mariage

  • Pensées : Quelques statistiques

     

     

     

    pensées,statistiques,femmes,hommes,célibataires,mariage,gsm,sexe

     

     

    Statistiques :

     

    1/  Une affaire de femmes :

    Les rangs des célibataires comptent nettement + de femmes (62%) que d'hommes (38%).

    La faute à qui ?

    Essentiellement à notre espérance de vie de 6,5 ans + longue que celle du "sexe fort".... (81 ans pour les femmes - 74,5 pour les hommes).

     

     

    2/ Le mariage ne se porte pas trop bien.

    1 couple sur 3 ne tient pas le coup.

    La Belgique détient un record européen : celui de la durée moyenne du mariage la + courte !

     

     

    3/ 10,8 cm, c'est la longueur moyenne d'un sexe au repos.

    En érection, il atteint en moyenne les 15,1 cm.  Qui dit mieux ?

     

     

    4/ On croit que les hommes craquent pour des filles élancées à la silhouette de rêve ?  On se trompe !

    D'après une équipe de chercheurs anglais, les hommes de ces dernières années ( des Anglais!) craquent pour des femmes "solidement charpentées".

    Les kilos en trop..apparemment, ils s'en moquent !

    Ce qu'ils aiment ? Des signes extérieurs de santé et de fertilité.

    En clair, un corps bien roulé où le tour de taille mesure 70% de celui des hanches !

     

     

  • Films : Complots et Le mariage de mon meilleur ami

     

     

    Vous souvenez - vous ?

    Spécial Julia Roberts :

     

     

    films,complots,mariage,meilleur,ami

     

     

    Avec Mel Gibson en taxi driver névrosé, elle tente de dénouer les fils très emmêlés d'une conspiration à laquelle on ne comprend pas grand-chose.

    "Conspiracy Theory" de Richard Donner , développe le thème de la paranoïa de la conspiration.

     

     

    mariage.jpg

     

     

    Bcp + relax, " Le mariage de mon meilleur ami", offre à Julia un rôle en or et son + gros succès au box-office américain.

     

     

     

    dermot.jpg

     

    Réalisé par P.J. Hogan, cette comédie romantique est l'occasion de revoir le très craquant Dermot Mulroney et de se demander si c'est vraiment une bonne idée d'épouser son meilleur ami parce qu'on est toujours célibataire à 28 ans...

     

     

     

     

  • Pensées : Mots d'auteur sur le mariage

     

     

     

    pensées,mots,auteur,mariage

     

    Pierre Doris :

    J'ai raté mes 2 mariages.  Ma première femme est partie, la seconde est restée...

     

    W.C. Fields :

    Le mariage est une vaste et double aventure dont bien peu ont sondé les profondeurs.

     

    Groucho Marx :

    Aucune femme au monde n'est capable de résister à une proposition de mariage, provînt-elle du pire crétin.

     

    Alphonse Karr :

    Une belle-mère, c'est une dame qui donne sa ravissante fille en mariage à un monstre horrible et dépravé pour qu'ils fassent, ensemble, les + beaux enfants du monde.

     

    Francis Blanche :

    Un mauvais mariage vaut mieux qu'un bon procès.

     

    Chateaubriand :

    Aimer, c'est bien, savoir aimer, c'est tout.

     

  • Vie pratique : Les anniversaires de mariage

     

     

     

    anniversaire.jpg

     

    Si l'on connaît bien les noces d'or (50 ans de mariage ), de diamant (60 ans), de brillant (65 ans), de platine (70 ans), d'albâtre ou de radium (75 ans) et de chêne (80 ans), l'on connaît moins les noces des 1ères années de mariage :

     

     

     

    Anniversaires  de  Mariage

       1 an  Noces de Coton

       2                       Cuir

       3                       Froment

       4                       Cire

       5                       Bois

       6                       Chypre 

       7                       Laine

       8                       Coquelicot

       9                       Faïence

      10                      d' Étain

      11                      Corail

      12                      Soie

      13                      Muguet

      14                      d'Ivoire

      15                      Porcelaine

      16                      Saphir

      17                      Rose

      18                      Turquoise

      19                      Cretonne

      20                      Cristal

      21                      d'Opale

      22                      Bronze

      23                      Béryl

      24                      Satin

      25                      d'Argent

      26                      Jade

      27                      d'Acajou

      28                      Nickel

     

