : Barbecue et vitamines

     

     

     

     

    barbecue.jpg

     

    Les légumes peuvent se déguster de 2 manières différentes avec un barbecue. 

    On peut servir des salades fraîches composées de différentes sortes de crudités ou on peut griller les légumes pour donner aux plats une touche colorée et croquante.

     

    1/ Salades et grillades :

    Un barbecue n'en est pas vraiment un sans les traditionnelles salades de légumes frais et éventuellement de fruits.

    Le barbecue est généralement synonyme de grandes portions de viande.  Pour conserver un certain équilibre alimentaire, accompagner les grillades d'un assortiment de salades, de légumes verts ou secs et de crudités.  Succès garanti !

    Prévoir un assortiment de salades fraîches pour compenser la saveur grillée de la viande :

    frisée avec des morceaux d'avocat et de pomme, tomates fraîches avec de la coriandre ou chou blanc croquant avec des carottes râpées et de la ciboulette...

     

    2/ Légumes grillés :

    Avec les légumes sur le gril, on donne une touche méridionale supplémentaire au barbecue.  Griller par ex, des rondelles ou des lanières d'aubergine, courgette, poivron, oignon, champignon, tomate, etc...

    Les épis de maïs sont également délicieux sur le barbecue : avec un peu de beurre aux fines herbes par-dessus, ils constituent de savoureux accompagnements à manger avec les doigts.

    On peut également évider tous les légumes et les farcir avec du hachis épicé.  A ne pas oublier : enduire d'abord les légumes d'huile d'olive douce ou relevée.

    Le barbecue demande toujours un peu d'habilité et de créativité. 

    Pour la cuisson des légumes, le tout est de veiller à ce qu'ils soient bien cuits sans être secs.  Si on aime les saveurs grillées, choisir de préférence un barbecue avec un couvercle et une cuisson avec des cendres.

     

     

  • Alimentation : A privilégier pour le coeur

     

     

     

    alimentation,coeur,privilégier,huiles,poisson,fruits,légumes,vin

     

     

    Le poisson :

    Si on en consomme 3x par semaine, il diminue sensiblement le risque d'infarctus, car ses graisses particulières éliminent le mauvais cholestérol.


    Les fruits, légumes ou légumineuses (haricots, lentilles, soja),

    qui favorisent l'élimination intestinale du cholestérol.


    Les huiles : en les alternant :

    huile d'olive qui diminue le LDL et augmente le HDL,

    huiles (ou margarines) de tournesol, de maïs ou de pépins de raisin, qui baissent le cholestérol total (en excès, elles réduisent trop le HDL),

    et un peu d'huiles de soja, noix, colza ou germe de blé pour prévenir la formation des caillots.  Une huile (Isio 4) offre un mélange équilibré.

    Les différentes huiles de cuisine ont toutes leur intérêt. Utilisées en alternance, leurs effets bénéfiques s'ajoutent les unes aux autres.


    Et le vin ?

    Il est conseillé de boire 1 à 2 verres de vin rouge par jour, à présent : les études montrent, en effet, que celui-ci a la propriété de dilater les artères et de fluidifier le sang.

    En revanche, attention : au-delà de 1/4 de litre, cet effet....s'inverse ( valable pour l'alcool en général !)



  • Cuisine : Le bouillon de légumes

     

     

    bouillon.jpeg

     

     

     

    La plupart des plats cuits au bouillon de légumes ont + de goût que ceux cuits à l'eau.

    Avant de faire le bouillon, nettoyer les légumes sans les peler.

    Les légumes aromatiques comme le poireau, l'oignon, la carotte et le céleri sont les + utilisés.

    Les féculents comme les pois et les pommes de terre sont déconseillés car ils ont tendance à troubler le bouillon.

    Les légumes au goût fort, comme l'aubergine, le chou ou le navet sont à éviter.

    Le bouillon de légumes s'utilise dans les sauces, les potages et les plats cuisinés, mais est aussi délicieux à consommer tel quel.