travail

  • Psychologie : Motivation et passion au travail

     

     

     

    psychologie,motivation,passion,travail,travailleurs

     

     

    Il faudrait voir le travail comme une possibilité de s'épanouir.  Cela demande de l'entreprise une bonne communication (interne) et une vision et  des objectifs clairs. 

    Il est important que chacun puisse retrouver ses propres objectifs dans ceux de l'entreprise.  Pour que le climat de travail favorise le développement individuel, l'entreprise a besoin d'une base solide.

    Des études réalisées par le passé montrent que le bien-être du personnel dépend de 4 facteurs essentiels (le respect, l'attention, la passion et le plaisir : RAPP), qui jouent donc un rôle primordial dans le bon fonctionnement d'une entreprise.

    Les initiatives ont + de chances de réussir si l'on adopte l'approche RAPP.  Un jour de la vie se compose de 24h, qui se répartissent globalement de manière suivante : 8 h de sommeil, 8h de travail, 2h de déplacements, 6h de tâches ménagères (repas,lessive,etc...) et d'activités sociales.

    On a tous intérêt à remplir les 8h de travail de manière qualitative.

     

    Travailleurs les + motivés :

    -  La motivation varie surtout en fonction du statut professionnel : les travailleurs indépendants et les cadres supérieurs sont les + motivés, suivis du personnel soignant et enseignant.

    Ensuite viennent les cadres moyens.  Les employés exécutifs et les ouvriers sont les - motivés.

    - Les travailleurs néerlandophones sont + motivés (ca. 10%) que les francophones.

    - La motivation augmente en fonction de l'âge, sauf dans le groupe des 25 à 34 ans, qui atteignent le score le + bas (inférieur aux - 25 ans ! ).

    - Les femmes sont un peu + motivées que les hommes, mais la différence est minime : 0,3 sur 10.

     

     

     

  • Enfants : Apprendre l'autonomie (2)

     

     

     

    enfants,autonomie,équipe,travail,signaux,motiver,positif

     

    L'autonomie, pas à pas :

     

    1/ Travailler en équipe :

    Qd il dit : "Je le fais tout seul", on craint toujours le résultat et ça finit en dispute. Stop. Répondre : "Et si on le faisait ensemble?" Former une équipe.

     

    2/ Etre attentif aus signaux :

    Observer les signaux donnés par l'enfant.  Lorsqu'il se sent  capable de faire qqchose, il le fait savoir.  Même s'il ne trouve pas les mots exacts, ses actes ne trompent pas.

     

    3/ Ne pas le presser :

    On se dit qu'il serait + rapide de ranger ses affaires à sa place ? Ce n'est vrai qu'à court terme.  Donner à l'enfant le temps d'apprendre de nouvelles choses.  On gagnera du temps par la suite.

     

    4/ Penser pas à pas :

    C'est pas à pas que l'enfant apprend à marcher.  Il en va de même pour tous ses apprentissages.  Complimenter l'enfant chaque fois qu'il fait un pas vers l'autonomie, aussi petit soit-il.

     

    5/ Le motiver :

    Un enfant n'a pas envie de ranger ses jouets ou d'enfiler son pyjama ? Le motiver par une chouette perspective. On lui racontera une histoire, il pourra rester qq minutes de +....Les tâches les + ennuyeuses deviennent ainsi attrayantes.

     

    6/ Etre positif :

    Mettre l'accent sur les succès de son enfant, feindre d'ignorer ses petits échecs.  Chaque nouveau succès l'encouragera à aller de l'avant.

     

    7/ Puis-je dire à mon enfant : "Non, tu ne peux pas faire ça"?

    Oui et non. Lui dire qu'il pourra le faire un jour ou l'autre, bientôt.  Mais ne pas le laisser faire seul ce qui, selon nous, n'est pas de son âge.

    Quoiqu'il en dise, un enfant attend de nous que nous lui indiquions des limites.

     

     

  • Savoir vivre / Travail : Modèle de C.V.

     

    cv.jpg

     

    Curriculum Vitae

     

     

     

    ETAT  CIVIL

     

    Nom  :  Fontaine

    Prénom  :  Julien

    Date et lieu de naissance :  le 22 mars 1970 à Marseille

    Nationalité  :  française

    Situation familiale : marié ( avec  Eliane Chamond, secrétaire de direction aux Ets X…, à Grenoble ) et père de deux enfants ( Maxime, 12 ans et Vanessa, 10 ans ).

