logopédie

  • Enfants : La logopédie pour les tout petits

     

     

     

    enfants,logopédie,petits

     

    Commencer la logopédie à un jeune âge permet d'axer la thérapie sur la prévention.

    Par exemple, en cas de bégaiement, l'enfant peut apprendre comment résister aux facteurs potentiels de stress.

    "Respire !" "Essaie à nouveau" "Fais à ton aise" "Calme-toi". 

    C'est le genre de commentaires qui fait + de mal que de bien.  En effet, certaines formes de bégaiement s'aggravent à cause des "Respire bien" et consorts.

    Les sons se bousculent et sont bloqués ou répétés.

     

     

    Appliquée en cas de bégaiement, la thérapie comportementale cognitive met l'accent sur la résistance aux facteurs de stress.

    On essaie, par exemple, de désensibiliser le patient aux tensions liées à la gestion du temps.

    Avoir peur de ne pas pouvoir répondre immédiatement, par ex, crée un blocage. 

    Les jeunes enfants doivent apprendre à ne pas avoir peur et à prendre le temps de répondre.

    En d'autres mots : il faut rester calme à tout moment.

     

     

    Commencer la logopédie à un jeune âge permet d'axer la thérapie sur la prévention, pour éviter que des symptômes psychologiques ne se développent.

    Cela évitera des problèmes à l'adolescence et à l'âge adulte.

    Certains enfants ne s'en souviennent même pas.

    Ne pas oublier que la langue, la parole et la sociabilité se développent très tôt.

    Chez les tout petits, le cerveau est encore malléable et on a donc la possibilité d'apprendre ou de corriger certains comportements.

    Commencé très tôt dans l'enfance, un traitement de logopédie est 50% - long que pour un enfant de l'école primaire et cela permet en même temps de limiter les coûts.