      29                      Velours

      30                      Perle

      31                      Basane

      32                      Cuivre

      33                      Porphyre

      34                      d'Ambre

      35                      Rubis

      36                      Mousseline

      37                      Cuir

      38                      Mercure

      39                      Crêpe

      40                      Émeraude

      41                      Fer

      42                      Nacre

      43                      Flanelle

      44                      Topaze

      45                      Vermeil

      46                      Lavande

      47                      Cachemire

      48                      Améthyste

      49                      Cèdre

      50                      Or

      60                      Diamant

      65                      Brillant

      70                      Platine

      75                      Albâtre

      80                      Chêne

     

     

     

  • Droit : Le contrat de mariage

     

     

     

    contrat.jpg

     

    De l'importance du contrat : à défaut d'avoir conclu un contrat de mariage, les époux vivent sous le régime légal.  En clair, chacun conserve son patrimoine propre, constitué avant le mariage, et le patrimoine commun est constitué par les revenus professionnels ainsi que les revenus produits par les biens.

    Les dettes contractées avant le mariage, les biens hérités ou reçus, même durant le mariage, restent particuliers à chacun des époux.  En revanche, les dettes contractées ensemble ou les dettes fiscales sont communes aux époux.

    La difficulté de ce régime est qu'il faut pouvoir prouver quelle est la part des biens appartenant en nom propre à chacun des époux car, dans le cas contraire, le patrimoine est supposé commun.

    Le régime de séparation des biens ne peut s'exercer qu'avec un contrat de mariage passé devant notaire.  Dans ce cas, il n'y a pas de patrimoine commun aux époux.  S'il existe des biens communs ( ceux des enfants, les appareils d'usage courant, etc...) ils sont réputés en indivision. chaque époux gère son patrimoine et, à de notables exceptions près, (la vente de la maison familiale par exemple), ne doit pas rendre de compte à son conjoint.

    Il existe de nombreuses clauses particulières qui apportent une multitude de variantes permettant d'aménager un contrat de mariage.  Le bon choix ne peut se faire que sur les conseils d'un notaire et en fonction de la situation particulière de chacun.  Le notaire analysera avec les futurs époux le contrat qui conviendra le mieux à leur situation actuelle ou future.

    Un contrat de mariage est conseillé aux couples qui exercent ou souhaitent exercer des professions à risques financiers (commerces,professions libérales,...), aux couples dont l'un des conjoints a un enfant d'un précédent mariage, aux couples où existent des différences importantes soit d'âge, soit de nationalité ou de fortune et aux couples qui recherchent la sécurité en faveur du survivant d'entre eux.




  • Anecdotes : De la polygamie au mariage religieux

     

     

     

    anecdotes,histoire,polygamie,mariage,religieux

     

     

    Jusqu'au VIIIè siècle, dans nos contrées, la polygamie était largement autorisée, de même que la répudiation. 

    Il faudra attendre la fin du XIIè siècle pour que l'église fasse du mariage un véritable sacrement.  Elle ordonna alors le consentement des époux et la publication des bans afin de veiller à ce que les liens de parenté entre époux ne soient pas trop étroits. 

    La cérémonie se déroulait sur le parvis de l'église , en présence de témoins.  Le prêtre joignait symboliquement les mains des époux et le mari passait la bague au doigt de sa femme. Il fallut attendre le XVIè siècle pour que le geste devienne réciproque.

    Très longtemps, on ne se maria pas durant l'Avent et le Carême car les réjouissances et les plaisirs de la table étaient interdits en ces temps d'abstinence.  De même, on évitait les moissons et les vendanges en raison de l'excès de travail.

    Les mariages se contractaient surtout en novembre et en février.  Le mois de mai était contourné car on craignait que le 1er enfant naissant au Carnaval, ne soit idiot.  Enfin, l'on évitait le vendredi, jour néfaste depuis la Passion du Christ, et le dimanche, jour du Seigneur.

    Au lendemain de la nuit de noces, la chambre était envahie par les invités au mariage afin de vérifier la virginité de la mariée et la virilité du mari...

     

  • Vie pratique : Organisation du mariage (3)

     

     

    mariage1.jpg

     

     

    15 jours avant :

    Commander le bouquet de mariée en harmonie avec la robe (là encore, le fiancé règlera la facture).  Prendre rendez-vous à l'institut de beauté pour le grand jeu : épilation, nettoyage de la peau et du décolleté, gommage, soins éclat et lissant.  Essayer les chaussures quelques minutes chaque soir, à la maison pour les assouplir.  Réajuster les listes de mariage si nécessaire.

     

    8 jours avant :

    Passer chercher la robe de mariée et passer en revue les détails du grand jour comme les heures de la cérémonie, de l'arrivée des témoins et enfants d'honneur, du voyage de noces, de la décoration florale. de l'organisation du traiteur (avec confirmation exacte du nombre d'invités), disc-jockey, musiciens, photographe, voiture...

