myopathie

  • Santé : La myopathie: qq réflexions

     

     

     

     

    santé,myopathie

     

     

    Les enfants souffrent.

    ils ressentent des douleurs musculaires dues à l'immobilité.

    Les endroits les + sensibles portent surtout sur les points d'appuis.

     

    Les garçons ne sont pas + touchés que les filles.

    4 formes de myopathies n'atteignent que les garçons ( celle de Duchenne en touche 1 sur 3 500 ).

    Les autres s'attaquent aux 2 sexes.

     

    Une myopathie peut se déclarer à l'âge adulte.

    Souvent, entre 20 et 50 ans.

    Les myopathies de l'adulte sont en général moins sévères, l'évolution est + lente, le handicap est moins invalidant, et l'issue pas forcément fatale.

     

    Les 1ers symptômes d'une myopathie chez l'enfant :

    Elle peut s'exprimer par une faiblesse musculaire anormale, une difficulté à monter les escaliers, des chutes fréquentes, une gracilité des 4 membres et du tronc, un retard du développement moteur.

     

     

    Les enfants suivent des séances de "Bird" ( rééducation respiratoire).

    Le cerveau fonctionne très bien.

    Face à cette maladie, on apprécie bien + son quotidien.

    En France, le lycée Toulouse-Lautrec de Vaucresson est équipé pour accueillir des enfants invalides moteurs.

     

     

     

     

  • Santé : La myopathie

     

     

    myopathie.jpg

     

     

    La myopathie est une maladie neuro-musculaire due très souvent à une protéine déficiente dans le muscle. 

    Liée à une cause génétique, la myopathie se caractérise par une dégénérescence des muscles qui soutiennent la charpente ( muscles des bras et des jambes, intercostaux, dorsaux...).

    Il existe une 30taine de myopathies différentes.

     

    Dans le cas de la myopathie de Duchenne, l'une des + graves, les muscles respiratoires et cardiaques sont tôt ou tard atteints.

     

    Comment évolue une myopathie ?

    Cela dépend.

    La myopathie de Duchenne a une évolution + rapide que les autres.

    Un enfant atteint perd en général la marche vers l'âge de 10 ans.

    La myopathie congénitale, généralement présente à la naissance, n'est pas évolutive : un enfant peut naître "hypotonique", sans tonus musculaire, mais il n'y a pas de dégradation.

     

     

    Le cerveau n'étant pas un muscle, les personnes atteintes de myopathie ont les mêmes capacités mentales que tout le monde.

     

     

    A l'heure actuelle, on ne peut pas guérir d'une myopathie mais les perspectives de guérisons sont là, la + prometteuse étant la thérapie génique, qui consiste à remplacer les gènes défectueux par des gènes sains.