18/02/2017

Alimentation : L'envol des produits light

 

 

 

alimentation,envol,produits,light,allégé,sucre,graisses

 

 

Nouveaux, les produits light ?

La 1ère vague date déjà du début des années '80.

Parmi les milliers de produits lancés à cette époque, seuls qq centaines subsistent dans les grandes surfaces.

 

Pq une telle hécatombe ?

Tout d'abord, parce que la loi du commerce l'a voulu : un produit qui ne se vend pas en assez grande quantité est retiré des rayons, qu'il soit light ou pas.

Ensuite, parce que consommer des aliments allégés ne suffit pas en soi pour perdre du poids.

 

Allégé en quoi ?

Plusieurs types d'aliments peuvent être allégés et porter l'étiquette "light".

Mais il ne faut pas oublier que de nombreux aliments traditionnels le sont naturellement : lait écrémé, yaourt nature, fruits au jus, légumes...

 

Quel est alors le principe d'un aliment allégé ?

Il doit simplement contenir moins de calories que l'aliment de référence lui correspondant.

Le critère idéal serait une diminution d'au moins 30 % de la valeur énergétique.

Cet allégement se fait en général en diminuant un des composants ou en le remplaçant par un autre ingrédient moins calorique.

 

On distingue plusieurs types d'allégements :

 

1/ L'allégement en sucre

est réalisé par la diminution ou la suppression du sucre (saccharose ) et souvent son remplacement par un édulcorant, au pouvoir sucrant + important.

Cet édulcorant peut être quasi sans calories (saccharine, aspartame, acésulfame K), ou en contenir (fructose, sorbitol, polyols ), mais, comme il est utilisé en faible quantité, l'apport calorique devient réduit.

 

2/ L'allégement en graisses

est obtenu

soit par le choix d'ingrédients naturellement pauvres en graisses ( plats préparés, sauces au yaourt ),

 

soit par dégraissage ( laitages, matières grasses, fromages ) et éventuellement par substitution des graisses par d'autres ingrédients ( eau, lait, amidon, protéines, épaississants, fibres...)

C'est le cas des sauces et dressings dans lesquels une partie de l'huile est simplement remplacée par de l'eau ou du yaourt.

 

 

 

 

22/08/2016

Vie pratique / Entretien : Les produits

 

 

Déjà publié...

 

vie pratique,entretien,produits,panier

 

 

Petit truc rapide :

 

Pour éviter les allers et retours incessants vers la cuisine  pour rechercher les produits nécessaires. Incertain

 

Rassemblez vos produits indispensables dans un petit panier pratique à transporter. 

De cette manière vous aurez,sous la main, tous les produits dont vous avez besoin, sans perdre du temps !

 

 

http://static.skynetblogs.be/media/103764/181_0e3ad2cb7e4aff79eb1c914e0c2fe2ed.jpg

 

26/06/2015

Vie pratique : Pense-bête de voyage (1)

 

 

liste.jpg

 

Conseils de dernière minute :

Etre bien sûre de n'avoir rien oublié !

 

Ce qu'il faut emporter :

 

Vêtements :

Pantalons, jupes

T-shirts, tops

Un gros pull

un imperméable

 

Vêtements de sport :

Maillot de bain

Chaussettes de tennis

Baskets

Un training

 

Sous - Vêtements

 

Chaussures :

Chaussures de marche

Sandales

Chaussures habillées

 

Produits de maquillage :

Crèmes solaires avec plusieurs indices de protection

Après-soleil

Sticks pour les lèvres

Produits de maquillage

 

 

 

 

24/01/2015

Cuisine : Servir un repas végétarien

 

 

 

 

blé.jpg

 

 

Les vieilles habitudes sont difficiles à éradiquer, tout comme la tradition de la viande accompagnée de légumes.

Toutefois, la cuisine végétarienne est loin d'être compliquée. 

Lorsque la viande (ou la volaille et le poisson) ne forme plus le centre d'un repas, il est bcp + facile de servir une sorte de repas-buffet.

De nombreuses cuisines ethniques se présentent ainsi, avec des plats différents et complémentaires, que chaque convive agrémente à sa manière.

Le tofu et les autres produits dérivés du soja, ainsi que le germe de blé et la farine d'avoine, offrent des protéines presque complètes et sont les seuls aliments d'origine non animale dans ce cas.

 

Source de protéines :

 

1/  Produits laitiers :

Fromage, lait, yaourt

 

2/  Graines et fruits oléagineux :

Tournesol, sésame, citrouille (graines), noix de pécan, noix du Brésil, noisettes, amandes, noix, noix de cajou, pignons

 

3/ Légumes secs :

Cacahuètes, pois, haricots, lentilles, pousses de soja et produits dérivés du soja comme le tofu et le tempeh

 

4/ Céréales :

Riz, avoine, maïs, blé et produits à base de farine, pâtes, couscous, seigle, orge

 

La combinaison d'au moins 2 aliments issus de ces groupes donnera suffisamment de protéines à l'organisme.

