réception

  • Vie pratique : Organisation du mariage (1)


    Gai, gai, marions-nous..... Les vieilles cantates populaires ont la vie dure, malgré la baisse constante du nombre de mariages.


    organisation-mariage-410.jpg

     

     

    6 mois avant le jour J :

     

    Choisissez la robe.  Feuilletez des magazines, faites les boutiques spécialisées, voyez les collections d'été des griffes que vous aimez ( le blanc fait fureur ).  Le choix doit se faire à l'aise, sans stress, avec sa meilleure amie, sa maman, sa grande soeur pour éviter l'erreur.  Ne pas avoir peur d'essayer encore et encore.  Il faut avoir le coup de foudre pour cette tenue comme on l'a eu pour son futur mari.

    Comptez 12 semaines pour la réalisation, les essayages, les retouches et trouver les accessoires qui conviennent au style choisi. 

    Ne pas oublier la lingerie. 

    Décidez du budget ( celui des 2 familles et du vôtre ) pour la cérémonie et la réception. 

    Consultez à 2 le prêtre si vous allez à l'église.

    Ne pas oublier que les mois d'été sont prisés, les traiteurs, les hommes d'église sont débordés.

    Retenez le + vite possible l'endroit où se passeront réception, dîner, soirée dansante selon le choix.

     

    4 mois avant :

    Dressez la liste des invités avec son fiancé mais aussi avec sa famille et future belle-famille, ce qui évitera bien des frictions. 

    Déterminez soigneusement qui vient à la cérémonie, au vin d'honneur, au repas, à la soirée ou à tout.

    Choisissez les témoins et assurez-vous de leur disponibilité ainsi que les petits enfants d'honneur ( et leur tenue ) si vous y tenez.

    organisation-mariage.jpg

     

  • Savoir-vivre : Le cocktail

     

    La mode du cocktail a remplacé celle des thés.

    cocktail.jpg

     

    Le cocktail présente l'avantage de réunir un très grand nombre de personnes, à moindres frais, et d'avoir lieu à une heure pratique pour les gens qui travaillent : de 18h à 20 heures, ou encore, de 19h à 21 heures.

    L'invitation est très simplement rédigée sur une carte de visite que l'on enverra une semaine avant :

     

     

     

     

     

    Madame Arthur Lefèvre

    Cocktail de 7 à 9

    Mercredi 16 mai

     

     

     

    18 rue des Lupins                                                                  R.S.V.P.       

    Tél. 67.33.25

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La tenue à porter :

    Pour les femmes, une robe de cocktail ( robe d'après-midi habillée ).  Quelques bijoux.  Une coiffure et un maquillage soignés.

    Les hommes sont en costume sombre.

     

    Il y a 2 manières d'organiser un cocktail :

    La première est la + onéreuse : on s'adresse à une maison spécialisée qui fournira les boissons, sandwiches, petits fours, etc, le matériel et les serveurs.

    La seconde consiste à dresser un buffet sur une grande table poussée contre le mur.  Sur une nappe blanche, on dispose les verres, les assiettes, les plats de sandwiches et gâteaux, les coupelles à olives et à amandes grillées. Un serveur ou une serveuse suffit pour ce cocktail sans cérémonie qui ne nécessite qu'un minimum de place et de matériel.

    Il n'est pas prévu de boissons chaudes, mais des jus de fruits, porto, madère, whisky, champagne.

    Les portes de communication restent ouvertes afin que les invités puissent circuler et s'asseoir.

    Les maîtres de maison vont de l'un à l'autre, et s'assurent que chacun est servi.  Ils passent eux-mêmes les assiettes de gâteaux et ils facilitent les abords du buffet aux timides.

    Les invités ne doivent pas prolonger leur visite au-delà de l'heure précisée sur la carte d'invitation.

     

  • Savoir Vivre : Plan de table pour grande réception

    Placer ses convives est un art difficile et qui demande,en dehors de principes bien établis, un doigté subtil.

    De ce doigté, dépendent bien souvent la réussite ou l'échec d'une grande réception.

    En général, le maître et la maîtresse de maison se font face, en occupant soit le milieu de la table (à la française), soit les deux extrémités de la table (à l'anglaise).

    Lorsque le maître et la maîtresse de maison occupent le milieu, ce sont les jeunes qui sont généralement aux bouts de la table. A la droite de la maîtresse de maison, on place toujours l'invité le + âgé ou le + important (c'est tjrs un homme qui occupe cette place d'honneur), à sa gauche, celui qui vient aussitôt après, en respectant, comme il se doit, la hiérarchie.

    De même,le maître de maison place à sa droite la femme la + âgée ou celle dont le rang est le + élevé, ou encore l'épouse du personnage le + considérable. A sa gauche, la femme la + âgée ou la + importante après celle qui occupe la place d'honneur.  Les autres femmes seront encadrées par les hommes présents. Là encore, selon l'âge et selon la situation.

    Les parents et grands-parents des maîtres de maison ne sont jamais placés à l'une des extrémités de la table.

    Une mère, une belle-mère, une grand-mère prend place à la droite du maître de maison.

    Un père, un beau-père ou un grand-père sera placé à la droite de la maîtresse de maison.

    Lorsqu'une femme, veuve ou célibataire, reçoit, c'est alors l'invité le + âgé ou le + important qui préside en face d'elle.

    Pour résumer très simplement ces principes quelque peu compliqués, disons que : la présidence de la table revient aux maîtres de maison, entourés des personnes les + âgées ou les + importantes.

    Viennent ensuite, par ordre décroissant d'âge et d'importance, les autres convives, les + jeunes étant les + éloignés des maîtres de maison.

    Si un personnage de haut rang figure parmi les invités, le maître de maison lui cède la présidence.

    Enfin, certaines personnes superstitieuses ont une peur panique du chiffre 13. C'est à la maîtresse de maison d'éviter ce chiffre, en s'arrangeant pour faire une table de 12 ou 14 convives.