sports

  • Santé : Le mal de dos (2)

     

     

     

    santé,mal,dos,acupuncture,hernie,discale,psychologie,kiné,sports

     

     

    L'acupuncture ?

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l'efficacité de l'acupuncture dans un certain nombre de pathologies, dont "les douleurs lombaires basses".

    L'acupuncture est effectivement une technique de choix contre le mal de dos et les douleurs articulaires en général. 

    Bien sûr, ses détracteurs lui reprochent de soulager sans guérir.  Mais, qd elle prescrit des antidouleurs, la médecine occidentale ne "guérit" pas non plus !

    La liste des médecins acupuncteurs de chaque région figure sur le site de l'Association belge des médecins acupuncteurs (ABMA)

    www.acupuncture.be

     

    Hernie discale ?

    Pas d'affolement :

    Dans la plupart des cas, 3 péridurales successives (injection d'un mélange d'antidouleurs et d'anti-inflammatoire à l'endroit où le disque fait saillie), réalisées à 1 semaine d'intervalle et combinées avec une thérapie d'allongement de la colonne et des exercices musculaires, permettent d'éviter l'intervention chirurgicale.

     

    Psychologie ?

    Dans les écoles du dos, les lombalgiques doivent avoir un entretien avec un psy.  Mais il ne faut surtout pas en déduire que le mal de dos est une création de l'esprit.

    Les douloureux chroniques craignent souvent de passer pour des affabulateurs, parce que la douleur ne se voit pas : l'entourage ne la connaît que par les plaintes de ses victimes, souvent considérées, +/- ouvertement, comme menteuses, manipulatrices ou "mal dans leur tête".

    La participation des psychologues aux écoles du dos n'a évidemment pas pour but de renforcer cette impression: le mal de dos est bel et bien physique.  Mais, dans toute douleur physique, il y a une part affective, émotionnelle: elle nous touche dans notre vécu.

    Parce qu'elle impose des limitations, elle peut créer un sentiment de culpabilité ( on ne peut plus travailler, ni s'occuper de sa famille, de sa maison) et modifier la dynamique conjugale, familiale et même sociale.

    Dans une école du dos, le rôle du psychologue est d'évaluer avec le patient l'impact de la douleur sur sa vie quotidienne, mais aussi en collaboration avec le médecin, le kiné, l'ergo, etc..., de réduire cette douleur afin de la rendre supportable.

     

    Kiné ?

    La lombalgie chronique peut s'installer de manière insidieuse.  On commence par avoir mal au dos en fin de journée et puis, avec le temps, la douleur ne disparaît plus. 

    Or, les patients lombalgiques chroniques entrent souvent dans un cercle vicieux de déconditionnement : on a mal, on ne bouge pas, du coup on a encore plus mal, et ainsi de suite.

    En pareil cas, une rééducation ciblée sur leur problème spécifique ne suffit pas :

    Est proposé un programme de reconditionnement musculaire global, destiné à rendre la perception du dos, de la colonne dans l'espace.  C'est ce qu'on appelle la proprioception.

    ça aide à respecter les consignes.  Si on n'a pas conscience de son dos, impossible de le verrouiller!

     

    Sports ?

    Les sports les + recommandés pour le dos sont :

    La natation, la marche (et même la course, mais sur sur un sol souple) et le vélo de randonnée.

    Ne jamais négliger l'échauffement!

     

     

  • Loisirs : Bouger en hiver

     

    Souvent, le froid nous décourage.  Pourtant, la pratique de certaines activités est bien + agréable durant l'hiver et quelques fois même n'est envisageable qu'à cette saison.  Il serait dommage de ne pas en profiter!

     

    esquimau.jpg

    Activités en salle :

    Certaines activités d'été se pratiquent aussi en salle, même si elles perdent un peu de leur charme : tennis, natation, volley, mini-foot, badminton...

    D'autres activités sont intéressantes lorsqu'on rêve de soleil : clubs qui proposent des cours de rumba, de salsa ou de merengue...L'ambiance est chaleureuse et l'odeur des vacance est omniprésente. De +, cette discipline permet d'obtenir un bon tonus musculaire, une certaine souplesse articulaire et une bonne condition physique de base.

    Pour les coups de chaleur : une bonne séance de sauna-hammam-jacuzzi-piscine : Dès qu'on est bien réchauffé, un plongeon dans de l'eau fraîche. C'est une activité excellente pour la santé.

    Plus frais et + sportif : le patinage sur glace. On peut le pratiquer pour un après-midi mais également régulièrement, en prenant des cours.  Cette discipline développe la concentration et les muscles aussi bien inférieurs que supérieurs.  De nombreux sports se déclinent sur glace :la danse, le hockey, le curling...

     

    Activités extérieures :

    Les sports d'hiver : le rafting sur les eaux en crues, la luge, le ski de fond...

    De nouvelles disciplines de glisse voient chaque année le jour comme le tubing qui consiste à s'asseoir dans une énorme chambre à air et à se laisser aller jusqu'en bas de la côte.