vélo

  • Enfants : Ecole et vélo

     

     

    enfants,école,vélo

     

     

     

    Se rendre à l'école en vélo :

    Pour la santé de l'enfant comme pour la nôtre, un peu de mouvement matin et soir ne font certainement pas de tort.

    Si l'enfant se rend à l'école  à vélo, veiller  à choisir des routes où les véhicules ne roulent pas vite et à ce qu'il transporte ses affaires dans un sac à dos ou sur le porte-bagages.

     

    Depuis qq années, se développent en Belgique les initiatives de ramassage scolaire à vélo.

    Il s'agit de véritables rangs scolaires en file indienne sur 2 roues et accompagnés.  Ils permettent aux enfants d'apprendre et de dompter les dangers de la circulation, de prendre confiance en eux à vélo et de découvrir leur quartier autrement qu'à travers la vitre de la voiture de leurs parents.

     

    Les écoles qui ont fait l'expérience s'en réjouissent.  Souvent, plusieurs circuits de ramassage des écoliers sont organisés pour l'aller retour entre le domicile et l'école. 

    Les écoliers sont le + souvent encadrés par des parents volontaires, des APS, ou même des policiers ou des enseignants. Gage de sécurité, les enfants circulent en convoi et ont chacun des équipements de sécurité adaptés.

     

    Dans certaines écoles, les enfants peuvent participer au ramassage scolaire à vélo dès la maternelle, emmenés par un parent sur un siège arrière, un vélo additionnel, ou dans une remorque.  Dès qu'ils savent rouler eux-mêmes, ils participent au ramassage scolaire sur leur propre vélo.

     

    Ne pas oublier l'émerveillement que le vélo procure lorsqu'on se lance pour la 1ère x.  Sans les petites roues sur le côté et sans papa ou maman pour tenir et rassurer. 

     

    La découverte de la maîtrise de l'équilibre et de la vitesse est une émotion qui se s'oublie pas.

     

     

  • Environnement : Le Vélo



    A Vélo ! Rigolant



     

    environnement,velo




    Evitez de prendre la voiture pour les petits trajets. 

    Vous contribuerez ainsi à réduire la pollution atmosphériques due aux gaz d'échappement tout en faisant de l'exercice.

    A Bruxelles, on peut utiliser à présent les vélos publiques, donc, plus d'excuse...!!!




     

    environnement,velo

     

     

     

     


  • Sport : La pratique du vélo

     

    N'oubliez pas de boire souvent et, si on roule plus de 2 heures, penser à remplir ses poches d'aliments solides comme des fruits secs, des barres énergétiques ou des fruits frais.

    Pour la sécurité : le casque! C'est comme la ceinture en voiture, il nous sauve la vie, protège des lésions les + graves et accessoirement, de la pluie et du soleil.

     

     

    vélo.png

     

     

    Seule, en famille ou entre amis, dans les bois, à la campagne ou en ville, la pratique du vélo est conviviale et grisante.  A vélo, on passe sous le nez de tous et on se "gare" où on veut.  On a une meilleure visibilité puisqu'on est + haut et les trajets se transforment en véritables promenades touristiques.

    On ne le sait encore que trop peu mais pour une distance inférieure à 5 km, il est + rapide en ville de prendre sa bicyclette que sa voiture.


    Ex : Conduire les enfants à l'école en vélo.  Aller travailler à bicyclette.

    Notre santé et celle de notre progéniture s'améliorera de jour en jour.  Grâce à cela, on pratique les 30 mn d'activité quotidienne indispensables à la bonne forme.


    Qq petites astuces pratiques pour permettre d'éviter les pièges de la circulation:

    Par ex : 1/ Laisser 1 mètre entre soi et les voitures en stationnement afin d'éviter les portières qui s'ouvrent brusquement.  Cela forcera aussi les conducteurs à nous dépasser correctement, tel que la loi le prévoit.


    2/ Se placer devant les voitures au feu rouge, pour se faire remarquer des automobilistes qui risquent de tourner à droite après le feu.


    3/ Ne remonter jamais par la droite un camion ou un bus à l'arrêt.  Avant de nous apercevoir, le chauffeur pourrait serrer, voire tourner à droite..


    4/ Enfin, se rendre visibles : Ne pas lésiner sur les lampes et les vêtements et accessoires réfléchissants.  Il en est de la responsabilité du cycliste de se faire voir et d'afficher clairement ses intentions à tous les autres usagers de la route.



  • Sport : Le Vélo


    Avantages :Rigolant  L'usage fréquent de la bicyclette est une solution douce pour combattre la sédentarité excessive. Pédaler procure beaucoup d'effets bénéfiques pour la santé et le rique d'accidents est faible.

    velo.jpgPar exemple , le vélo améliore rapidement les fonctions cardio-vasculaires et pulmonaires. Les genoux et le dos ne souffrent pas car l'avantage est qu'on peut rester en position assise. Le corps ne supporte pas tout le poids et,de ce fait,ne subit pas de micro-traumatismes dus aux chocs dans les jambes comme dans la majorité des sports qui se pratiquent debout.

    Si les dimensions du vélo sont bien adaptées à votre taille,vous ne serez pas exposés à l'effet dos rond puisque vous effectuez surtout une bascule du bassin lorsque vous vous penchez sur le guidon.

    Il est important d'être à l'écoute de son corps et des signaux qu'il envoie.

    L'essouflement,les palpitations,les frissons, les vertiges,les malaises, ...sont des signes qui ne trompent pas. Dans ces cas -là,il faut ralentir ou s'arrêter. Ne pas forcer inutilement.

