manger

  • Bien- Etre : Passer l'hiver

     

     

     

    bien-etre,hiver,manger,plus,boire,suffisamment,froid,banane,fruit

     

     

     

    1/ Manger + en hiver :

     

    Pendant les froids mois d'hiver, le corps consomme + d'énergie pour maintenir sa température.

    S'il fait froid, le corps va frissonner et on va bouger pour le réchauffer.

    Ces mouvements augmentent la consommation de calories.

    C'est pq il est important de manger suffisamment en hiver.

     

    Cependant, veiller à choisir une alimentation saine.

    Un solide petit-déjeuner avec du pain complet, un laitage et un fruit est idéal pour commencer la journée.

    De +, un délicieux repas hivernal composé de nombreux légumes, de viande assez maigre et d'une touche de graisse est parfait pour affronter le froid.

     

     

    2/ Boire suffisamment, même s'il fait froid :

     

    Lors d'une vague de chaleur, on est tous conscients qu'on doit boire davantage.

    Mais savoir qu'on doit également réagir de la sorte même pendant la saison la + froide.

    Bcp d'adultes s'hydratent trop peu pendant l'hiver.

    Le corps a besoin de 2,5 litres d'eau / jour, été comme hiver.

    L'alimentation en procure 1 litre, le litre 1/2 restant devant être fourni par les boissons qu'on consomme.

    Pour cela, il est préférable de choisir des boissons saines comme l'eau, la tisane, la soupe, etc...

     

    3/ Un fruit d'hiver malin : la banane

     

    Les bananes sont le fruit de l'hiver par excellence !

    Elles contiennent de la vitamine C, de la vitamine B6, du fer et de la sérotonine.

    Ce dernier élément est également appelé ' l'hormone du bonheur' et on en a bien besoin pendant cette sombre et froide période.

     

     

  • Santé : La boulimie (2)

     

     

     

    MGEN_SEN_2_a_-4_2_img2.png



    La boulimie: Manger à en perdre le contrôle.


    La boulimique semble heureux, mais en réalité, elle ne s'aime pas.  Sa relation avec les autres est difficile, elle en souffre et s'isole souvent.  C'est  qd elle est seule que se déclenchent les crises de boulimie.  Tout d'abord, elle ressent l'envie irrésistible de manger, mais essaie de tenir.  Puis vient le moment où elle cède.  Elle engouffre alors la nourriture (tout et n'importe quoi), dans une sorte d'état second.

    Après cette "orgie", une certaine torpeur l'envahit.  C'est + tard que le remords et la culpabilité la rongent : elle s'en veut terriblement de ne pas avoir eu suffisamment de volonté.  Et se jure que plus jamais elle ne craquera.  Pour se punir ou pour se purifier, elle s'impose de nouvelles restrictions draconiennes...qui provoqueront sa prochaine crise.

    Fréquemment aussi, pour "effacer" les excès, elle se fait vomir, ou abuse de laxatifs ou de diurétiques.  Les nutriments les + essentiels (vitamines,sels minéraux...) ne sont donc plus absorbés et un état de fatigue s'installe avec parfois une diminution des performances physiques et intellectuelles. 

    Le + inquiétant se situe certainement au niveau de l'estomac et de l'oesophage régulièrement agressés et irrités par les vomissements.  Sans parler des dents, dont l'émail est atteint par l'acidité gastrique.


    Conclusion : La boulimie se caractérise par :

    1/ Des impulsions alimentaires poussant à une consommation rapide d'une grande quantité de nourriture en une durée limitée (au moins 2x par semaine)

    2/ Un sentiment de perte de contrôle durant les crises

    3/ Des vomissements volontaires, l'usage de laxatifs ou de diurétiques, ou encore la pratique d'un régime strict ou d'exercices physiques intenses, le tout pour éviter la prise de poids

    4/ Une préoccupation excessive du poids et des formes



  • Enfants : Manger sain

    Une bonne alimentation a non seulement une incidence sur le sommeil mais elle est également le principal garant  d'une bonne santé.

    sandwich.jpgPremier élément à ne pas négliger : le petit déjeuner. Si votre enfant va se coucher vers 21h et qu'il se lève à 8h du matin ; s'il ne déjeune pas, cela signifie qu'il n'aura rien mangé pendant plus de 14h !

    Alors, pour démarrer la journée du bon pied, proposez-lui au minimum un produit laitier, des sucres lents tels que du pain, des biscottes ou des céréales et enfin, une boisson chaude.

    La boîte-repas mérite également toute une attention. Ne pas oublier un 10h et un goûter pour lesquels les fruits et les yaourts sont préférables aux friandises.  Il est important de prévoir ces collations afin d'éviter les grignotages entre les repas.

    Manger un repas équilibré chaque jour est essentiel.  Si votre enfant a plutôt un appétit de moineau, proposez-lui une activité physique qui entretiendra sa santé et lui ouvrira l'appétit.