 

 

 

19/09/2013

Alimentation : Produits laitiers et lipides (1)

 

 

 

produits laitiers.jpg

 

Lipides pour 100 gr :


Lait entier : 3,8 gr

Lait écrémé : 0,1 gr

Cheddar : 33,8 gr

Camembert : 29 gr

Beurre : 80 gr

Margarine : 80 gr

Huile (toutes sortes) : 100 gr

Ricotta allégée : 4 gr

Ricotta : 11,3 gr

Yaourt nature : 4,4 gr

Yaourt nature allégé : 0,2 gr

Crème fraîche : 37,7 gr

Crème de coco : 20 gr

 

 

 

21/06/2013

Beauté : Une peau nette et lisse (1)

 

 

 

beauté,peau,rasoirs,produits,dépilatoires,cire

 

Le choix des armes :

 

1/ Les rasoirs :

Qu'il s'agisse de rasoirs électriques ou jetables : le résultat est le même : une peau lisse et glabre..pendant qq jours seulement, les poils réapparaissent en général + drus.  A éviter impérativement pour le duvet de la lèvre supérieure.

Pratique néanmoins pour les aisselles et comme solution occasionnelle et rapide pour les jambes.

 

2/ Les produits dépilatoires :

Mousses, crèmes ou gels, ils contiennent un produit qui ramollit le poil à la base et permet ainsi de le faire disparaître sans difficulté.  Même désavantage qu'avec le rasoir : les poils repoussent au bout de qq jours mais sans être + drus, au contraire.

Les produits dépilatoires conviennent parfaitement pour les jambes, les aisselles et le bikini.  Faire un test sur une petite partie de la peau, c'est + prudent.  Si aucune inflammation n'apparaît dans les 24h, on peut utiliser le produit sans danger.  La plupart de ces produits ont aujourd'hui un parfum agréable.

 

3/ La cire :

C'est sans aucun doute la meilleure technique d'épilation.  Elle peut être utilisée partout (y compris sur le visage, mais là de préférence par une esthéticienne) et arrache les poils à la racine.

Résultat : ils ne repoussent qu'au bout de 2 à 3 semaines.

Aujourd'hui, on utilise des cires tièdes qui ne risquent pas de brûler la peau.  Si on veut essayer soi-même, il faut respecter certaines consignes : Commencer par frotter la surface à épiler avec un peu de talc, dans le sens inverse à la pousse des poils pour les redresser.

Appliquer des bandes de cire de 2 à 3 cm de large maximum.  Dès que la cire ne colle plus, arracher la bande d'un coup sec, de bas en haut.



 

28/09/2011

Environnement : Textile / Poison

Les textiles d'origine végétale ou animale sont-ils forcément + sains ?

textile.jpg

Aujourd'hui, les fibres naturelles comme le coton, la soie, le lin ou la laine, sont traités avec de nombreux produits chimiques.  Ceux-ci apportent artificiellement aux vêtements les caractéristiques qu'on attend d'eux : ils facilitent l'entretien, repoussent la poussière, accélèrent le séchage ou suppriment la nécessité du repassage. 

Environ 8.000 substances sont utilisées dans l'industrie textile, dont un grand nombre sont considérés comme cancérigènes et irritantes pour la peau. 

On utilise par ex. bcp de produits chlorés pour blanchir les tissus et améliorer leur apparence.  Dans une couleur chatoyante, se cachent certainement des métaux lourds.  Et le produit fixant est parfois + dangereux que la teinture elle-même ! 

Les traitements fongicides utilisent des composés contenant mercure, phénol ou formaldéhyde.  Pour faire briller ou empêcher de rétrécir, on emploie des tonnes de soude ou d'ammoniaque.  Sans oublier les traitements ignifuges, anti-feutrages et anti-microbiens, le trempage des fibres dans l'acide sulfurique. 

Il n'y a pas que la peau qui souffre de ces traitements chimiques.  Certaines de ces substances s'évaporent et pénètrent dans l'organisme via la peau mais aussi par les voies respiratoires. Le cerveau et tout le système nerveux peuvent être endommagés par les particules toxiques qui s'accumulent dans les nerfs.

Avec les fibres "naturelles" conventionnelles, c'est aussi la nature qui trinque.  Non seulement par les rejets des usines, mais surtout par la pollution liée aux pratiques agricoles.

Bref, pas jojo tout cela...!!!

14/06/2011

Alimentation : Produits allégés : Comparaison

 

allégés.jpg 

 

Les aliments lights et leur produit de référence (en kcal)

 

 

ordinaire

 

allégé

1 tranche de gouda

190 kcal

-33 %  (lipides)

130 kcal

1 pot de yaourt aux fruits

 114 kcal

-47 %  (sucres)

60 kcal

1 paquet de chips

168 kcal

-10 %  (lipides)

150 kcal

50 g de salami

240 kcal

-19 %  (lipides)

195 kcal

1 verre de limonade

100 kcal

-90 %  (sucres)

10 kcal

1 boule de mozzarella

315 kcal

-43 %  (lipides)

180 kcal

1 plat préparé

600 kcal

-50 %  (quantités)

300 kcal

5 bonbons

63 kcal

-73 %  (sucres)

17 kcal

1 c. à soupe de mayonnaise

223 kcal

-35 %  (lipides)

143 kcal

1 c. à soupe de vinaigrette

200 kcal

-58 %  (lipides)

84 kcal

1 c. à soupe de crème fraîche

115 kcal

-50 %  (lipides)

62 kcal

1 c. à café de confiture

38 kcal

-34 %  (sucres)

25 kcal

1 portion de fromage fondu

68 kcal

-48 %  (lipides)

35 kcal