    Adresse :  139, rue Stendhal – 38100 Grenoble.

    Tél  :  84.12.68

     

    ETUDES

     

    1987 :  Bac A  ( latin, anglais, espagnol)

    1990 :  Licencié en Droit  (Faculté de….)

    1992 :  Diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Grenoble

    Langues parlées  :  anglais, espagnol

     

    EXPERIENCES  PROFESSIONNELLES

     

    1994 – 1998 : rédacteur au « Progrès de Lyon » ( édition locale )

    1998 – 2003 : directeur du service politique de « l’Isère Libérée »

     

    N.B. :  Ce dernier journal ayant cessé de paraître le 30.12.2003, le postulant se trouve actuellement libre de tout engagement.

     

     

  • Travail : Le travail étudiant

    Le manque d'expérience sur le marché du travail et le caractère temporaire d'un job de vacances font qu'un étudiant n'est pas toujours à l'abri de l'une ou l'autre mauvaise surprise...

    job.jpg

    Mieux vaut donc bien s'informer préalablement sur le boulot à faire, sur les droits et les devoirs, ainsi que sur les particularités du contrat de travail étudiant.  Bien s'informer permet d'éviter d'être une proie naïve et facile pour un employeur malveillant, ou tout simplement négligent. Le job sera ainsi lucratif, mais ce sera aussi une expérience passionnante et épanouissante.

    On peut trouver des annonces via différents canaux ( serveur dans un restaurant, vendeur dans un magasin, employé de bureau sont les jobs les + courants ) mais il y a aussi des 10zaines de petits boulots que l'on peut effectuer dans le cadre de la famille ou des connaissances.

    Il est donc toujours utile de se renseigner autour de soi pour savoir si personne n'a un job à proposer.

    De + en +, les sociétés d'intérim interviennent également dans la sélection et le recrutement de jobistes. Ne pas hésiter à les contacter.

    Quelle que soit la filière choisie, ne pas tarder à effectuer les démarches nécessaires.  Comme dans bcp de domaines, les 1ers à se manifester sont souvent les mieux servis.

    Pour exercer un job étudiant, il faut être âgé de 15 ans ou +. Il faut aussi suivre un enseignement à temps plein ou à temps partiel, sous certaines conditions.

     

  • Travail : Fatigue des yeux et mauvaise posture

     

    Fatigue des yeux :

    Le travail sur ordinateur entraîne une fatigue des muscles oculaires.

    Assurez-vous qu'aucune source de lumière ne se reflète sur l'écran.

    posture.jpgMauvaise posture :

    Une mauvaise posture peut entraîner des problèmes de dos.  Installez-vous confortablement, le dos droit et bien maintenu.  Utilisez un repose-pieds si votre siège n'est pas réglable.

    Face à l'ordinateur :

    Le clavier devrait être légèrement + élevé que les coudes.

    Ayez une position détendue.

    Gardez le dos droit.

    Appuyez votre dos.

    Ayez les pieds à plat sur le sol.

     

  • Travail : La sécurité sur le lieu de travail

    Quelques règles : Surpris

    securité.jpgRespectez toujours les consignes de sécurité.

    Portez des vêtements de protection si nécessaire.

    N'hésitez pas à parler à votre employeur de vos inquiétudes concernant la sécurité.

    Si vous prenez des médicaments qui vous font somnoler, ne travaillez pas sur une machine ou en hauteur.

    Evitez d'inhaler la fumée de cigarettes des autres.

  • Psychologie : La motivation au travail

     

    La motivation et la fidélité à l'entreprise sont fortement liées.

    Des travailleurs motivés s'identifient à l'entreprise et ne changent guère de travail. La motivation a également une influence sur les prestations : du personnel motivé fait du meilleur travail et est - souvent absent.

    La motivation est fortement liée avec la joie de vivre. En effet, les gens qui savourent la vie et qui respirent le bonheur sont en général de meilleurs travailleurs. Et vice versa, les gens qui ont du plaisir dans le travail sont également + heureux à la maison.

    Une gageure est + motivante qu'un package d'avantages extralégaux....

    Une enquête sur les salaires montre que la rémunération n'occupe que la 6ème place dans la liste des incitants. L'effet d'une augmentation salariale se perd vite.

    Des tâches utiles, qui entraînent une grande responsabilité, sont bcp + motivantes. Le salaire doit évidemment être comparable à celui d'une fonction assimilée dans le secteur.