moisissures

  • Santé : Le rhume des foins (1)

     

     

     

    santé,rhume,foins,pollens,moisissures,poils,chien,allergie,arbres

     

     

    1 Belge sur 6 souffre d'allergies.  A quoi ?  Aux poils d'animaux, aux acariens...et au pollen des plantes, numéro 1 incontesté.

    Chaque année, le nombre de personnes affectées par le rhume des foins augmente.  On est actuellement 20% à en souffrir. 

    Cependant bcp confondent le rhume ordinaire avec le rhume des foins, également appelé rhinite allergique.

    Les traitements sont pourtant fort différents...

     

    Pollens, moisissures et poils de chien :

    Généralement, une maladie est due à l'intrusion d'un virus ou d'un microbe.  C'est différent dans le cas de l'allergie. 

    Pour qu'une crise d'allergie se déclare, il faut qu'une substance étrangère pénètre dans l'organisme, le + souvent par les voies respiratoires.

    Cette substance provoquant l'allergie s'appelle l'allergène. Plusieurs personnes cumulent les allergènes, et sont par exemple allergiques aux poils de chien, aux moisissures et au pollen.

     

    La faute aux arbres :

    Un seul arbre peut produire entre 300 et 350 milliards de grains de pollen.  C'est tout dire !

    Auparavant, le rhume des foins se limitait à une période allant de la mi-mai à la fin juin.  Depuis une dizaine d'années, on constate qu'il sévit de la fin du mois de janvier à la mi-octobre.

    Les arbres et les herbes incriminés varient ainsi en fonction de l'année.  Pour s'y retrouver, demander conseil à son médecin.

    Ne pas s'inquiéter trop pour son bébé.  Le rhume des foins n'apparaît que rarement avant l'âge de 5 ans.  Par contre, les allergies, elles, semblent héréditaires...

    Enfin, si on a dépassé le cap des 35 ans, on peut "respirer".  En effet, rares sont les cas de rhinite allergique dénombrés après cet âge-là.

    Cette allergie se manifeste le + souvent à la puberté, au sortir de l'hiver et passe pour un petit rhume inoffensif.

    Malheureusement, l'année suivante, à pareille époque, le "petit rhume banal" refait surface, dévoilant par la même occasion qu'on est allergique.