    Si vous recommencez le vélo après une longue période d'inactivité: prenez garde aux compétitions cachées. En cyclisme, il est dangereux d'essayer de suivre à tout prix plus fort que soi.

     

  • Enfants : Apprentissage du vélo (2)

    Les parents ont souvent des réticences à laisser les enfants s'aventurer sur deux roues dans la circulation. 

     

    velo-apprentissage.png

    Il n'est pas évident de faire confiance à son enfant lorsque l'on est automobiliste et que l'on a donc parfaitement conscience des dangers et des risques liés au trafic.  La confiance ne s'installe que lorsque l'enfant a bénéficié d'une formation adéquate et qu'il a la maturité requise.

    Conseil aux parents :

    1/ L'idéal est de faire plusieurs x le trajet avec son enfant pour voir avec lui d'où le danger peut survenir : des piétons qui traversent, un carrefour à franchir, un sens unique limité..

    2/ Il faut également être attentif au matériel : accessoires réfléchissants , casque...

    3/ Le vélo doit bien entendu être en bon état : avoir un système de freinage en ordre, des pneus bien gonflés et une taille adaptée à l'enfant.  Il ne faut pas hésiter à mettre un peu de sous dans l'achat d'une bonne monture, quitte à revendre le vélo d'occasion lorsque l'enfant a grandi.

    Le vélo peut être utilisé pour effectuer le trajet vers l'école..Même si l'automne n'est sans doute pas la période de l'année où l'on a le + envie de sortir, on peut qd même tenter l'expérience. 

    Accompagner les enfants ne prend souvent que qq minutes et peut créer une véritable complicité.  Pour l'enfant, il est + gratifiant d'arriver à l'école en pédalant.

     

    week end.jpg

  • Enfants : L'apprentissage du vélo (1)

    Le vélo est un plaisir pour les enfants mais c'est aussi un moyen idéal pour le développement des aptitudes physiques et psychomotrices indispensables.

    velo1.jpgToutefois, le vélo et l'enfant font-ils bon ménage? Oui, mais après un bon apprentissage!

    L'apprentissage débute réellement lors du passage du vélo à 4 roues à celui à 2 roues. Un passage qui est surtout d'ordre psychologique. Il faut que l'enfant manifeste l'envie de rouler à 2 roues. Peu importe l'âge auquel cela se passe. Chez certains, c'est à 5 ans, chez d'autres,cela peut être + tard. L'essentiel est de ne pas essayer de forcer l'enfant à rouler. L'idéal est de profiter d'un moment de détente pour se lancer.

    L'enfant acquiert ensuite petit à petit les compétences indispensables : maintien de la trajectoire, freinage, équilibre, anticipation des situations, circulation en groupe..

    Vient ensuite l'apprentissage de la sécurité routière. Ne pas oublier non plus qu'un enfant de 6 ou 7 ans n'a pas les mêmes capacités physiques qu'un adulte.

    C'est vers 10 ou 11 ans que l'enfant peut compléter son apprentissage des règles de la circulation, des dangers en ville et à la campagne.

    Juste avant l'adolescence, les capacités psychomotrices se développent et c'est à ce moment que "l'enfant" a presque la même capacité d'action,de réaction et d'analyse qu'un adulte. Il devient consciencieux et avide d'apprendre.

    Devenu ado, il a tendance par contre à avoir trop confiance en lui et à vouloir en faire trop. C'est l'âge qui comporte le + de risques.

  • Sport / Bien-etre : Le casque à vélo

    L'efficacité du casque n'est plus à démontrer.  Plusieurs études ont en effet révélé qu'il permettait de réduire considérablement les blessures à la tête et les traumatismes crâniens. 

    casque.jpg

     

    Le port du casque est donc vivement conseillé chez les jeunes cyclistes, les personnes + âgées ainsi que tout cycliste qui se déplace dans la circulation urbaine ou qui pratique un vélo sportif ( course,VTT, cyclo-cross, Trial ).

    Porter un casque peut donc sauver la vie.  Dès lors, prenez le temps de choisir un casque qui réponde aux normes de sécurité CE.

    Voici quelques critères pour bien choisir son casque :

    • Il doit couvrir le front, le haut et l'arrière de la tête, ainsi que les tempes, sans limiter le champ de vision.

     

    • Préférer un modèle léger, bien ventilé, confortable et coloré pour être bien vu des autres usagers.

     

    • Le système de fixation doit être simple à ouvrir ou à fermer.  Les sangles doivent être réglables sans être élastiques afin de maintenir le casque en place, même lors d'une chute.

     

    • Un casque qui a subi un choc n'est plus efficace à 100% et doit être remplacé.

    Le + : Prendre un RDV chez un vélociste, spécialiste du 2 roues pour un contrôle simple et rapide de l'état de la bicyclette et de ses accessoires.

     

  • Sport /Santé : Le vélo

    Avantages du vélo : Pouvoir moduler son effort et même s'arrêter quand cela s'avère nécessaire.

    Le deux roues est accessible à tous et à tout âge, quelles que soient les capacités physiques.

    En dehors des maladies graves et des troubles de l'équilibre, rien ne contre-indique la pratique du cyclisme.

    On entend souvent que rouler en ville est nocif pour l'organisme, que le cycliste respire trop d'air pollué.  Encore une x, il ne s'agit que de préjugés!  Car les automobilistes pâtissent bien + de la pollution athmosphérique : la concentration d'air vicié est + importante à l'intérieur de l'habitacle qu'en plein air.  Sans oublier que les conducteurs restent coincés là où les vélos peuvent passer et, dès lors, rapidement s'éloigner de cet air malsain.

    Au contraire, un usage intensif du vélo permet de réduire d'autant celui de la voiture et, par conséquent, diminuer globalement les émissions toxiques.