     

    La veille :

    Organiser un "huis clos" 1 heure avec les meilleures amies, radical contre le stress mais se coucher de bonne heure.

     

    Le jour J :

    Se faire coiffer et maquiller soit à domicile, soit chez le coiffeur.  Plusieurs grands coiffeurs reçoivent calmement, tôt le matin, pour une séance spéciale personnalisée et se faire belle, belle, ...belle.

    Prendre un vrai  petit déjeuner car la journée sera longue.


  • Vie pratique : Organisation du mariage (2)

     

     

    vie pratique,mariage


    3 mois avant :

    Faire imprimer les faire-part.  L'adresse des destinataires s'écrit à la main.  Ils doivent impérativement être envoyés au - 6 semaines à l'avance.  Faire imprimer en même temps les cartons de remerciements.

    Réserver billets d'avion, de train, hôtel pour le voyage de noces.  Déposer la liste de mariage dans 2 magasins différents.  L'un pour les coups de coeur et les cadeaux que pourraient offrir les intimes, l'autre dans un grand magasin spécialisé, + accessible.

     

    2 mois avant :

    Prendre rendez-vous chez le notaire.  Retenir un photographe, prévoir une vidéo pour garder un souvenir vivant.  Réserver chanteurs, musiciens pour l'église, la soirée, les voitures une calèche éventuellement.

     

    1 mois avant :

    Aller choisir les alliances ensemble ( mais c'est le fiancé qui paie ), les faire graver. Ne pas choisir les alliances au dernier moment car il faut les mettre à son doigt et les faire graver aux 2 prénoms et à la date du mariage.  L'alliance en or jaune ou rose toute simple reste les grand classique mais de + en + les jeunes mariés aiment l'or blanc, le platine avec qq diamants incrustés.  Le diamant est le symbole de l'éternité...


    Rendez-vous chez le coiffeur avec photo de la robe de mariée pour essais de coiffure et de maquillage.  S'assurer de la tenue du futur mari. Car s'il ne peut pas voir la robe avant le grand jour, il est utile que son costume de cérémonie complète parfaitement celle de sa fiancée.  Cela peut évidement se louer.  Les maisons de location ont aujourd'hui des pièces mode sans cesse renouvelées.  Prévoir 2 paires de bas ou collants.

     

     

  • Vie pratique : Organisation du mariage (1)


    Gai, gai, marions-nous..... Les vieilles cantates populaires ont la vie dure, malgré la baisse constante du nombre de mariages.


    organisation-mariage-410.jpg

     

     

    6 mois avant le jour J :

     

    Choisissez la robe.  Feuilletez des magazines, faites les boutiques spécialisées, voyez les collections d'été des griffes que vous aimez ( le blanc fait fureur ).  Le choix doit se faire à l'aise, sans stress, avec sa meilleure amie, sa maman, sa grande soeur pour éviter l'erreur.  Ne pas avoir peur d'essayer encore et encore.  Il faut avoir le coup de foudre pour cette tenue comme on l'a eu pour son futur mari.

    Comptez 12 semaines pour la réalisation, les essayages, les retouches et trouver les accessoires qui conviennent au style choisi. 

    Ne pas oublier la lingerie. 

    Décidez du budget ( celui des 2 familles et du vôtre ) pour la cérémonie et la réception. 

    Consultez à 2 le prêtre si vous allez à l'église.

    Ne pas oublier que les mois d'été sont prisés, les traiteurs, les hommes d'église sont débordés.

    Retenez le + vite possible l'endroit où se passeront réception, dîner, soirée dansante selon le choix.

     

    4 mois avant :

    Dressez la liste des invités avec son fiancé mais aussi avec sa famille et future belle-famille, ce qui évitera bien des frictions. 

    Déterminez soigneusement qui vient à la cérémonie, au vin d'honneur, au repas, à la soirée ou à tout.

    Choisissez les témoins et assurez-vous de leur disponibilité ainsi que les petits enfants d'honneur ( et leur tenue ) si vous y tenez.

    organisation-mariage.jpg

     

  • Anecdotes : Coutume

    Autrefois, les fiançailles étaient fréquemment de longue durée, car les garçons attendaient d'avoir accompli leur service militaire pour épouser leur promise.

    Celle-ci guettait chaque signe favorable. 

    Une pie venant faire son nid dans le jardin familial annonçait un mariage dans l'année.

    Surtout, la fiancée faisait attention en assaisonnant une salade : chaque feuille tombée hors du saladier prédisait une année supplémentaire d'attente.