mémoire

  • Psychologie : Booster sa mémoire et devenir un pro du blocus (3)

     

     

     

    psychologie,booster,mémoire,varier

     

     

    Varier :

     

    Etudier de manière efficace demande de la motivation. 

    Bien se dire que le blocus, ce n'est pas une période ennuyeuse, enfermé avec ses bouquins.

    Faire en sorte que ce soit une période intéressante et surprenante : Varier !!

     

    Truc : En moyenne, un adulte peut se concentrer pendant 50 minutes. 

    Rester attentif en apportant de la variation.

    Variation au niveau du programme : étudier et se relaxer

    Variation au niveau de la matière : cours "lourds" et cours + "légers"

    Variation au niveau de la méthode : à haute voix, en silence ou en prenant note

     

    Conclusion : Il n'y a pas de recette magique pour aborder et réussir les examens. 

    Même si on est un des heureux spécimens qui absorbent comme une éponge, le succès n'est pas garanti.

    Mais on peut se faciliter bien des choses par une bonne préparation, assortie d'une organisation intelligente. 

    Travailler dur et être confiant.

     

    Histoire vécue :

    William James Sidis est né à New York, le 1er avril 1898, de parents d'origine ukrainienne. 

    Sa mère avait fait des études de médecine à l'Université de Boston et son père était un psychothérapeute renommé grâce à ses réalisations au niveau de l'hypnose.

    Sidis avait le Q.I. le + élevé jamais mesuré.  Il maîtrisait le grec ancien à l'âge de 3 ans et le russe, l'allemand et le français à l'âge de 8 ans. 

    Adulte, il parlait + de 40 langues et dialectes.

    Entré à Harvard à 11 ans et diplômé "cum laude" à l'âge de 16 ans, il devint le + jeune prof jamais connu.  Il passait une bonne partie de sa vie à étudier le phénomène des trous noirs dans l'univers.

    William James Sidis était probablement un des + grands génies de l'histoire.  Or, les médias et les fréquentes attaques de harcèlement moral l'ont poussé à abandonner son job à l'université et à disparaître dans la foule.

    Sa mort prématurée en 1944 ( il avait 46 ans ) l'a empêché d'achever ses travaux.

     

     

    L'intelligence, ce n'est pas la connaissance, mais bien ce que l'on fait avec cette connaissance





     

  • Psychologie : Booster la mémoire et devenir un pro du blocus (2)

     

     

    blocus (2).jpg

     

    Planifier :

     

    Chaque étudiant a sa méthode d'étude, mais une chose est certaine : étudier de manière efficace demande un bon planning !

     

    Voici les 3 règles d'or :


    1/ Adapter son planning à son BIORYTHME :

    Les lève-tôt ont intérêt à étudier le + possible le matin, tandis que les couche-tard font la grasse matinée pour pouvoir "foncer" l'après-midi, le soir ou même la nuit !

     

    2/ Prévoir des PAUSES :

    Pour augmenter la concentration, il suffit de prendre un bon bol d'air tous les jours. 

    Et pour bien dormir, essayer de se relaxer avant de se coucher pour que son esprit se calme après une journée d'étude intense.

     

    3/ Prendre un PETIT-DEJEUNER, un LUNCH et un SOUPER

    Ne pas manger derrière ses syllabi, mais s'installer à table et en profiter pour papoter un peu..question de changer d'air. 

    Garder toujours une bouteille d'eau près de soi pour éviter la déshydratation, les maux de tête et les pertes d'énergie.


    Truc : Pendant la période du blocus, un étudiant consomme en moyenne quelque 2.500 calories par jour. 

    Essayer d'en tenir compte : manger assez, manger sain et régulièrement.


     

    Répéter, répéter,répéter :

    Chaque étudiant a sa propre méthode d'étude mais une chose est certaine , cette petite phrase n'est certainement pas une inconnue !

    En effet, étudier de manière efficace demande un effort au niveau de la répétition.

    Un étudiant qui assiste aux cours, qui retravaille ses notes le soir et qui synthétise la matière en guise de préparation au blocus a déjà passé 3x la matière en revue. 

    Dans ce cas, la répétition se fait sous différentes formes, mais la variation est un must.

    Répéter est un exercice de mémoire éprouvé. 

    En répétant la table des matières, par exemple, avant d'entamer le vrai travail d'étude, on peut mettre toute question d'examen tout de suite dans le contexte correct.


    Truc: La mémoire peut stocker tout au + 7 choses à la x. 

    Permettre donc au cerveau d'absorber les nouvelles infos en limitant les temps d'étude par cours au lieu de faire un blocus marathon.


     

    La confiance en soi est la + efficace des armes

    Benjamin Spock, pédagogue américain



     

  • Psychologie : Booster la mémoire et devenir un pro du blocus (1)

     

     

     

    blocus.jpg

     

     Se préparer :

    Chaque étudiant a sa propre méthode d'étude, mais une chose est certaine : étudier de manière efficace demande une bonne préparation !


    Voici 3 règles d'or :

    1/ Cerner LA MATIERE à étudier :

    Pendant le blocus, le temps est un bien rare. 

    Ne pas perdre de moments précieux à étudier des chapitres qu'il ne faut pas connaître pour l'examen.

     

    2/ Fixer des PRIORITES :

    Quels sont les cours les + importants ? Quels sont les + lourds ? 

    Faire un planning en fonction de cette information.

     

    3/ STRUCTURER la matière :

    Le type d'information et la manière dont elle est présentée font que la mémoire n'enregistre qu'une partie de tout ce qu'on lit.

    En tant qu'étudiant, la matière à étudier se présente en général sous forme de livres, de cours ou de notes avec de grands blocs de texte ininterrompu.

    La mémoire est toutefois multifonctionnelle et travaille sur base d'images, de sons, de structures et de rapports.

    Intégrer ces éléments dans la matière à étudier facilitera le travail d'étude.

     

    Des infos concevables ne demandent pas d'effort et sont enregistrées dans la mémoire à court terme

    Comprendre des nouveautés demande un effort et sont enregistrées dans la mémoire à moyen terme

    Acquérir de la connaissance permanente demande une méthode d'étude active (comprendre et structurer) et est enregistrée dans la mémoire à long terme

     

    D'où l'importance des titres, des encadrés et des schémas.  Etre créatif pour mettre les cours en page, de manière à ce que les éléments importants soient accentués.

     

    Truc : La mémoire à long terme est + efficace que la mémoire à court terme.  Si on veut bien maîtriser la matière, ne pas attendre la dernière minute pour lire, structurer et synthétiser les cours.

     

    La mémoire est la précieuse servante de l'intelligence

    Marcel Bizos, professeur et auteur français