viande

  • Alimentation : Remplacer la viande (2)

     

     

     

    tempé.jpg

     

     

    Le tempé :

    Ce produit indonésien à base de graines de soja, ressemble à un biscuit.

     

    Utilisation : Dans les plats orientaux sautés ou mijotés, il est délicieux.

     

     

     

    Les pois chiches (et autres légumineuses ) :

    Contrairement aux pays du Moyen - Orient, on les utilise peu chez nous.

     

    Utilisations : En salade (avec des oeufs durs et des tomates) ou en boulettes frites (falafels), dans un pain pitta.

     

     

     

    Le lait de soja :

    Une boisson 100% végétale, à base de soja et d'eau. 

    Il ressemble à du lait, mais il faut bien avouer que le goût n'y est pas.

     

    Utilisations : Les végétaliens ne boivent rien d'autre. 

    Convient aussi à ceux qui sont allergiques au lait ( à condition de prendre un complément de calcium).

     

    On trouve certains de ces produits en grandes surfaces (quorn, tofu, pois chiches, lait de soja....) , d'autres dans les magasins d'alimentation naturelle.

     

     

  • Alimentation : Remplacer la viande (1)

     

     

     

    alimentation,remplacer,viande,quorn,seitan,tofu

     

     

    Comment remplacer la viande ?

     

    Le quorn :

    Préparé à partir d'une petite plante apparentée au champignon, le quorn est riche en protéines et en fibres, mais pauvre en calories.

    Il ne goûte pas grand-chose, on doit donc lui ajouter de la sauce et des épices.

    Utilisations : multiples, des sauces bolognaises aux plats mijotés en passant par les plats orientaux.

     

    Le seitan :

    Substitut de viande à base de gluten de blé.

    Utilisation : comme le quorn, dans les sauces et les plats mijotés.

     

    Le tofu :

    Un fromage frais à base de lait de soja. 

    Son goût est neutre : mieux vaut bien l'épicer.

    Utilisation : coupé en dés, dans les salades de légumes, les plats orientaux mijotés, les potages...

     

     

     

  • Cuisine : Barbecue et ligne

     

     

     

     

    barbecue.jpg

     

    5 Conseils en or :

     

    1/ Choisir de la viande maigre :

    Pour un barbecue peu calorique, choisir tout d'abord de la viande maigre.  La volaille est généralement considérée comme de la viande particulièrement maigre.

    Le lapin et le veau font également partie des viandes maigres.

     

    2/ Eviter les viandes + grasses :

    A l'inverse, éviter les viandes + grasses au barbecue, notamment le hachis, la viande panée, les hamburgers ou les saucisses. 

    On peut évidemment découper les parties grasses de la viande avant la cuisson.

     

    3/ Frotter, mais pas plonger....

    Si on utilise une marinade à base d'huile, ne pas plonger les viandes dedans, mais les frotter avec ce mélange.

    De cette manière, on utilise bcp moins d'huile.

    Si on n'est pas au régime, plonger les morceaux de viande dans la marinade pour obtenir une saveur + prononcée.

     

    4/ Du poisson au menu :

    Le poisson, même gras, est + maigre que la plupart des viandes.  Le poisson maigre (< 1% de matières grasses) est, par exemple, le cabillaud,la sole ou la lotte ( 90 à 100 kcal /100 gr ).

    Le saumon, le hareng, la sardine, le maquereau, la truite et la truite saumonée sont des poissons gras ( > 10% de matières grasses, 150 à 300 kcal / 100gr ).

     

    5/ Ne pas manger + que d'habitude :

    Le problème des barbecues, du moins du point de vue des personnes au régime, est que l'on mange + que d'ordinaire.

    Généralement, un barbecue est tellement agréable qu' on dévore des calories sans même s'en rendre compte.  Sans parler de l'irrésistible parfum qui s'en dégage....

     

    Astuce :

    Si on présente la vinaigrette et les sauces séparément, les invités sont libres d'en ajouter ou non à leurs salades.

     

     

  • Alimentation : Le porc

    Contrairement à ce que l'on croit trop souvent, la chair du porc ne doit pas être rose pâle mais, au contraire, un peu foncée.

     

    porc.gif

     

    Attention à la viande qui paraît humide : elle durcira et "rétrécira" à la cuisson.

    La viande de porc a une fâcheuse tendance à perdre du volume en cours de cuisson.  Cela n'arrivera pas si on prend le temps de faire cuire le rôti qq minutes dans de l'eau bouillante.  Egoutter ensuite la viande, la sécher et la faire rôtir normalement.

    Une façon savoureuse de cuire le rôti de porc consiste à l'immerger dans du lait assaisonné de sel, de poivre et de gousses d'ail.  La viande en sortira moelleuse à point ( on la cuit en cocotte, sur le feu ou au four ).