maison

  • Environnement : Développement durable dans ma maison

     

     

     

    environnement,développement,durable,maison

     

     

     

    Les révolutions commencent parfois par des détails.

     

    En économisant l'énergie, on réduit aussi sensiblement les émissions de CO2 .

     

    1/ Attention aux appareils en veille :

    Une prise avec interrupteur permet d'éteindre complètement les appareils électroménagers, ordinateurs, ou TV, et d'économiser jusqu'à 10% d'énergie / an ( soit 70 Euros en moyenne sur la facture d'électricité).

     

    2/ Un degré en moins :

    Baisser la température d'1° C sur le thermostat permet de réduire la consommation énergétique de 6 %.

     

    3/ Installer un boiler solaire :

    Un ménage qui consommerait 23 300 kWh/an et qui décide d'installer un boiler solaire d'une capacité de 5 000 kWh/an peut économiser jusqu'à environ 930 kg de CO2 / an.

     

    4/ Laver la vaisselle :

    Penser à remplir complètement le lave-vaisselle avant de lancer le cycle de lavage et, qd c'est possible, choisir le programme économique : il porte bien son nom.

     

    5/ Dégivrer :

    5 mm de givre dans le congélateur entraînent une surconsommation d'électricité de 30%.

    En le dégivrant régulièrement, on épargne environ 12 Euros / an ( 1 à 3% d'économie).

    Un appareil de la catégorie A++ est encore + économique.

     

     

     

  • Environnement : L'eau à la maison

     

     

    environnement,eau,maison,gestes,sauver,économies,mode,emploi

     

     

    Le coût de l'eau potable augmente...

    Et parallèlement, cette eau vient à manquer de + en + dans le monde, même près de chez nous !

     

    L'utilisation de l'eau potable a tout de la gabegie.

    L'essentiel (93%) , de cette eau est effectivement utilisée à des usages non alimentaires : hygiène corporelle, sanitaires, entretien de l'habitat...

    En moyenne, un Wallon utilise ainsi 120 litres d'eau potable / jour , dont 3 à 5 litres seulement servent à la boisson ou à la préparation des aliments !

    Or l'eau douce est une ressource vraiment très rare. 

    Elle représente moins de 3% du volume d'eau terrestre.  Elle est de surcroît menacée de pollution un peu partout.

     

     

    Economies :

     

    Partout où c'est possible, à commencer par la maison, il faut donc économiser l'eau.

    Les pistes ne manquent d'ailleurs pas pour y arriver.  Qui + est, bon nombre de ces solutions ne sont pas coûteuses.

     

    Pour réduire les gaspillages, il suffit parfois simplement de changer certaines habitudes :

    prendre une douche (pas trop longue) au lieu d'un bain,

    arrêter le robinet lorsqu'on se lave les dents,

    ne pas laisser l'eau couler en faisant la vaisselle,

    surveiller et réparer les fuites.

     

    S'équiper d'appareils économes en eau, permet en outre de réduire sa consommation de 20 à 30%.

    Aujourd'hui, les constructeurs sont tenus d'indiquer sur une échelle de 6 niveaux pour les lave-linge (De A à F) et 7 pour les lave-vaisselle, l'efficacité de lavage, l'efficacité énergétique et l'efficacité d'essorage ou de séchage de leurs appareils.

    Préférer les modèles classés A ou B.  Une machine à laver classée A consomme 40 litres d'eau, contre 70 litres pour un appareil classé C !

     

    Penser à installer une chasse d'eau à 2 débits sur les toilettes.  Elle se monte assez facilement et permet de n'évacuer que 3 litres d'eau en cas de "petite commission" au lieu de 6 habituellement.

    Ou ne tirer la chasse de WC qu'après qq pipis.

     

    Un "mousseur" ou un aérateur installé sur le robinet permet aussi de diminuer le débit de l'eau et donc la consommation, de 6 à 8 litres / min au lieu de 12.

    Le principe est simple, faire couler moins d'eau et + d'air.

    Le jet reste identique à l'oeil et est aussi efficace pour rincer la vaisselle ou les mains.

     

    Enfin, il est parfois intéressant de limiter la pression, et donc le débit, qui s'écoule des robinets, en installant un réducteur de pression, entre les équipements et le compteur d'eau.

    Les maisons anciennes n'en disposent pas toujours.

     

     

     

  • Animaux : Le chat

     

     

     

    animaux,chat,origines,choisir,accueil,maison

     

     

    Origines :

    Il y a environ 36 millions d'années vivait sur notre terre un petit carnivore, le Dinictis.  Il ressemblait un peu au lynx, mais ses dents et ses ongles étaient ceux du chat.  C'est de lui que descendent tous les félins connus actuellement.

    Notre doux compagnon appartient à la même famille que le léopard et le lion...

    Eh oui, il s'agit bien d'un fauve miniature, qui a un jour décidé, de sa propre initiative, de partager la vie de l'homme.

    L'origine de cette relation reste cependant un des mystères de la race féline.  Les 1ères traces du chat en tant qu'animal domestique, on les trouve il y a 4000 ans environ, en Egypte, où le chat, considéré comme animal sacré, menait une existence de dieu.

    Aujourd'hui, 4000 ans + tard, les chats qui habitent nos maisons sont les authentiques descendants des félins divinisés jadis en Egypte et en Arabie. 

     

    Choisir son chat :

    D'abord se poser la question : choisir un mâle ou une femelle ?  Penser à ceci : la chatte agrandira probablement sa famille 2x/an, le chat mâle, lui, imprègnera rapidement son terrain de chasse d'une odeur très particulière....

    Afin d'éviter la prolifération des chats, penser à faire stériliser la femelle ou castrer le mâle. ( c'est d'ailleurs obligatoire!)

    Quant à l'état de santé de notre futur compagnon à 4 pattes, voici qq signes qui ne trompent pas : le pelage doit être propre et brillant, les yeux et le nez ne peuvent pas couler et les oreilles doivent être nettes.

    Si on choisit son petit compagnon dans une nichée, observer le comportement des petits.  Toute la portée doit être bien vivante et jouer gaiement. Si ce n'est pas le cas, attendre encore qq jours avant de faire son choix.

    S'assurer également que les chatons ont été vaccinés.

     

    L'accueil à la maison :

    Au début, notre nouveau compagnon se sentira peut-être un peu seul et perdu : l'aider à s'habituer à son nouvel environnement.  Lui préparer une petite place dans un coin tranquille de la maison, bien au chaud et à l'abri de tout courant d'air. 

    Un grand carton ou une caisse en bois garnie d'une vieille couverture fera parfaitement l'affaire.  Le laisser dormir là pour oublier sa solitude. 

    Après son 1er repas, lui faire découvrir le "bac à chat" et, au passage, on aura droit à un câlin de bienvenue...

     

     

  • Bien-Etre : La relaxation-maison

     

     

     

    bien-etre,relaxation,maison,tempe,main,pied

     

     

    Personne pour vous masser ? Faites-le vous-même !

     

    Le massage ne procure vraiment une détente et une sensation de plénitude que si on ne cherche pas avant tout à être efficace, à obtenir un résultat.

    Se mettre dans un état de détente globale et se déconnecter des contraintes quotidiennes sont importants.

    Pour arriver à une relaxation complète, oublier ses tracas et écouter son corps (son poids sur le sol, la chaleur, petit courant d'air sur la peau), tous les sens en éveil (sentir l'odeur de la crème, écouter la musique, voir les taches de couleur sous les paupières fermées).

    Le massage des TEMPES est très relaxant et il soulage le mal de tête : à l'aide de 2 doigts, exercer une douce pression, tout en effectuant une lente rotation.

    Pour augmenter le bien-être, utiliser du baume du tigre.

    Il existe aussi un massage particulier des PIEDS, qui se révèle à la x bienfaisant et efficace pour harmoniser les différentes fonctions du corps.

    Chaque partie du corps et chaque organe possèdent par analogie une zone de référence au niveau de la plante du pied et sur laquelle il est possible d'agir à distance.

    En stimulant, par un toucher adéquat, ces zones réflexes, on améliore le fonctionnement de l'organe correspondant; si on a mal à la tête par exemple, une pression à la base des gros orteils pourra chasser la douleur.

    Dans le même ordre d'idée, on peut masser le creux de la plante des pieds si on souffre du dos.

    Il existe des "roulettes" sur lesquelles on peut faire glisser les pieds pour les masser.

    Les choisir en bois naturel.

    Le Do-In est une autre technique d'automassage qui s'inspire du shiatsu.  Ce massage harmonise la circulation de l'énergie vitale et permet de défatiguer le corps.

    Pour mieux comprendre : appuyer ses poings fermés sur les 2 petites "fossettes" qui se trouvent dans le bas du dos et les masser vigoureusement.

    Ou encore appuyer le pouce dans le creux de la MAIN opposée, et malaxer,tourner,triturer. 

    Cela fait du bien fou !

     

     

     

  • Environnement : Les accidents domestiques (1)

     

    Voici qq mesures qui permettent de réduire les risques d'accidents à la maison :

     

    accidents1.jpg

     

    Mettre sous clef les médicaments et les produits d'entretien.

    Ranger les sacs en plastique et tous les petits objets dangereux hors de portée des enfants.

     

    accidents.jpg

    Faire contrôler régulièrement le système de chauffage.

    Ne pas laisser les jeunes enfants seuls dans la cuisine.

     

    accidents2.jpg

    Installer un tapis antidérapant au fond de la baignoire.

     

     

     

  • Gymnastique : Exercices à faire chez soi

    Les exercices à faire à la maison peuvent allier efficacité et plaisir.  Ils nous mettent en confiance pour participer à d'autres activités.

    exercices.jpg

     

    Les pompes font travailler les triceps et les pectoraux.

    Plusieurs exercices nous aident à tonifier nos abdominaux et à avoir un ventre plat.

    Utiliser l'escalier pour effectuer des sauts de marche.  Cet exercice affermit les cuisses et les mollets.

    Acheter une vidéo d'aérobic ( ou discipline au choix ) si on a du mal à se motiver, ou bien faire ses exercices en musique.

     

    saut.jpg

  • Anecdotes : Sondage

    Une petite maison au bord de l'eau....

     

    maison eau.gif

    Une superficie de 250 m2, pas de voisins contigus, un vaste jardin et, si possible au bord de l'eau.

    C'est la maison idéale dont rêvent près de 8 Belges sur 10.

    Ok, mais restez zen en cas d'inondation, alors...!!!